Nutrition

Digestion difficile : les raisons et 4 solutions pour y remédier

Le microbiote intestinal et son lien avec la santé font indéniablement partie des découvertes fondamentales récentes en matière de nutrition.

Grâce à elles, l’intestin a été placé au centre de l’attention et, désormais, on peut affirmer avec certitude qu’en prendre soin, c’est prendre soin de sa santé.

A contrario, une digestion difficile peut témoigner de problèmes majeurs et devrait toujours être pleinement considérée.

Dans cet article, découvrez les raisons d’une mauvaise digestion et les solutions qui existent pour l’améliorer.

 

Qu’est-ce qu’un trouble digestif ?

L’appareil digestif est composé de divers organes qui, en synergie, assurent la digestion et l’absorption des aliments pour en exploiter les nutriments.

Dans l’ordre d’action, on retrouve : la bouche, l’œsophage, l’estomac, l’intestin grêle, le gros intestin, le rectum et l’anus.

Lorsque l’un de ses organes rencontre un problème, la digestion s’en trouve forcément affectée : c’est un trouble digestif.

Et parce qu’un trouble digestif concerne n’importe quelle difficulté liée à la digestion, la liste est longue : reflux gastro-œsophagien, diarrhées, constipation, problèmes intestinaux, saignements digestifs, etc.

En France, 1 personne sur 2 est touchée par au moins un trouble digestif, dont la plupart correspondent à des douleurs abdominales et gaz fréquents, ou un mauvais transit1.

Le sondage qui nous gratifie de ces données nous indique également que les pratiques pour mettre un terme à ces difficultés sont relativement différentes, parfois inexistantes (dans 46 % des cas)1.

 

L’origine des troubles digestifs

La complexité du système digestif et la multitude de sollicitations dont il fait l’objet chaque jour incriminent plusieurs facteurs. On accorde ainsi différentes origines aux troubles digestifs :

  • Une alimentation pauvre en fibres ou trop irritantes pour les muqueuses digestives (épices)
  • Une infection (ex : gastro-entérite)
  • Une maladie digestive (ex : maladie de Crohn)
  • Les allergies alimentaires
  • Une maladie chronique (ex : cancer de l’estomac)
  • La fatigue et/ou le stress
  • Certains médicaments (ex : antibiotiques)

En se penchant sur les origines les plus courantes, on peut facilement en dégager de l’optimisme : elles proviennent de facteurs externes.

De ce fait, elles sont liées à un mode de vie parfois contraire à une bonne santé digestive, ce qui signifie qu’il suffirait de modifier quelques paramètres pour réduire le risque de troubles digestifs ou les dissiper.

Penchons-nous sur les solutions.

 

1. Les aliments fermentés


Ils partagent notre quotidien depuis longtemps déjà et, pourtant, ils n’ont jamais été aussi prisés.

Les aliments fermentés renferment pléthore d’éléments qui les rendent particulièrement intéressants sur le plan digestif. Ils constituent une excellente source de probiotiques dont l’implication dans la santé intestinale n’est plus à prouver.

De plus, leurs caractéristiques (richesse en enzymes digestives, moins de lactose, etc.) en font des aliments particulièrement digestes.

Parmi eux, on peut citer :

  • Le chou fermenté
  • Le pain au levain
  • Les produits laitiers fermentés
  • Le kéfir de lait et de fruits
  • Le kimchi
  • Le miso

2. Le régime sans FODMAPs


L’augmentation du cas de troubles digestifs est indéniablement corrélée au bouleversement des habitudes alimentaires du siècle dernier.

Ces dernières ont largement favorisé les aliments riches éléments peu digestes qui, aujourd’hui, sont au cœur de nombreux problèmes digestifs.

Si vous en rencontrez, sachez qu’il existe une astuce simple et efficace qui permet de détecter s’ils proviennent d’une catégorie d’aliments en particulier : le régime sans FODMAPs.

Cette méthode propose de bannir (sur une période de 6 à 8 semaines) et réintroduire progressivement (une famille d’aliments par semaine) certains aliments pour lesquels la digestion est la plus complexe :

  • Oligosaccharides (blé, seigle, orge, oignon, artichaut, asperges, etc.)
  • Disaccharides (lactose)
  • Monosaccharides (fructose)
  • Polyols (confiseries sans sucres)

Lors de la réintroduction des aliments bannis, il s’agira d’analyser l’apparition (ou réapparition) de symptômes digestifs que l’on pourra définitivement associer à une famille en particulier.

Pour en savoir plus sur le régime FODMAP, regardez cette vidéo (09:31)

 

3. Le bouillon d’os


Ne vous inquiétez pas, il n’est aucunement question de pratique mystique.

Il s’agit d’une astuce de grand-mère qui, grâce à ses vertus sur la digestion, refait surface peu à peu.

En effet, le bouillon d’os renferme des nutriments tels que la glutamine, le collagène, la proline et la glycine, des éléments qui favorisent une bonne digestion.

Voici de quoi vous en délecter :

Ingrédients


  • 2 kg d’os bio de bœufs nourris à l’herbe / vache
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre
  • 1 cuillère à soupe de sel de mer
  • 1 cuillère à café de poivre noir
  • 1 carotte hachée
  • 1 oignon haché
  • 1 branche de céleri haché
  • 1 bouquet de persil haché

Préparation


  1. Rôtir les os dans un grand plat pendant 30 minutes
  2. Arroser les os rôtis de vinaigre et mettre de côté pendant 30 minutes
  3. Transférer les os dans une mijoteuse et ajouter le reste des ingrédients
  4. Verser 1 litre dans la mijoteuse et chauffer à feu vif jusqu’à ébullition
  5. Réduire le feu et mijoter à température minimale
  6. Continuer la cuisson du bouillon pendant 2 jours
  7. Filtrer le liquide et rectifier l’assaisonnement selon votre convenance
  8. Stocker le bouillon dans des bocaux en verre

4. La L-Glutamine


La glutamine est un acide aminé indispensable à l’organisme sur plusieurs plans.

Celle qui va nous intéresser aujourd’hui est la suivante : elle est impliquée dans l’alimentation des cellules nerveuses de la paroi intestinale.

C’est pourquoi, apporter de la glutamine en quantité suffisante à l’organisme lui permettra de préserver l’intégrité de cette paroi. Découvrez également d’autres compléments alimentaires pour aider la digestion.

Finalement, la meilleure solution restera toujours de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.

  1. Sondage Ifop pour PiLeJe – Troubles digestifs : quand faut-il consulter ?, septembre 2017


Vincent Garcia

Vincent Garcia

La rédac

Diplômé d’un Master en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, Vincent décide ensuite de rejoindre un Master of Science en Nutrition Humaine afin de compléter sa formation et fusionner des compétences issues de deux domaines indissociables : le sport et la nutrition. Ainsi, Vincent est à la pointe des connaissances dans ces deux univers qu’il affectionne également sur le plan personnel. La rigueur scientifique, les outils de recherche et la base bibliographique enseignés par sa formation et son expérience professionnelle assurent la fiabilité de ses conseils en nutrition et de ses travaux éditoriaux. Durant son temps libre, Vincent aime faire du sport, étudier et cuisiner.


1 ACHETÉ = 1 OFFERT SUR PLUS DE 190 PRODUITS | AUCUN CODE REQUIS +30% SUR LES MEILLEURES VENTES | CODE : MV30 Profitez-en ici