Nutrition

Les Pires et les Meilleurs Régimes de 2021 selon notre expert nutritionniste

2020 a été l’année de nombreux événements ; saluer les gens avec votre coude, entendre qu’il ne faut pas faire et être enfermé chez vous pendant des mois.

Alors que le monde lui-même est devenu un endroit étrange cette année, la nutrition ne cesse d’étonner avec ses dernières révolutions alimentaires.

Alors que le meilleur régime absolu est celui qui répond à tous vos besoins et vous est spécifique, nous allons voir les stratégies de régime les plus populaires de 2020 et donner un avis honnête des raisons pour lesquelles vous pouvez ou non vous laisser tenter.

 

Les « pires » régimes de 2020

Ce que nous voulons dire en fait, c’est que ces régimes ont l’air d’être restrictifs et peuvent-être nuisibles à long à terme dans la relation corps et nourriture.

La plupart ne seront pas viables à long terme et n’auront que très peu réfléchi aux études et demandes des principaux intéressés.

 

Le régime carnivore


Le régime carnivore est un régime restrictif qui ne comprend que de la viande, du poisson et d’autres aliments d’origine animale comme les œufs et certains produits laitiers. Il exclut tous les autres aliments, y compris les fruits, les légumes, les légumineuses, les céréales, les noix et les graines. Oui, vous avez bien lu.

Le créateur, Shawn Baker, affirme que cela atténuera les problèmes d’humeur et vous aidera à perdre du poids et à gérer votre poids.

Alors qu’un régime riche en protéines comme celui-ci sera bénéfique pour la gestion du poids et la régulation de la glycémie, les principes très restrictifs de cette approche en font un grand non.

Nous sommes sûrs que nous n’avons pas besoin d’aller plus loin pour dire que tout régime qui encourage la restriction des fruits et légumes est un régime qui mérite d’être abandonné.

 

Le régime cru


Le régime alimentaire cru consiste à manger principalement des aliments entiers non transformés, à base de plantes et de préférence biologiques. Certains adeptes incluent même des aliments non végétaux, tels que les œufs et les produits laitiers, et les consomment également crus.

Les partisans de ce régime croient que le processus de cuisson détruit la teneur en nutriments de la nourriture ainsi que les enzymes qui sont cruciales pour la digestion.

Certains nutriments peuvent être perdus si vous cuisinez un certain type d’aliment d’une certaine manière, mais la cuisson améliore généralement la biodisponibilité des nutriments afin que nous puissions en bénéficier.

Mais qu’en est-il des enzymes ? Eh bien, les chercheurs affirment que les enzymes présentes dans les aliments sont davantage au profit de la source donnée, pas nécessairement pour nous aider à digérer le dit aliment.

De plus, nous produisons des quantités adéquates d’enzymes pour décomposer les aliments et cela est probablement régulé par notre corps en réponse à ce que nous mangeons. Le processus de cuisson ne semble avoir pratiquement aucun impact sur la capacité de notre corps à décomposer et à digérer correctement les aliments.

 

Le régime ADN


Vous avez peut-être vu germer des sociétés qui utilisent des kits de test ADN pour vous fournir le régime « parfait » en fonction de vos gènes.

Bien qu’il reste certainement du travail à faire dans ce domaine avant de pouvoir affirmer définitivement que ces régimes adaptés aux gènes sont relativement inefficaces, dans le même sens, il reste encore du travail à faire avant de pouvoir valider leur utilisation.

Des études à ce sujet ont montré que différentes personnes réagissent très différemment aux mêmes apports alimentaires. Mais une étude à ce sujet sur des jumeaux, manifestement avec le même ADN, a démontré que même des jumeaux identiques ne répondaient pas de la même manière au même apport alimentaire. Le régime ADN s’attendrait à ce que les jumeaux réagissent de la même manière à l’apport alimentaire, laissant sa fiabilité incertaine.

D’autres facteurs comme les habitudes de sommeil et d’exercice, ainsi que votre microbiote intestinal, semblent être beaucoup plus importants. Ce n’est pas une approche diététique terrible, mais elle est peut-être surestimée dans son utilité.

 

Le régime alcalin


Le régime alcalin propose qu’un régime plus faible en aliments acidifiants et plus élevé en aliments alcalins puisse mieux équilibrer les niveaux de PH de notre corps et créer un environnement plus propice à une santé optimale.

Ce régime manque vraiment la cible avec sa théorie.

Premièrement, si nos taux sanguins de PH étaient faussés, nous serions très, très malades (et par malade, nous voulons dire morts).

Deuxièmement, nous avons besoin de différents niveaux de pH dans notre corps pour remplir diverses fonctions (notre estomac a un environnement plus acide pour aider à la dégradation des aliments par exemple).

Troisièmement, le corps régule très efficacement son pH, même en réponse à la nourriture.

Un régime qui sonne bien en principe mais qui n’est simplement soutenu par aucune base scientifique ; vous n’avez pas besoin de suivre un régime « alcalin » pour justifier de manger plus de fruits et de légumes.

 

Whole30


Le Whole30 n’est pas un régime, un plan de perte de poids ou une solution rapide – il est conçu pour « changer votre vie », disent les fondateurs, en éliminant les fringales, en rééquilibrant le système digestif, en stimulant l’énergie et la fonction immunitaire… ou c’est ce qu’ils suggèrent.

Quel est le régime actuel ? 30 jours sans sucre, sans alcool, sans céréales, sans produits laitiers et sans légumineuses.

Au jour 31, tous vos maux seraient guéris.

À court terme, Whole30 semble restrictif et irréaliste, nous ne sommes pas sûrs de pouvoir survivre avec du poulet et des asperges ici et là. C’est un non pour nous.

 

Le régime Dukan


En parlant de régimes très restrictifs, nous arrivons au dernier de notre catégorie « pire »; le régime Dukan. Une approche en quatre phases de la perte de poids (à la Avengers mais loin d’être aussi intéressante ou bien planifiée). Il est parmi les régimes alimentaires les plus cherchés sur internet.

L’étape initiale du régime supprime pratiquement tout ce qui concerne les protéines maigres ; pas de fruits, légumes, légumineuses, céréales, produits laitiers pour n’en nommer que quelques-uns. Oh, et vous avez droit à 1 cuillère à soupe et demie de son d’avoine (comme gourmandise)

La deuxième étape du régime réintroduit une petite quantité de légumes non féculents tous les deux jours et vous gâte avec 2 cuillères à soupe de son d’avoine.

La troisième étape est un nombre illimité de protéines et de légumes, certains glucides et graisses et, vous l’avez deviné, 2 cuillères à soupe et demie de son d’avoine

Et la phase finale « faites ce que vous voulez » est vaguement basée sur la phase précédente, sauf que vous avez 3 cuillères à soupe de son d’avoine.

Oui, vous perdrez du poids assez rapidement en supprimant autant de groupes alimentaires, mais vous perdrez probablement aussi la raison et développerez une mauvaise relation avec la nourriture. Pas la voie à suivre.

 

Les « meilleurs » régimes de 2020

Nous allons surement nous répéter, mais il n’y a pas de « meilleur » régime pour tout le monde ; Le meilleur régime alimentaire de chaque personne est spécifiquement adapté à ses propres objectifs, à sa situation, à son style de vie et à ses préférences.

Cependant, il existe certains principes / stratégies diététiques que la majorité des gens auraient intérêt à suivre pour une quantité significative d’avantages pour la santé.

 

Le régime méditerranéen


Le régime préféré du monde de la recherche et qui a de nombreux mérites en raison de sa promotion de comportements alimentaires sains qui sont principalement non restrictifs et durables (à la fois du point de vue de la santé et la durabilité du point de vue de la production alimentaire et de l’environnement).

En général, le régime méditerranéen est riche en légumes, fruits, légumineuses, noix, haricots, céréales, poisson et graisses insaturées telles que l’huile d’olive. Il comprend généralement une faible consommation de viande et de produits laitiers.

Les avantages de cette pratique diététique sont considérables, notamment une réduction du risque d’obésité et une meilleure gestion du poids par rapport aux régimes occidentaux

Petite histoire ; si vous devez suivre un régime qui n’est pas fait sur mesure, ce serait celui-là.

 

Le régime flexitarien


Le régime flexitarien est une approche de régime qui encourage principalement les aliments à base de plantes tout en autorisant la viande et d’autres produits animaux avec modération. Il s’agit essentiellement d’une version plus flexible du végétarisme ou du véganisme.

En un mot, ce régime est la promotion d’un régime centré sur les plantes, axé sur la santé et la durabilité, qui comprend toujours de la viande si l’individu le souhaite. Un grand « bravo » de notre part !

 

Le régime volumétrique


Contrairement à la plupart des autres régimes axés sur la gestion du poids, le régime volumétrique consiste à manger autant que vous le pouvez (tout en perdant du poids / en contrôlant votre poids);

Cependant, les aliments que vous mangez sont des calories efficaces, c’est-à-dire qu’elles fournissent beaucoup de volume par rapport au nombre de calories.

Bien que le régime lui-même ne soit pas nécessairement parfait seul, il peut être un ajout utile à une autre approche pour ceux qui luttent contre la faim et la satiété. Des études ont déjà lié la densité calorique pour améliorer les résultats de la perte de poids.

 

Ce qu’il faut retenir

Une autre année, une autre série d’approches « bonnes » et « mauvaises ». Bien que certains méritent certainement d’être évités, il y en a d’autres qui méritent d’être examinés sérieusement.

Le « meilleur » régime sera toujours celui qui vous est spécifiquement adapté, mais tous ceux que nous avons mentionnés et qui sont positifs, mériteront d’être testés, surtout si vous cherchez quelque chose pour commencer.

Lorsque vous définirez vos objectifs pour la nouvelle année et que vous chercherez à réinjecter un peu de vie dans votre alimentation, pourquoi ne pas essayer une approche méditerranéenne ou flexitarienne ?

En fait, pourquoi ne pas simplement prendre des éléments de tous les « bons » régimes et essayer de créer un régime sur mesure pour vous.

D’autres articles à propos des régimes ci-dessous

Le régime cétogène : fonctionnement, aliments et conseils

Nutrition

Le régime cétogène : fonctionnement, aliments et conseils

2020-05-06 12:24:15Par Alice Pearson

Régime paléo : infos, menu et recettes

Nutrition

Régime paléo : infos, menu et recettes

Tout sur le régime de nos ancêtres !

2020-12-14 13:52:41Par Vincent Garcia

Régime du boxeur : tout savoir sur le régime du boxeur 

Nutrition

Régime du boxeur : tout savoir sur le régime du boxeur 

La nutrition d'un boxeur expliquée.

2020-09-18 16:13:20Par Vincent Garcia

 

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.


  1. Crosby, A., Fabbri, A.D.T. “A review of the impact of preparation and cooking on the nutritional quality of vegetables and legumes”. Department of Nutrition, Harvard T. H. Chan School of Public Health, 2015, https ://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1878450X15000207#bibliog0005
  2. Rothman, S. Liebow, C. Isenman, L. “Conservation of digestive enzymes”. Physiol Rev. January 2002. https ://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11773607/
  3. Spector, T. “Predicting inter-individual differences in biochemical and behavioural response to meals with different nutritional compositions using metabolomic and microbiome profiling”, April 2018. https ://www.hra.nhs.uk/planning-and-improving-research/application-summaries/research-summaries/predict-study-personalised-responses-to-dietary-composition-trial/
  4. Bonjour, JP. “Nutritional disturbance in acid-base balance and osteoporosis : a hypothesis that disregards the essential homeostatic role of the kidney.”, Br J Nutr. October 2013. https ://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23551968/
  5. D’Innocenzo, S. Biagi, C. Lanari, M. “Obesity and the Mediterranean Diet : A Review of Evidence of the Role and Sustainability of the Mediterranean Diet.”, Nutrients. 2019;11(6) :1306. June 2019, https ://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6627690/
  6. Challa, HJ. Ameer, MA. Uppaluri, KR. “DASH Diet To Stop Hypertension”. January 2020, https ://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK482514/
  7. Stelmach-Mardas, M. Rodacki, T. Dobrowolska-Iwanek, J. et al. “Link between Food Energy Density and Body Weight Changes in Obese Adults.”, Nutrients., April 2016, https ://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4848697/


Alice Pearson

Alice Pearson

La rédac

Alice Pearson est une nutritionniste associée agréée par l'UKVRN et conseillère accréditée en matière de lutte contre le dopage, ayant obtenu un Bachelor’s of Science en nutrition et un Master’s of Science. Elle s'intéresse particulièrement à l'utilisation des suppléments sportifs pour améliorer la santé, la condition physique et la performance sportive.

Alice a de l'expérience de travail avec des athlètes amateurs et d'élite, notamment en fournissant un soutien nutritionnel au Tranmere Rovers FC et au Newcastle Falcons Rugby Club. Ses conseils en nutrition sont toujours appuyés par des recherches fondées sur des données probantes, qu'elle tient à jour grâce au perfectionnement professionnel continu et à son apprentissage autonome.

Dans ses temps libres, Alice aime voyager, faire du sport et se lire un bon livre.

Pour en savoir plus sur l'histoire d'Alice, cliquez ici.


1 ACHETÉ = 1 OFFERT SUR PLUS DE 200 PRODUITS | AUCUN CODE REQUIS +30% SUR LES MEILLEURES VENTES | CODE: MV30 Profitez-en ici