Lifestyle

Nouvelles méthodes pour utiliser le foam roller

 

Athlète bikini IFBB – https://www.facebook.com/elodie.puraye.1

 

Vous avez dans doute déjà vu un foam roller, ces gros rouleaux de mousse ?

 

Pour la récupération, les auto-massages, l’amélioration de la circulation… c’est un outil au top !

Il est de plus en plus populaire parmi les athlètes, et ce à juste titre.

Le foam roller est particulièrement efficace pour l’auto-détente myofasciale… Et c’est à dire ?

 

L’auto-détente myofasciale est une technique, utilisée par les thérapeutes pour relâcher les tissus et les muscles, il s’agira en l’occurrence d’auto-massage. Le masseur agit en pressant et en pétrissant les couches de tissus cutanées. Ainsi, on provoque le relâchement des tissus et on aide en accroître la mobilité.

 

Vous n’avez pas de masseur personnel sous la main ?

Dans ce cas, il vous faut un foam roller, c’est un outil parfait pour les auto-massages!

 


Les bienfaits du Foam Roller


 

automassage

 

Vous allez augmenter la circulation sanguine dans les zones massées grâce a l’auto-massage

 

L’auto-massage, augmentant la circulation sanguine, va améliorer la mobilité et les amplitudes de mouvement

 

En augmentant les amplitudes de mouvement, vous minimisez les risques de blessures et facilitez la récupération en cas de blessure

 

Par conséquent, vous atteignez des résultats plus rapidement parce que vous devenez plus efficace

 

Et de plus, améliorer la circulation sanguine grâce a l’auto-massage peut aider à mobiliser le gras dans les zones récalcitrantes (qui sont souvent mal irriguées)

 


Comment utiliser le Foam Roller ?


 

foam-roller-automassage-3

 

Commencez par les mollets (lorsque vous massez, faites-le toujours en direction du coeur)

Asseyez-vous au sol et placez un mollet sur le foam roller. Placez l’autre jambe sur la première. Levez le bassin et faites rouler doucement.

 

Ensuite, changez de mollet.

 

Continuez l’auto-massage avec les quadriceps : placez-vous en planche, glissez le foam roller au-dessus des rotules et faites rouler en va et vient vers les hanches.

 

Si c’est douloureux (de manière raisonnable) c’est normal. Vous sentirez probablement une tension (ou ‘trigger point’). Dans ce cas, arrêtez-vous sur la zone douloureuse pendant quelques secondes, puis continuez à faire rouler. Insistez sur les trigger points, pour détendre les « nœuds ».

 


La cerise sur le gâteau ? Servez-vous en différemment !


 

foam-roller-automassage-2

 

  1. Pour de( plus) jolies fesses

 

Allongé sur le sol, placez le foam roller sous une jambe (plus le foam roller est loin du genou, plus la difficulté augmente).

 

Formez un « pont », en gardant la jambe tendue, en contractant les quadriceps et en fléchissant le pied de l’autre jambe, orteils vers le plafond.

 

Là, vous obligez le corps à engager les fessiers, sans recevoir d’aide des ischios

 

  1. Pour les abdos

 

Installez-vous en position de planche, sur les genoux. Placez les paumes des mains sur le foam roller. Faites-le rouler vers l’avant, le plus loin possible, en gardant le dos bien droit.

 

Et bien sûr, on serre les abdos !

 

Gardez un nombre de reps moyen, (8-12) et multipliez les sets.

 

  1. Variante de pompe

 

Placez le foam roller, dans le sens de la longueur, parallèlement au corps. Attrapez-le et placez-vous en position de push up. Tandis que vous faites votre pompe, faites rouler le foam roller vers l’extérieur (l’autre main reste stable, au sol).

 

Et c’est la fête pour vos pecs et vos épaules ! A faire comme finisher !

 

  1. Relevés de genoux améliorés

 

Placez le foam roller entre les cuisses et serrez-le. Et c’est parti !

 

Levez les genoux vers les abdos. Petit bonus : vous ne travaillez plus seulement les abdos, mais également les adducteurs

 

Pas de tags



Myprotein

Myprotein

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!