Nutrition

Bière et récupération : mythe ou réalité ?

Pour certains sportifs, la bière après l’effort est devenue un rituel. Censée détendre les muscles et améliorer la récupération, il n’y aurait pas de mal à boire une pinte de bière en guise de 3ème mitemps.

Alors que les adeptes de la bière croient dur comme fer aux bienfaits du houblon, ainsi qu’aux vitamines et aux minéraux présents dans cette boisson, les scientifiques sont plus sceptiques. Analysons ce breuvage qui renferme quelques mythes.

 

La bière après l’effort : bonne ou mauvaise idée ?

 

La croyance populaire veut que la bière améliore la récupération. Autrement dit, un verre de bière après un effort physique aurait des effets positifs. De fait, il n’est pas rare d’en consommer après un match de football, une longue randonnée ou une séance de sport. Cette croyance, qui se répand grâce au bouche à oreille est, de nos jours, bien implantée.

 

biere récupération musculation

 

La célèbre course d’obstacle dans la boue, « The Mud Day » entretient ce mythe en proposant à tous les concurrents une bière à l’arrivée. Devons‐nous le voir comme une récompense ou une boisson permet de récupérer de son effort ?

Au regret de vous décevoir, bière et récupération ne font pas bon ménage. Il s’agit donc bel et bien d’un mythe. Après un effort physique, le corps est déshydraté. Or, la bière vient à l’encontre de l’effet recherché. En étant diurétique, la bière participe à cette déshydratation. Buvez quelques bières et vous aurez envie d’uriner dans l’heure qui vient.

Cet effet diurétique de l’alcool ne permet pas d’hydrater correctement l’organisme. En favorisant l’élimination de l’eau, la récupération ne peut pas se mettre en place de manière adéquate.

Boire simplement de l’eau, plutôt qu’une bière, après un effort physique est la meilleure solution en termes de récupération.

 

La bière, pas l’idéal pour prendre du muscle

 

Si vous êtes un pratiquant de musculation, vous savez l’importance des glucides dans la récupération. Or, la bière ne permet pas de refaire correctement ses stocks de glycogène post‐effort. De plus, comme tout alcool, la bière participe à augmenter la température du corps. Or, chercher à la diminuer est préférable pour bien récupérer.

Une étude scientifique, datant de 2014, a démontré que l’alcool affecte négativement la récupération mais a également tendance à augmenter la fréquence des blessures. Tandis que la musculation est déjà contraignante pour les tendons et les articulations, boire de la bière avant ou après sa séance de sport ne sera pas bénéfique pour progresser et atteindre son objectif.

Couplé à l’exercice, l’alcool augmente les hormones cataboliques, à l’image du cortisol et réduit les hormones anaboliques comme la testostérone, ce qui n’est pas avantageux pour votre prise de muscles.

 

Quelle boisson pour bien récupérer ?

 

 

Dans un précédent article, nous évoquions « les meilleurs compléments alimentaires pour la récupération musculaire »  . Parmi eux, Recovery RS est une boisson de premier choix. Après votre effort physique, de type force, hypertrophie ou endurance, un subtil mélange de protéines et de glucides est nécessaire. Sortez donc votre shaker post‐effort avec 90g de Recovery RS Myprotein avant de savourer votre bière.

La bière n’a pas que des inconvénients, elle contient quelques vitamines et minéraux, mais surtout, elle permet un moment convivial entre amis après votre entraînement ou votre compétition. Comme toujours, il convient d’éviter les excès. Une bière, une fois par semaine, après votre entraînement, ne viendra pas ruiner tous vos efforts ou entraver radicalement votre récupération mais si ce rendezvous se réitère plusieurs fois par semaine, les premiers effets négatifs pourront se ressentir.

 

Message à retenir

 

La bière contient de l’alcool, qui renferme ce qu’on appelle des « calories vides ». Autrement dit, sa composition n’apportera rien de bénéfique pour votre récupération. Si vous souhaitez néanmoins vous socialiser après votre séance de sport, choisissez une bière inférieure à 5 degrés, ou mieux sans alcool. Au passage, sachez qu’une bière « sans alcool » peut renfermer légalement jusqu’à 1,2°. Lisez donc l’étiquette si vous recherchez une bière avec 0,0% d’alcool.

En conclusion, boire de la bière après un effort physique ne permet pas de s’hydrater correctement. De fait, la bière n’est absolument pas une boisson de récupération. Au mieux, c’est une boisson conviviale, à consommer avec modération pour refaire le monde entre ami(e)s.

De l’eau, associée à un apport de protéines ainsi que des glucides de qualité, à l’image de Recovery gel , vous permettront de mieux récupérer en compensant vos différentes pertes en eau, en acides aminés ou encore en glucides.

Pas de tags



Cédric Jourdan

Cédric Jourdan

Coach Sportif

Coach Sportif, Rédacteur d’articles et Professeur d’EPS, cette triple casquette me permet de transmettre mes connaissances à un large public afin de le sensibiliser aux bienfaits du sport. Adepte de basket-ball, de musculation et de nutrition, le fait de bouger et de bien manger constituent les meilleurs atouts pour préserver sa santé et optimiser ses performances sportives.


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!