0
Panier

Il n'y a actuellement aucun produit dans votre panier

Lifestyle

Sport et grossesse: faire du sport enceinte est-ce compatible?

 

Coach Sportif – https://www.facebook.com/cedricjourdanfitness/

 

Faire du sport en étant enceinte ! Certaines femmes trouvent cette idée folle mais d’autres n’y voient aucun inconvénient. Comme souvent, tout est question de dosage. Le sport est particulièrement intéressant pour les femmes enceintes et dans l’intérêt du bébé mais cette pratique devra suivre quelques recommandations.

 


Attention à l’inactivité de la femme enceinte

 

Etre enceinte ne doit pas être vécu comme un handicap ou une maladie, il s’agit d’un merveilleux moment que vous devez vivre pleinement. Ne craignez pas de faire du sport en période de grossesse, fuyez plutôt la sédentarité que s’impose les femmes durant cette période.

Si vous stoppez toute activité physique durant cette période de 9 mois, la prise de poids n’en sera que plus importante, vous aurez tendance à vous essoufflez plus rapidement, à être fatigué, moins tonique, plus sensible aux maux de dos et la période post-accouchement risque d’être plus longue pour retrouver votre silhouette d’antan.

Bref, votre condition physique générale en sera affectée et aura des répercussions au-delà de vos 9 mois de grossesse.

Si vous êtes débutante et vous souhaitez vous mettre au sport durant votre grossesse, redoublez de vigilance. Consultez votre médecin et commencez très progressivement à raison de 2 séances par semaine.

Si besoin, faites-vous encadrer par un coach sportif durant les premières séances afin de vous familiariser avec cette nouvelle activité.
Si vous étiez déjà sportive, ne perdez pas vos bonnes habitudes, maintenez votre rythme habituel puis diminuer l’intensité et la fréquence des entraînements au fil des mois.

 


Sport et grossesse : Y-a-t-il des dangers pour le bébé ?

 

Non, vous ne tirerez que des bénéfices d’une activité physique bien menée durant votre grossesse :
– Entretien de la musculature
– Amélioration de la condition physique générale (posture, équilibre, respiration)
– Amélioration du retour veineux
– Bien-être psychologique
– Lien social conservé grâce aux nouvelles rencontres en salle de sport
– Prise de poids moins importante lors du 3ème trimestre réduisant les risques de diabète gestationnel
– Le travail lors de l’accouchement en sera facilité grâce à une aisance respiratoire
– Délai plus court pour retrouver sa silhouette après l’accouchement

 

sport et enceinte

 


Tous les sports sont-ils compatibles avec la grossesse?

Le choix des sports ne devra pas être fait à la légère. Dans un premier temps, il conviendra d’éviter tous les sports où une chute est possible à l’image du ski, de l’équitation, du roller, de l’escalade et des sports de combats.

Ensuite, les sports à impact comme le tennis, le squash et la course à pied devront être proscrit ainsi que la plongée sous-marine en raison du risque d’hypoxie pour le fœtus.

Si vous avez un doute sur une activité sportive et si vous débutez une nouvelle activité durant cette période de grossesse, l’avis de votre médecin est indispensable. Il est important d’être entouré par un médecin et un coach sportif ayant une spécialisation « femme enceinte ».

Enfin, pensez à vous hydrater suffisamment lors de l’activité sportive, évitez de pratiquer par temps chaud et veillez à modérer l’intensité. Vous devez être capable de tenir une conversation durant votre pratique sans être trop essoufflée.

 

Les sports à pratiquer durant votre grossesse
Natation Masse musculaire préservée. Nausées diminuées chez certaines femmes. Sensation de légèreté. Préserve les articulations. Améliore le retour veineux.
Marche Facilement accessible. Peut être pratiqué durant toute la grossesse. Stimule la circulation sanguine. Maintien les capacités cardio-vasculaires.
Vélo elliptique Sollicite de nombreux muscles. Maintien les capacités respiratoires. Préserve les articulations. Vous aurez la possibilité de programmer sur la machine l’intensité pour une pratique en douceur. Veillez à ne pas dépasser 140bpm ou 60 à 70% de votre fréquence cardiaque maximale.
Yoga Améliore le tonus musculaire, la souplesse, l’aisance respiratoire. Une pratique assidue permettra de renforcer vos muscles pelviens et de gérer au mieux votre accouchement grâce à une respiration contrôlée.
Pilates Améliore la coordination, les tensions et la posture diminuant ainsi les douleurs dorsales. Renforce la ceinture abdominale et les muscles du périnée.
Gymnastique douce Des séances de 20min à la maison via un programme « femme enceinte » permet une sollicitation de l’ensemble des muscles du corps et un maintien des capacités respiratoires.

 


A retenir

L’activité sportive n’est pas incompatible en période de grossesse. Bien au contraire, le sport permettra de vous procurer un bien-être physique, mental et social qui vous sera bénéfique pendant et après l’accouchement, pour vous et votre bébé.

Néanmoins, c’est la notion de plaisir et non de performance qui devra primer puisque l’intensité devra diminuer au fil des mois. Durant ces 9 mois, profitez-en pour être attentif aux réactions de votre corps et adapter votre activité sportive en conséquence.

Pas de tags



Myprotein

Myprotein

La rédac