Entrainement

La Scoliose – Comment renforcer son dos?

 

Coach Sportif – https://www.facebook.com/cedricjourdanfitness/

 

La scoliose et la pratique de la musculation ne sont pas incompatibles. Vous pouvez pratiquer une multitude d’exercices et d’activités sportives, l’essentiel étant d’être à l’écoute de son corps. Le sport, à travers les exercices présentés, permettra un renforcement musculaire spécifique, nécessaire pour mieux vivre avec sa scoliose.

 


La scoliose   

 

Il s’agit d’une déformation permanente de la colonne vertébrale qui atteint en majorité la population féminine avec des cas de scoliose plus graves chez ces dernières. Il s’agit d’une maladie liée à la croissance de la colonne vertébrale qui a une origine biomécanique, génétique, neurologique ou encore environnemental.

Les mauvaises postures, la pratique de sports ou le port d’un cartable trop lourd ne sont pas en cause dans la survenue des scolioses.
On distingue :

La scoliose vraie (ou structurale) : Elle débute le plus souvent au cours de l’enfance et touche 4% de la population. C’est une triple déformation évolutive de la colonne vertébrale (déviation sur un côté, rotation des vertèbres, flexion vers l’avant). Elle est souvent accompagnée d’une déformation du thorax et/ou de l’abdomen.

La scoliose peut toucher toute la colonne vertébrale ou une seule zone. 70 à 80% des scolioses sont dites « idiopathiques », c’est-à-dire sans qu’aucune cause spécifique n’ait été trouvée. Certains mettent en avant un facteur héréditaire, car il n’est pas rare de voir plusieurs membres d’une même famille affectés

– L’attitude scoliotique : Elle est le plus souvent sans gravité et moins gênante car elle n’intègre pas une rotation des vertèbres sur le plan horizontal. C’est la colonne vertébrale qui est un peu déviée et non pas dans les trois plans de l’espace. Souvent, c’est dû à des inégalités de longueur des membres inférieurs (un membre plus court que l’autre), le bassin n’est pas tout à fait horizontal donc on a l’impression d’avoir une inflexion du rachis.

On corrige l’inégalité de longueur des membres inférieurs et souvent, on voit disparaître la déformation de la colonne vertébrale. Lorsque l’enfant se penche en avant, il n’y a pas cette gibbosité, ce qu’on appelle la bosse. L’attitude scoliotique peut être due à une insuffisance musculaire locale ou générale d’où l’intérêt d’un renforcement adapté.
Pour évaluer la gravité de la scoliose vraie, on procède à une radiographie du rachis pour mesurer l’angle de la scoliose (angle de Cobb). Le patient pourra avoir recours à des séances chez un kinésithérapeute, un ostéopathe, le port d’un corset ou de la chirurgie en dernier recours. Néanmoins, la plupart des scolioses sont légères (inférieurs à 20°) ne nécessitant pas une lourde prise en charge.

 


Les exercices pour renforcer son dos en cas de scoliose

 

Pliez-Dépliez sur Swiss Ball
4 séries – 15 répétitions

 Exerices renforcement du dos

 

Exécution :

✓  Placez-vous à genoux sur le Swiss Ball. Les mains seront posées au sol, la tête en position neutre et les fesses reposent sur les talons.

✓  Expirez en venant déplier vos jambes afin qu’elles soient en position tendues, le bassin posé sur le ballon.

✓  En inspirant, revenez ensuite en position initiale.

 

Souplesse – Renforcement sur Swiss Ball
4 séries – 15 répétitions

swiss ball

 

Exécution :

✓  Asseyez-vous sur le Swiss Ball de manière à avoir votre bas du dos reposant sur ce dernier. Les pieds sont au sol. Les genoux formant un angle de 90°.

✓  Expirez en venant vous allonger sur le Swiss Ball, bras à l’horizontal.

 

Pull-over
4 séries – 15 répétitions

pullover

 

Exécution :

✓  Saisissez un haltère à deux mains et allongez-vous sur le dos sur un banc plat.

✓  Descendez la charge à l’horizontal derrière la tête le plus bas possible en fléchissant légèrement ses coudes.

 

 

Gainage latéral
4 séries de 45 secondes de chaque côté

planche

 

Exécution :

✓  Prenez un tapis de gym et allongez-vous sur le côté en prenant appui sur l’avant-bras. L’angle du coude formant 90°.

✓  Décollez vos hanches du sol. Seuls l’avant-bras et les chevilles sont en contact avec le sol.

✓  Veillez à bien aligner vos segments (cheville, genou, hanche, épaule) sur le même plan.

 


A retenir

 

La scoliose n’est pas incompatible avec l’exercice physique, il est même préférable de renforcer sa chaîne postérieure afin de limiter l’aggravation. Les exercices présentés vous permettront de renforcer et d’étirer vos muscles.

Néanmoins, tous les exercices ne vous seront pas bénéfiques. Eviter ceux qui mettent du poids sur la colonne vertébrale à l’image du squat. L’idéal est de mettre en place un programme d’entraînement pluri-disciplinaire alliant musculation, Pilates ou encore natation.

Enfin, avant toute activité physique, veillez à recevoir l’aval de votre médecin, notamment si votre scoliose est importante.

Après une bonne séance, on finit par des abdos ? D’ailleurs, faut-il faire des abdos tous les jours ?

Pas de tags



Myprotein

Myprotein

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!