Nutrition

Les diurétiques naturels et plantes drainantes

Initialement employés pour traiter l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque ou certains œdèmes, les médicaments diurétiques font parfois l’objet d’une utilisation détournée, liée à des ambitions sportives et esthétiques parfois douteuses.

Or, il existe des diurétiques naturels et plantes drainantes qui offrent de nombreux bénéfices, sans pour autant s’engager sur le chemin de l’illégalité.

Cet article propose de les mettre en lumière.

 

Médicaments diurétiques et diurétiques naturels : la différence

Les médicaments diurétiques


Pour certains, le mot ‘diurétique’ possède une résonnance péjorative à cause de la réputation que lui ont construit les pratiques dopantes.

Le bodybuilding fait partie des disciplines sportives marquées par un emploi fréquent des diurétiques puisqu’à l’origine d’une perte d’eau rapide, synonyme d’amaigrissement temporaire. Le physique paraît ainsi plus dessiné, effet recherché dans le cadre d’une compétition par exemple.

Les sports qui divisent les individus en catégorie de poids connaissent également leur lot d’utilisateurs, puisqu’ils constituent une aide précieuse pour atteindre un chiffre précis sur la balance.

Enfin, certains sportifs profitent de leur effet excrétoire pour masquer l’utilisation de produits dopants. En augmentant la production d’urine, les diurétiques favorisent l’extraction de résidus de produits dopants, mais aussi leur dilution (donc plus difficiles à détecter).

Associés à une activité physique intensive, les diurétiques peuvent s’avérer très dangereux étant donné leur influence sur la perte hydrique et la perte de volume sanguin.

C’est pourquoi, les médicaments diurétiques sont uniquement délivrés sous prescription médicale et le « Décret n° 2011-1947 du 23 décembre 2011 »1 indique une liste de diurétiques interdits et considérés comme dopants, afin de sanctionner et inhiber leur emploi au sein de la sphère sportive.

 

Les diurétiques naturels et plantes drainantes


Exempts de la prescription médicale, les diurétiques naturels et plantes drainantes agissent également, mais dans une moindre mesure, sur la production et l’élimination de l’urine ainsi que sur la filtration naturelle du foie et du rein.

En effet, certains aliments sont naturellement composés de substances qui participent aux sécrétions urinaires, à l’élimination des toxines ainsi qu’à la régulation de problèmes d’hypertension, le traitement d’œdèmes de faible volume et la ‘purification’ des susdits organes.

Quelques extraits de ces aliments composent généralement les compléments alimentaires dits « diurétiques » et « drainants » qui, rassurez-vous, sont légaux.

Ces derniers sont ainsi employés par une vaste fraction d’individus qui souhaitent profiter de leurs bienfaits pour l’organisme, mais également pour la perte de poids.

 

Les fruits et légumes diurétiques

Ces tableaux regroupent un ensemble de fruits et légumes réputés pour leur action diurétique et vous permettront d’orienter vos choix lors des prochaines commissions.

Cette action provient essentiellement de leur teneur élevée en eau et en potassium par rapport à leur concentration en sodium. Consommé en excès, le sodium peut provoquer des problèmes d’hypertension (augmentation du volume sanguin) étant considéré comme un rétenteur d’eau.

Tableau des fruits diurétiques

Fruits diurétiques Composition en eau
Pastèque 91 %
Melon 91 %
Fraise 90 %
Citron 90 %
Pamplemousse 90 %
Orange 87 %
Ananas 86 %
Myrtille 83 %
Kiwi 80 %
Figue 76 %

 Tableau des légumes diurétiques

Légumes diurétiques Composition en eau
Concombre 96 %
Salade verte 96 %
Courgette 95 %
Céleri-branche 95 %
Tomate 94 %
Asperge 93 %
Aubergine 93 %
Epinard 92 %
Haricot vert 90 %
Artichaut 85 %

La majorité des fruits et légumes indiqués dans ces tableaux sont issus de la période printanière et estivale.

Certains verront ça comme une aubaine puisqu’ils apparaissent juste après la période associée aux excès, d’autres comme une nouvelle démonstration que « la nature est bien faite ».

Dans tous les cas, ce phénomène explique en partie leur succès durant l’été, période généralement dédiée à la « purification » de l’organisme.

 

Les plantes drainantes

Dans le même sillon, les plantes drainantes connaissent un franc succès dans le monde des compléments alimentaires car également associées à la notion de purification, mais aussi de « stimulation ».

Certains des actifs de ces plantes stimulent effectivement la digestion, comme la caféine. Cette molécule stimule les contractions de la vésicule biliaire qui, de ce fait, augmente la sécrétion de sels biliaires, eux-mêmes impliqués dans la dégradation des nutriments, notamment des lipides. Les experts du « café-clope » ne diront pas le contraire.

Voici, pour vous aider, une liste recueillant un ensemble de plantes drainantes, à la fois utiles à la digestion et à l’augmentation de la circulation de l’eau présente dans l’organisme :

  • Le thé vert
  • Le café
  • Le frêne
  • Le fenouil
  • L’écorce de bouleau
  • La reine des près
  • La queue de cerise
  • La piloselle
  • L’orthosiphon
  • La guarana

Nous espérons que cet article vous aidera à pallier les méfaits des fêtes passées !

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.


  1. Décret n° 2011-1947 du 23 décembre 2011 portant publication de l’amendement à l’annexe de la convention contre le dopage, adopté le 7 novembre 2011 à Strasbourg, et à l’annexe 1 de la convention internationale contre le dopage dans le sport, adopté le 14 novembre 2011 à Paris.

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000025030236



Vincent Garcia

Vincent Garcia

La rédac

Diplômé d’un Master en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, Vincent décide ensuite de rejoindre un Master of Science en Nutrition Humaine afin de compléter sa formation et fusionner des compétences issues de deux domaines indissociables : le sport et la nutrition. Ainsi, Vincent est à la pointe des connaissances dans ces deux univers qu’il affectionne également sur le plan personnel. La rigueur scientifique, les outils de recherche et la base bibliographique enseignés par sa formation et son expérience professionnelle assurent la fiabilité de ses conseils en nutrition et de ses travaux éditoriaux. Durant son temps libre, Vincent aime faire du sport, étudier et cuisiner.


20% SUR LES MEILLEURES VENTES | CODE: PLUS20
JUSQU'À 50% SUR TOUT | AUCUN CODE REQUIS
Profitez-en ici