0
Panier

Il n'y a actuellement aucun produit dans votre panier

Entrainement

Le chewing gum et pratique sportive – Font-ils bon ménage?

La tendance est venue des Etats‐Unis avec de nombreux joueurs NBA ou de Baseball mâchouillant leur chewing‐gum. Aujourd’hui, de nombreux sportifs, y compris quelques pratiquants de fitness ont emboîté le pas. On peut donc se demander si le chewing‐gum est bénéfique pour la pratique sportive ou s’agit‐il simplement d’un énième effet de mode ?

 

Chewing‐gum et sport, ça colle bien ?

 

chewing gum et sport

 

De nombreux sportifs mâchent du chewing‐gum durant les entraînements ou les compétitions de haut‐niveau. On a sûrement en tête ces stars de NBA, le footballeur Lionel Messi qui a réglé ses nausées en mastiquant du chewing‐gum ou plus récemment Dimitri Payet qui s’est amusé à jongler avec, avant de le ravaler. Malgré les croyances, le chewing‐gum semble donc avoir sa place dans l’univers sportif.

Une étude Japonaise, émanant de l’Université dentaire de Tokyo et datant de 2016 a démontré que le chewing‐gum permettait de réduire le temps de réaction. Cette donnée scientifique est donc d’une importance capitale pour des sprinteurs ou des escrimeurs par exemple. Selon les chercheurs, la mastication stimule l’activité du lobe frontale qui contrôle la réflexion et la prise de décision. C’est donc une avancée importante, qui nous l’espérons, sera appuyée par d’autres études scientifiques, encore peu nombreuses à ce jour.

Le chewing‐gum permettrait également de diminuer le stress et d’améliorer la concentration. Pour être plus précis, ces actions sont plutôt la résultante de la mastication qui active et/ou inhibe certaines fonctions de notre cerveau. En mâchant, l’afflux sanguin vers le cerveau augmente permettant de transporter plus d’oxygène. Ainsi, en NBA, la mastication du protège‐dent à remplacer le chewing‐gum à l’image de Stephen Curry.

Au vu de ses résultats et de l’engouement des sportifs pour le chewing‐gum, les industriels se sont lancés sur un nouveau marché. Il s’agit de commercialiser des chewing‐gums énergisants à base de caféine, guarana et taurine. Ceci rappelle forcément les boissons énergisantes qui ont connu un fort succès dans les années 2000 et encore aujourd’hui.

chewing gum pendant le sport

 

Les excès ne sont jamais bons

 

Si la mastication d’un chewing‐gum semble avoir des effets positifs, la tendance peut vite s’inverser. Mâcher trop de chewing‐gum abîmerait l’amalgame des dents également appelé « plombage ». En réalité, il ne contient pas de plomb mais d’environ 1g de mercure. On l’utilise notamment pour soigner les caries, afin d’obturer les cavités.

La mastication prolongée pourrait augmenter les troubles mandibulaires en raison d’une tension sur les muscles de la mâchoire et son articulation. Les répercussions directes sont des maux de tête, des douleurs dentaires ou des troubles ORL.

Enfin, mâcher du chewing‐gum augmente votre salivation. Cette modification peut causer des phénomènes de déshydratation lors de la pratique sportive.

Chewing‐gum et fitness

 

Dans le cadre du fitness et de la musculation, les athlètes mâchant un chewing‐gum ne sont pas majoritaires. Peut‐être en raison du risque d’étouffement, mainte fois rappelés quand nous étions enfants. Il est vrai que rester bloqué sous la barre à squat ou en développé couché parce qu’on a avalé son chewing‐gum de travers n’est pas des plus glorieux. Comme nous l’avons vu, le chewing‐gum présente son lot d’avantages et d’inconvénients.

Concrètement, mâcher du chewing‐gum ne vous rendra pas plus fort ou plus endurant, et n’aura pas d’influence majeure sur votre prise de muscles. Il s’agit surtout d’un effet de mode, qui se transforme progressivement en habitude, voire en superstition.

Si vous êtes de nature stressée avant une compétition sportive, n’hésitez pas à tester le chewing gum avant ou durant votre pratique sportive. L’effet relaxant pourrait vous donner l’impression d’améliorer votre concentration et votre temps de réaction.

Dans le cas contraire ou pour la pratique de la musculation, mâcher un chewing‐gum vous donnera un air plus cool mais n’augmentera pas vos performances. De fait, abstenez‐vous !

Voici d’autres méthodes pour vous  relaxer :

 

 

Pas de tags



Cédric Jourdan

Cédric Jourdan

Coach Sportif

Coach Sportif, Rédacteur d’articles et Professeur d’EPS, cette triple casquette me permet de transmettre mes connaissances à un large public afin de le sensibiliser aux bienfaits du sport. Adepte de basket-ball, de musculation et de nutrition, le fait de bouger et de bien manger constituent les meilleurs atouts pour préserver sa santé et optimiser ses performances sportives.


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!