Nutrition

Tous les bienfaits du vinaigre de cidre de pomme

Peut-être que certains ne le connaissent que pour le soulagement qu’il procure après une piqûre d’insecte, d’autres qu’à travers la sauce vinaigrette qui accompagne leur salade.

Pourtant, les bienfaits du vinaigre de cidre sont pluriels et parfois insoupçonnés, ce qui explique l’engouement qu’il suscite et pourrait justifier une utilisation prochaine chez beaucoup d’entre vous.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à poursuivre cet article.

 

Aller à



Composition du vinaigre de cidre de pomme

Le vinaigre de cidre s’obtient à partir du sucre contenu dans le jus de pomme qui, grâce à un processus de fermentation, se transforme en alcool et, plus tardivement, en acide acétique.

C’est l’acide acétique qui lui octroie la majeure partie des bienfaits dont nous discuterons plus tard, accompagné de polyphénols dont les vertus sont également reconnues.

Il est important de préciser qu’à cause du susdit processus de fermentation, le vinaigre de cidre ne contient pas de vitamine, ni de pectine.

Cependant, il associe quelques minéraux tels que le potassium, magnésium, phosphore et calcium.

Son apport calorique s’élève à 220 kcal / litre étant constitué d’eau à 94 %, de sucres, glucides et sels minéraux.

Les bienfaits du vinaigre de cidre

L’intérêt qu’on lui porte depuis quelques années lui a valu de nombreuses allégations relativement positives.

Pour exemple, on lui accorde des propriétés antiseptiques directement issues de l’acide acétique qu’il contient, lui-même employé dans certains médicaments comme l’aspirine et la morphine.

Sur le plan alimentaire, cette caractéristique permet l’assainissement d’aliments potentiellement pourvus de bactéries, comme la salade que la vinaigrette ne quitte parfois plus.

L’acide acétique pourrait également améliorer la digestion en augmentant l’activité de l’estomac et en facilitant la dégradation des protéines.

Contre l’acné, pour de beaux cheveux, pour améliorer le sommeil… On lui accorde encore bien des bénéfices et en dresser une liste exacte et exhaustive serait un exercice hasardeux puisque les études et résultats manquent.

Mais certaines données existent et permettent d’avoir une idée plus précise de ses bénéfices réels.

 

Le contrôle de la glycémie

Une étude comparative menée en 2004 par C.S. Johnston et son équipe avait pour objectif de cerner l’intérêt du vinaigre de cidre sur le contrôle de la glycémique chez des sujets atteints de diabète de type 2, avec une résistance à l’insuline ou sains.

Pour se faire, un même repas composé d’un bagel, de beurre et de jus d’orange était distribué à chaque groupe. Avant chaque repas, les participants répartis au hasard devaient soit consommer 20 g vinaigre de cidre, soit boire une solution à l’aspect similaire mais faisant guise de placebo.

Les résultats ont démontré une baisse faible à modérée du taux de glucose post-prandiale chez les sujets ayant bu du vinaigre de cidre1.

L’acide acétique reste au centre des explications de ces phénomènes, car il empêcherait la digestion intégrale des glucides complexes.

La perte de poids

Autre bénéfice qu’on lui prête souvent : la perte de poids. Mais qu’en est-il vraiment ?

En 2018, une autre équipe de chercheurs a tenté de nous éclairer sur la question grâce à une étude menée sur 39 sujets en surpoids et obèses, soumis à un régime restrictif (déficit de 250 kcal/j par rapport aux besoins totaux) ainsi qu’une consommation journalière de 30 ml de vinaigre de cidre de pomme d’une part (1er groupe), et à un régime restrictif isolé d’autre part (2ème groupe) sur une période de 12 semaines.

Encore une fois, les résultats sont très encourageants puisque le premier groupe a connu une baisse significative du poids, de l’IMC, du tour de taille, du taux d’adiposité viscérale et de l’appétit en comparaison du deuxième groupe.

De plus, les chercheurs ont constaté une diminution significative des taux de triglycérides et cholestérol ainsi qu’une augmentation significative du taux de HDL-cholestérol (le bon, of course) par rapport au groupe contrôle2.

Vous l’aurez compris, le vinaigre de cidre n’est pas à plaindre sur le plan « coût-bénéfice ».


Mais quel intérêt pour le sportif ?

Premièrement, ses résultats sur le contrôle glycémique et la perte de poids mentionnés plus haut en feront un excellent soutien pour l’atteinte d’objectifs pondéraux sur le moyen et courtterme.

Deuxièmement, sa richesse en potassium permet de lutter contre les tensions musculaires engendrées par l’exercice.

Troisièmement, tout comme le citron, le vinaigre de cidre a un pouvoir alcalinisant très développé qui agit sur l’équilibre du pH sanguin.

Boire du vinaigre de cidre pur n’est pas forcément la chose la plus aisée, ni la plus recommandée.

Heureusement, plusieurs astuces existent afin de profiter de ses bienfaits, sans avoir à subir son goût particulier.

  1. Mélangez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre avec un verre d’eau que vous compléterez avec du miel pour adoucir la préparation. Buvez la solution 10 à 15 minutes avant un repas pour maximiser ses bienfaits.
  2. Vous pouvez également l’introduire dans vos préparations, car si le vinaigre de cidre n’est pas attractif à l’état pur, il pourrait avoir l’effet inverse sur vos plats. Dans ce cas, deux cuillères à café suffiront.
  3. « Rendez à César ce qui est à César » en diluant le vinaigre de cidre directement dans son prédécesseur : le jus de pomme. Encore une fois, buvez la solution 10 à 15 minutes avant un repas pour maximiser ses bienfaits.

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.


  1. S. Johnston et al., 2004 ‐ Vinegar Improves Insulin Sensitivity to a HighCarbohydrate Meal in Subjects With Insulin Resistance or Type 2 Diabetes.
  2. S. Khezri et al., 2018 – Beneficial effects of Apple Cider Vinegar on weight management, Visceral Adiposity Index and lipid profile in overweight or obese subjects receiving restricted calorie diet: A randomized clinical trial.


Vincent Garcia

Vincent Garcia

La rédac

Diplômé d’un Master en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, Vincent décide ensuite de rejoindre un Master of Science en Nutrition Humaine afin de compléter sa formation et fusionner des compétences issues de deux domaines indissociables : le sport et la nutrition. Ainsi, Vincent est à la pointe des connaissances dans ces deux univers qu’il affectionne également sur le plan personnel. La rigueur scientifique, les outils de recherche et la base bibliographique enseignés par sa formation et son expérience professionnelle assurent la fiabilité de ses conseils en nutrition et de ses travaux éditoriaux. Durant son temps libre, Vincent aime faire du sport, étudier et cuisiner.


🔥 IMPACT WEEK 🔥 40% SUR TOUT LE SITE | CODE: IMPACTFR Profitez-en ici