Nutrition

Méthode Abura : tout savoir sur le régime Abura

De nombreux régimes alimentaires ne cessent d’apparaître sur la toile et offrent, lorsqu’ils sont fiables, d’autres perspectives d’aboutissement.

En cette année 2021, une nouvelle méthode fait parler d’elle à la suite d’un succès relayé sur les réseaux sociaux : la méthode Abura.

En quoi consiste-t-elle et est-elle réellement efficace ?

Réponse dans cet article.

Qu’est-ce que la méthode Abura ?

Comme la plupart des régimes tendance, la popularité de la méthode Abura s’est forgée sur les réseaux sociaux.

C’est notamment par l’intermédiaire d’Inès Reg, humoriste de stand-up, que ce régime a obtenu l’estime de nombreux internautes, témoins des résultats de la nouvelle méthode minceur.

Mais en quoi consiste-t-elle ?

La méthode Abura associe deux régimes déjà populaires :  le régime cétogène et le jeûne intermittent

Jeûne intermittent 16:8 | Avantages et comment le faire correctement

Nutrition

Jeûne intermittent 16:8 | Avantages et comment le faire correctement

2019-04-24 15:20:45Par Claire Muszalski

Le régime cétogène : fonctionnement, aliments et conseils

Nutrition

Le régime cétogène : fonctionnement, aliments et conseils

2020-05-06 12:24:15Par Alice Pearson

Il s’agit de limiter les repas à deux par jour et d’assurer une période de jeûne de 16 h (jeune intermittent), repas dont les apports font la part belle aux lipides de bonne qualité (régime cétogène).

Aucune restriction alimentaire particulière n’est de mise : comme toute méthode gagnante, l’objectif reste de générer une balance énergétique journalière négative3.

D’ailleurs, est-ce vraiment une méthode gagnante ?

 

La méthode Abura est-elle efficace ?

Trop récente pour avoir faire l’objet d’études convaincantes, nous aborderons la question de manière subjective, en analysant tous les paramètres de la méthode.

 

Le régime cétogène et la perte de poids


L’organisme possède une tendance naturelle à utiliser les glucides comme source principale d’énergie, pour de nombreuses activités.

Grâce à une alimentation qui favorise généralement les glucides par rapport aux lipides et protéines, l’organisme possède suffisamment de réserves (glucose + glycogène) pour assurer ses fonctions dans le cadre d’activités quotidiennes.

Lorsque ces réserves sont épuisées (dans le cadre d’un effort prolongé par exemple), la machine ne s’arrêtera pas brutalement en laissant son propriétaire sur le carreau. Elle utilisera une autre source de carburant bien plus abondante, voir intarissable : les lipides. L’organisme entre alors en état de « cétose ».

Le régime cétogène a pour particularité de profiter de ce phénomène d’adaptation en privant l’organisme de son chouchou énergétique (les glucides), afin de le pousser à utiliser les réserves de lipides et, de ce fait, à brûler les graisses. La perte de poids sera alors enclenchée1.

La composition du régime cétogène favorise donc les lipides (70 %) et protéines (25 %), au détriment des glucides (5 %).

Bien-sûr, abuser des saucisses à la fourme provoquera sûrement l’effet inverse de celui initialement prévu. C’est pourquoi, il convient de favoriser des sources de lipides de bonne qualité, riches en acides gras insaturés (avocat, poisson gras, noix, etc.) et de les associer à des portions de légumes qui fourniront vitamines et minéraux.

Ce type de régime n’est pas sans défauts (santé cardiovasculaire, diminution des sources de vitamines et minéraux, difficulté d’adaptation, etc.) et demande rigueur et patience.

Le jeûne intermittent et la perte de poids


Plus controversé, le jeûne intermittent propose non pas de modifier l’assiette, mais les moments de retrouvaille avec celle-ci.

La méthode la plus populaire consiste à assurer les apports alimentaires sur une période de 8 heures (avec un dernier repas avant 20 h), et de jeûner sur une période de 16 heures (incluant la nuit).

De cette manière, lorsque l’organisme ne dispose plus de ressources énergétiques normalement fournies par la fenêtre alimentaire de 8 heures, il sera forcé de puiser dans les réserves déjà établies jusqu’à la prochaine prise alimentaire.

Si plusieurs objections (abstinence alimentaire stressante, balance énergétique difficile à contrôler, stockage des graisses plus systématique lors de la prise alimentaire, etc.) réduisent la crédibilité de cette méthode en matière de perte de poids, elle pourrait s’avérer convaincante si associée à un régime restrictif2.

 

Ce qu’on pourrait en conclure

La combinaison du régime cétogène et du jeûne intermittent permettrait d’accélérer le processus de fonte de graisses (utilisation des lipides) en privant le corps de sa source préférée d’énergie (les glucides) tout en prolongeant la période de restriction alimentaire, favorisant d’autant plus l’utilisation des réserves de lipides par l’organisme pour assurer ses fonctions.

Malgré ce principe alléchant, le manque d’évidences scientifiques au sujet de ces deux types de régime nous rappelle qu’une seule démarche fiable et à l’efficacité prouvée existe : c’est de générer une balance énergétique négative3.

En ajoutant cette dernière notion à son principe de base, la méthode Abura semblerait relativement efficace pour perdre du poids rapidement.

Cependant, la difficulté à assurer un apport exclusif en lipides et à jeûner sur une période quelle qu’elle soit pourrait rendre la tâche encore plus difficile qu’elle ne l’est déjà (à cause du régime hypocalorique).

La méthode la plus sûre semble, encore une fois, de simplement créer un déficit calorique.

 

Si vous avez aimé cet article, vous allez aimer les deux suivants

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.


  1. Pérez-Guisado, J., Muñoz-Serrano, A., & Alonso-Moraga, Á. (2008). Spanish Ketogenic Mediterranean Diet: a healthy cardiovascular diet for weight loss. Nutrition Journal, 7(1), 1-7.
  2. Klempel, M. C., Kroeger, C. M., Bhutani, S., Trepanowski, J. F., & Varady, K. A. (2012). Intermittent fasting combined with calorie restriction is effective for weight loss and cardio-protection in obese women. Nutrition journal, 11(1), 1-9.
  3. Freire, R. (2020). Scientific evidence of diets for weight loss: Different macronutrient composition, intermittent fasting, and popular diets. Nutrition, 69, 110549.


Vincent Garcia

Vincent Garcia

La rédac

Diplômé d’un Master en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, Vincent décide ensuite de rejoindre un Master of Science en Nutrition Humaine afin de compléter sa formation et fusionner des compétences issues de deux domaines indissociables : le sport et la nutrition. Ainsi, Vincent est à la pointe des connaissances dans ces deux univers qu’il affectionne également sur le plan personnel. La rigueur scientifique, les outils de recherche et la base bibliographique enseignés par sa formation et son expérience professionnelle assurent la fiabilité de ses conseils en nutrition et de ses travaux éditoriaux. Durant son temps libre, Vincent aime faire du sport, étudier et cuisiner.


1 ACHETÉ = 1 OFFERT SUR PLUS DE 190 PRODUITS | AUCUN CODE REQUIS +30% SUR LES MEILLEURES VENTES | CODE : MV30 Profitez-en ici