Compléments Alimentaires

Ginseng : bienfaits, usages & conseils

Si le succès des compléments alimentaires est très récent, les ingrédients qui en sont issus le sont moins.

C’est le cas du ginseng, une plante médicinale utilisée depuis des millénaires par plusieurs peuples asiatiques, convaincus de ses bénéfices pour la santé.

Découvrez dans cet article :

Le ginseng, qu’est-ce que c’est ?

Le ginseng est une plante vivace de petite taille (30 à 50 cm) appartenant à la famille des araliacées, et dont l’usage en médecine naturelle remonte à plus de 4 000 ans.

Une dizaine d’espèces sont cultivées à travers le monde, mais certaines sont considérées comme « fausses » sur le plan botanique. Sur le plan thérapeutique, c’est la racine de cette plante qui va être employée.

Deux espèces sont particulièrement réputées et utilisées :

  • Le panax ginseng (ou ginseng chinois), qui provient principalement de la Corée et de la Chine
  • Le panax quinquefolius, originaire du continent nord-américain

La Corée, plus grand fournisseur de ginseng au monde, a classé cette racine en trois catégories, selon la façon dont elle est traitée :

  • Le ginseng frais, âgé de moins de 4 ans
  • Le ginseng blanc, âgé de 4 à 6 ans, séché au soleil après épluchage
  • Le ginseng rouge, récolté et cuit à la vapeur, ensuite séché à l’air libre une fois âgé de 6 ans

De ce fait, entre ginseng rouge et ginseng blanc, seul le mode de fabrication change.

Quelles sont les bienfaits du ginseng ?

Initialement, le ginseng était exploité par les médecins traditionnels chinois, qui vouaient un réel culte à la plante. Pour eux, elle pouvait tout soigner.

Rien d’ésotérique, la plante possède de nombreux principes actifs aux multiples vertus pour la santé.

Premièrement, les racines renferment des ginsénosides, molécules reconnues comme étant à la fois neuroprotectrices1, antioxydantes2 et stimulants efficaces du système immunitaire3.

De plus, le ginseng contient des stérols, éléments très intéressants pour la santé cardio-vasculaire4.

Les vitamines B, C et E ainsi que de nombreux oligo-éléments (zinc, aluminium, fer, magnésium, cuivre, potassium, phosphore, silice, manganèse et cobalt) complètent finalement la composition de cette plante.

Cette association d’éléments nutritionnels font du ginseng une plante formidable, aux bénéfices qui ne s’arrêtent pas à ceux cités :

  • Le ginseng soutiendrait l’activité mentale dans les situations de suractivités et de stress, il aiderait à maintenir un état émotionnel stable
  • Le ginseng participerait à l’amélioration de la vitalité, aiderait à lutter contre la fatigue et permettrait un rétablissement plus rapide lors d’une période de convalescence
  • Le ginseng contribuerait à la réduction de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2
  • Le ginseng stimulerait la sexualité (libido)
  • Le ginseng améliorerait les performances sportives par le biais d’une augmentation du tonus musculaire et une baisse de la fréquence cardiaque au cours de l’exercice

Dosages recommandés

Au vu du nombre de formes de ginseng qui existent, difficile de trouver la posologie la plus adaptée.

Néanmoins, voici quelques pistes :

  • Pour l’extrait normalisé (4 % à 7 % de ginsénosides) : 100 à 200 mg, 1 à 3 fois/jour
  • Pour la teinture (1 : 5) : 5 à 10 ml/jour
  • Pour la racine séchée : 500 mg à 3 g de racines (sous forme de capsules ou en décoction), 1 à 3 fois/jour

Dans le cas où vous limiteriez la prise à une par jour, nous vous conseillons de la consommer le matin (notamment s’il s’agit de ginseng rouge), à cause de ses effets stimulants.

Concernant la durée de prise, les plus conséquentes devraient se limiter à une quinzaine de jours, avant de réaliser une pause d’une durée équivalente.

Les personnes qui désireraient poursuivre la prise devraient se limiter aux doses quotidiennes minimales afin de bénéficier des bienfaits du ginseng sur une période plus longue.

Conseils d’usage

Utilisé au-delà des posologies recommandées, le ginseng pourrait avoir des effets secondaires comme :

  • L’hypertension artérielle
  • Les troubles du sommeil ou du comportement
  • Les diarrhées

La femme enceinte ou allaitante devrait être particulièrement prudente au cours de ses périodes, étant donné l’influence des ginsénosides sur les hormones sexuelles.

En association avec les aliments, plantes ou compléments aux propriétés stimulantes (café, thé, guarana, chocolat), le ginseng pourrait augmenter leur effet. Même chose pour les plantes ou suppléments ayant des propriétés hypoglycémiantes (psyllium ou fenugrec, par exemple).

Enfin, concernant de potentielles interactions avec des médicaments, le ginseng pourrait interagir avec les traitements anticoagulants et hypoglycémiants, ainsi que ceux stimulants le système nerveux central et certains antidépresseurs.

En cas de doute, demandez l’avis d’un médecin avant d’utiliser du ginseng de manière régulière.

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.


  1. Ahmed, T., Raza, S. H., Maryam, A., Setzer, W. N., Braidy, N., Nabavi, S. F., … & Nabavi, S. M. (2016). Ginsenoside Rb1 as a neuroprotective agent: a review. Brain research bulletin, 125, 30-43.
  2. Baguia-Broune, F. D. M., N’Gaman-Kouassi, K. C. C., Mamyrbekova-Békro, J. A., Virieux, D., & Békro, Y. A. (2018). Saponines des racines de Securidaca longipedunculata (Polygalaceae): quantification et évaluation antioxydante. Nature & Technology, (19), 26-31.
  3. Lin, T. J., Wu, C. Y., Tsai, P. Y., Hsu, W. H., Hua, K. F., Chu, C. L., … & Ka, S. M. (2019). Accelerated and severe lupus nephritis benefits from M1, an active metabolite of ginsenoside, by regulating NLRP3 inflammasome and T cell functions in mice. Frontiers in immunology, 10, 1951.
  4. Gylling, H., Plat, J., Turley, S., Ginsberg, H. N., Ellegård, L., Jessup, W., … & Chapman, M. J. (2014). Plant sterols and plant stanols in the management of dyslipidaemia and prevention of cardiovascular disease. Atherosclerosis, 232(2), 346-360.


Myprotein

Myprotein

La rédac


JUSQU'À 70% SUR TOUT LE SITE + 15% EN EXTRA | CODE: PLUS15 Profitez-en ici