0
Panier

Il n'y a actuellement aucun produit dans votre panier

Compléments Alimentaires

Le ginseng, qu’est-ce que c’est ? – Dosage et recommandations

 

Par Sylvain Chalon

 

Le ginseng est une plante vivace de petite taille (30 à 50 cm), de la famille des Araliaceae. Son usage en médecine naturelle remonte à plus de 4000 ans.

 

Une dizaine d’espèces sont cultivées à travers le monde, certaines étant de « faux » ginsengs sur un plan botanique. Les deux espèces les plus connues et les plus utilisées sont le Panax Ginseng qui provient principalement de la Corée et du nord-est de la Chine et le Panax Quinquefolius originaire du continent nord-américain.

 

C’est la racine de cette plante qui va être utilisée à but thérapeutique. La Corée, qui est le plus grand fournisseur de ginseng du monde, a classé cette racine en trois types, selon la façon dont elle est traitée :

 

le ginseng frais est âgé de moins de 4 ans.
le ginseng blanc est âgé entre 4 et 6 ans puis séché au soleil après épluchage.
le ginseng rouge est récolté, cuit à la vapeur et enfin séché à l’air libre quand il est âgé de 6 ans.

 

Concernant la distinction qui est faite entre le ginseng rouge et le ginseng blanc, il s’agit donc dans les deux cas de la même racine, seul le mode de fabrication change. Les bienfaits du ginseng diffèrent selon sont type, le rouge est réputé pour avoir un effet dynamisant et énergisant (la cuisson vapeur détruisant certaines molécules actives). Le blanc est plutôt utilisé par les personnes souhaitant un effet apaisant.

 


Les principes actifs du Ginseng


 les-bienfaits-du-ginseng-1

 

Les bienfaits du ginseng ne sont plus à prouver : il contient de nombreux principes actifs. Les racines renferment des ginsénosides, molécules de la famille des saponines. Plus 30 ginsénosides différents ont été identifiés à ce jour.

 

Ces molécules ont un très large spectre d’activités. Elles sont reconnues comme étant des neuro-protecteurs, des antioxydants et des stimulants efficaces du système immunitaire.

 

Lors de l’achat de ginseng, il est important de faire la différence entre le taux de saponines et le celui de ginsénosides qu’il contient. Il est malheureusement avéré que certains vendeurs confondent, volontairement ou non, ces deux taux. Comme celui de saponines est beaucoup plus flatteur, il est parfois utilisé en laissant présumer qu’il s’agit du taux de ginsénosides.

 

Concrètement, lorsque le taux de ginsénosides est compris entre 10 et 15 mg/gr, on sait que l’on entre dans la catégorie des très bons extraits de ginseng. Si le taux est inférieur à 5 mg/gr, n’achetez pas ce produit qui sera inefficace. En revanche, si le taux indiqué est de 80 ou 100 mg/gr, méfiez-vous car il s’agit en fait du taux de saponines.

 

Il n’est pas inutile de savoir que le ginseng contient également des acides gras et des stérols qui sont intéressants pour la santé cardio-vasculaire. Cette plante renferme aussi des vitamines B, C et E ainsi que de nombreux oligo-éléments (zinc, aluminium, fer, magnésium, cuivre, potassium, phosphore, silice, manganèse et cobalt).

 


Les bienfaits du Ginseng


 

les-bienfaits-du-ginseng-2

 

On l’a dit, les ginsénosides ont un large spectre d’activité. Les bienfaits du ginseng sont nombreux :

 

✓Il soutient l’activité mentale dans les situations de suractivités et les situations de stress, aide à maintenir un état émotionnel stable.
✓Il améliore la vitalité, aide à lutter contre la fatigue, permet un rétablissement plus rapide lors d’une période de convalescence.
✓Il contribue à abaisser le taux de sucre dans le sang pour les personnes atteintes du diabète de type 2.
✓Il stimule le système immunitaire, notamment la production de lymphocytes T.
✓Il stimule la sexualité et peut favoriser l’érection.
✓Il améliore les capacités athlétiques par une augmentation du tonus musculaire et une baisse de la fréquence cardiaque au cours de l’exercice physique.
✓Des études cliniques auraient démontré les actions positives du ginseng sur certains cancers, notamment le cancer ovarien. Les ginsénosides contribueraient, comme appui des traitements traditionnels, à inhiber la propagation des cellules cancéreuses.

 


Dosages recommandés


 

S’agissant d’un traitement non médicamenteux, il est parfois difficile de faire le tri parmi les posologies proposées par les thérapeutes ou celles que l’on peut trouver sur internet. Néanmoins, voici celle qui revient le plus souvent :

 

✓extrait normalisé (4% à 7% de ginsénosides), prendre de 100 à 200 mg, 1 à 3 fois/jour.
✓teinture (1 : 5), prendre de 5 à 10 ml/jour.
✓racine séchée, prendre de 500 mg à 3 g de racines sous forme de capsules ou en décoction, de 1 à 3 fois/jour.

 

Si l’on se contente d’une dose quotidienne, il est préférable de la consommer le matin, surtout s’il s’agit de ginseng rouge, à cause de ses effets stimulants.

 

Concernant la durée du traitement, les plus fortes posologies doivent se prendre une quinzaine de jours au maximum, avant de faire une pause d’une durée équivalente.

 

Les personnes désirant poursuivre le traitement en continuité devraient se contenter des doses quotidiennes minimales pour pouvoir bénéficier des bienfaits du ginseng tout au long de l’année.

 


Associations avec d’autres plantes


 

les-bienfaits-du-ginseng

 

Suivant l’effet recherché, il peut être judicieux d’associer le ginseng avec d’autres plantes :

avec du maca et du tribulus pour traiter un manque de libido.
avec du rhodiola pour améliorer la mémoire, la concentration ou l’équilibre nerveux.
✓avec de la gelée royale et du gingembre en cas de fatigue, d’asthénie ou en période de convalescence.
✓avec du curcuma pour augmenter le pouvoir antioxydant.
✓avec de l’ail pour traiter de l’hypertension artérielle et des problèmes cardiaques.
✓avec du guarana si l’on souhaite accroître ses capacités de concentration et d’éveil.

 


Effets secondaires et précautions d’emploi


 

On remarque donc les nombreux bienfaits du ginseng, mais consommé au-delà des posologies recommandées, le ginseng peut avoir des effets secondaires comme de l’hypertension artérielle, des troubles du sommeil ou du comportement, des diarrhées.

 

La femme enceinte ou allaitante doit être prudente durant ces périodes car les ginsénosides pourraient influer sur les hormones sexuelles.

 

Le ginseng peut augmenter l’effet des aliments, plantes ou compléments aux propriétés stimulantes (café, thé, guarana, chocolat). Il peut également accroître l’effet de plantes ou suppléments ayant des propriétés hypoglycémiantes (psyllium ou fenugrec, par exemple).

 

Concernant les interactions possibles avec des médicaments, le ginseng pourrait interagir avec des traitements anticoagulants, hypoglycémiants, stimulants du système nerveux central et certains antidépresseurs. Si vous êtes concernés, n’hésitez pas à prendre l’avis d’un médecin avant de consommer du ginseng de manière régulière.

 


Conclusion


 les-bienfaits-du-ginseng-3

 

Cette période de l’année est tout à fait propice à une cure pour profiter des bienfaits du ginseng. Grâce à ses fabuleuses propriétés adaptogènes, cette plante peut permettre à l’organisme de mieux supporter la chute des températures, le manque de lumière et tous les aléas de l’hiver. Néanmoins, soyez vigilants sur la qualité du produit afin de ne pas jeter votre argent par la fenêtre….

 

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.

Pas de tags



Myprotein

Myprotein

La rédac


Promo du 12/12 | Profitez de 40% sur le site avec le code: 1212 Cliquez!