Lifestyle

Testostérone et musculation: Quelle relation entre la testo et les performances et résultats?

 

Coach Sportif – https://www.facebook.com/cedricjourdanfitness/

 

La testostérone est intimement liée à la prise de masse musculaire chez les hommes et à la difficulté d’en prendre chez les femmes. En effet, les femmes possédant beaucoup moins de testostérone que les hommes, c’est pour cette raison, qu’à entraînement égal, elles gagneront peu en masse musculaire mais plutôt en force.

La testostérone est parfois utilisée illégalement à des fins de dopage mais il est possible de l’augmenter naturellement pour tirer pleinement profit de ses entraînements.

 


La testostérone : est-ce dangereux ?

20150923-MP-Germanambassadors-behindscenes-62

C’est une hormone stéroïdienne du groupe des androgènes. Elle constitue la principale hormone sexuelle mâle et le stéroïde anabolisant originel. La testostérone est sécrétée naturellement par les gonades c’est-à-dire les testicules pour les hommes et les ovaires des femmes puis par dans une moindre mesure par les glandes surrénales. Bien entendu, en étant sécrétée naturellement chez tous les individus, elle est loin d’être dangereuse. Au contraire, elle est essentielle pour notre santé, nos cellules et nos os.

Le danger est par contre très important quand elle est administrée sous forme d’injection dans le muscle grand fessier à des fins de dopage. Dans ce cas, apportée en trop grand nombre dans l’organisme, elle présente des effets secondaires. Ils peuvent aller de l’acné, à la chute de cheveux, à une modification de l’humeur ou à un changement de libido mais ses effets peuvent être plus graves puisque les médecins ont constatés une hypertrophie de la prostate, une pression artérielle élevée, une augmentation des maladies cardio-vasculaires et des problèmes urinaires.

Le but de toute activité physique à l’image de la musculation étant d’améliorer sa santé et son bien-être, nous déconseillons fortement ce type de pratique illégale et dangereuse pour la santé. Si votre taux de testostérone est faible, vous pouvez avoir recours à un complément T matrix. Dans ces cas, vous ne courrez aucun danger. Par contre, si la testostérone est injectée de manière exogène pour rechercher un gain de masse musculaire, ceci constitue une forme de dopage, ce qui induit tous les risques inhérents sur la santé qui s’y rapporte.

 


Booster naturellement son taux de testostérone

580x348-mp-wk21-cs-content-email-sub10

Le pic de testostérone se situe entre 25 et 30ans puis baisse progressivement avec l’âge mais il est possible de tenter de faire remonter ce taux. Néanmoins, le corps humain étant bien fait, n’espérez pas dépasser votre taux maximal naturel. Si votre taux de testostérone est plus bas que la normale, vos gains de masse musculaires en seront également diminués.
L’entraînement, l’alimentation, le mode de vie ou les compléments alimentaires peuvent contribuer à augmenter votre taux de testostérone.

 

#1 Les exercices de base poly-articulaire vous permettant de soulever des charges lourdes et d’impliquer plusieurs groupes musculaires devront être recherchés. Votre programme d’entraînement devra être court (1h) et intense en étant composé de squat, de soulevé de terre, de développé couché ou encore de power clean). Les fourchettes de répétitions oscilleront de 8 à 10 répétitions avec une technique irréprochable.

 

#2 Dormez suffisamment. Chaque personne est différente mais la moyenne se situe entre 7 et 9h par nuit. Le sommeil a une influence positive sur la testostérone ainsi que sur la récupération nerveuse et musculaire. Un bon sommeil est indispensable pour votre santé et vos performances sportives.

A défaut, optez pour les siestes qui vous aideront à récupérer du temps de repos. Si vous avez des difficultés à vous endormir, vous pouvez opter pour un complément comme le ZMA ou le 5-HTP qui vous permettront d’améliorer la qualité du sommeil.

 

#3 Restez cool. Le stress augmente le cortisol et fait baisser le taux de testostérone. Faites du sport, faites-vous livrer/préparer les courses, prenez une nounou pour les enfants ou une aide-ménagère 1fois par semaine, coupez-vous des réseaux sociaux, organisez des balades le dimanche, sortez entre amis, etc.

alcohol-muscle-building-1

#4 Surveillez votre alimentation. Un régime trop restrictif ou une prise de masse trop importante influe négativement sur votre taux de testostérone. Trouvez le juste milieu afin de ne pas priver votre corps des nutriments essentiels ou à contrario veillez à ne pas lui apporter trop de matières grasses néfastes à son bon fonctionnement.

Les lipides à raison d’1g/kg de poids de corps, devront être choisis avec soin. Les acides gras mono-insaturés contenus dans l’huile d’olive, de macadamia et les oléagineux (amandes, noix du Brésil, noisettes) devront être valorisés. Il en est de même pour les acides gras poly-insaturés qu’on distingue généralement en oméga 3 (poissons gras : thon, saumon, maquereau, hareng, sardine, huile de colza) et oméga 6 (huile de tournesol, de noix, de pépins de raisin).

Elles nous sont indispensables, le corps ne sachant pas en fabriquer, c’est notre alimentation qui doit veiller au bon ratio car une carence peut être néfaste pour notre santé et notre taux de testostérone.
Fuyez les produits industriels, bourrés de perturbateurs endocriniens, qui mettront à mal votre système hormonal et votre testostérone. Orientez-vous vers des produits frais, sains et de saison.

 

#5 Mangez des œufs. L’œuf entier est un booster de testostérone par excellence, ne vous en privez pas et consommez-les BIO de préférence. Si vous avez encore des doutes sur les bienfaits nutritionnels des œufs, lisez l’article « Le vrai du faux : les œufs »

580x310-mpwk13-cs-zone-banner-sub2

#6 Prenez des vitamines. Pour vérifier une carence, l’idéal est de procéder à des analyses médicales. Selon les résultats, il pourra être utile de se supplémenter en multi vitamines. Ces compléments vous apporteront les vitamines et minéraux dont vous avez besoin. En parallèle, veillez à augmenter votre consommation de fruits et légumes afin de mettre toutes les chances de votre côté.

 


A retenir

Un taux maximal de testostérone est recherché par de nombreux sportifs afin de gagner plus rapidement en masse musculaire puisqu’un taux maximal vous permettra de tirer pleinement profit de votre entraînement. Les produits dopants sont fortement déconseillés et illégaux en raison des risques importants sur la santé.

La pratique d’un sport doit vous permettre non pas de dégrader mais d’améliorer votre santé physique, mentale et sociale. Les conseils vous permettant de booster naturellement votre taux de testostérone y parviendront certainement en recherchant un sommeil de qualité, une alimentation saine et des entraînements physiques bien menés.


Nous vous proposons également un entraînement spécial pour le développement des pectoraux !


 

Pas de tags



Cédric Jourdan

Cédric Jourdan

Coach Sportif

Coach Sportif, Rédacteur d’articles et Professeur d’EPS, cette triple casquette me permet de transmettre mes connaissances à un large public afin de le sensibiliser aux bienfaits du sport. Adepte de basket-ball, de musculation et de nutrition, le fait de bouger et de bien manger constituent les meilleurs atouts pour préserver sa santé et optimiser ses performances sportives.


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!