Lifestyle

Comment réussir sa préparation physique pour l’été?

Tous  les facteurs clés de votre succès de votre préparation pour l’été

 

Dans un sondage mené en France par Myprotein, avec 1200 participants âgés de moins de 18 ans à plus de 60 ans, les résultats montrent qu’une personne active en musculation et fitness dépense en moyenne 130€ par mois quand elle se prépare à l’été (540€ pour une durée moyenne de préparation estivale, estimée à un peu plus de 4 mois).

Nos participants avaient une série d’objectifs pour l’été, y compris la perte de poids, la prise de muscle et la définition des abdos. Nos résultats ont révélé que les gens consacrent autant de temps et d’argent à préparer leurs objectifs d’été que pour les vacances elles-mêmes.

Jennifer Blow, Nutritionniste chez Myprotein nous dit pourquoi :

« Il peut sembler surprenant de voir combien les gens dépensent pour atteindre leur objectif d’été, mais de plus en plus de gens donnent la priorité à la santé et à la forme physique dans leur vie. L’accès plus facile aux recettes saines sur internet et la popularité croissante des régimes tels que le véganisme vont de pair et expliquent en partie pourquoi les gens peuvent dépenser plus pour des ingrédients alimentaires sains afin d’atteindre leurs objectifs de fitness. »

 

– Jennifer Blow, Nutritionniste Myprotein

 

Voici donc sans attendre ce que nous ont raconté 1200 personnes sur leurs habitudes pour garder la forme ou mieux se préparer pour l’été.

 

Quel est l’objectif de l’été le plus populaire ?

Les français préfèrent le gain de masse, l'amélioration de la santé et du tonus plutôt que la perte de poids

Avec une audience principalement masculine, (65% de sondés) c’est sans surprise que la prise de muscle arrive en tête des objectifs à atteindre pour l’été (56%). Suivi de près se trouvent se construire des abdos en béton et tonifier son corps.

Cependant, en regardant de plus près, les objectifs varient en fonction de l’âge des sondés.

Après tout, à chaque âge, ses plaisirs, il en est de même avec ses objectifs :

Les obectifs que les gens choisissent peuvent différer grandement selon les tranches d'âges

Le temps passant, le besoin d’avoir du muscle diminue, passant de presque 27% pour les moins de 18 ans nous ayant répondu à un peu moins de 20% pour les seniors entre 51 et 60 ans. A l’inverse, le besoin de garder un corps tonique et de rester en bonne santé se fait de plus en plus ressentir.

C’est ainsi que ce besoin ne concerne que 13% des moins de 18 ans pour passer à 20%. Un phénomène tout à fait normal quand on sait que l’âge est lié à une perte de tonus, surtout dans les populations ne faisant pas ou peu d’exercices ou bien passé 50 ans. Cet effet peut encore être accrut par des emplois nécessitant de passer longtemps assis à un bureau. L’été est parfait pour sortir, faire des activités nécessitant de l’énergie. S’investir dans un entrainement régulier pour gagner un peu de tonus pour l’été deviens ainsi une priorité majeure.

 

Répartion des objectifs en fonction du sexe

 

 

Comme le graphique ci-dessus le montre, les priorités ne sont pas les même entre les hommes et les femmes. 28.4% des hommes interrogés veulent gagner de la masse cet été contre un petit 12% chez ces dames.

A l’inverse chez les femmes on vise plus la tonification du corps avec 20% ayant sélectionné tonifier mon corps comme une priorité, suivi de près par muscler ses fesses (17%) et seulement en 3éme position, avec 15.5%, la perte de poids.

Ratio homme/femme :

En ce qui concerne le ratio, le ratio homme/femme on retrouve les plus grandes disparités en prise de masse, avec 76% d’homme et 23% de femme. A l’inverse, la perte de poids est très nettement un objectif féminin. 63% des gens ayant choisi cet objectif étant des femmes.

Dans tous les cas cependant améliorer sa santé reste une grande priorité avec 15% des hommes ayant choisi cet objectif comme un objectif à atteindre et 13% des sondés.

Combien coûte le succès ?

Quelque soient les objectifs, il faut savoir investir, ni trop, ni trop peu et optimiser les ressources dont on dispose pour maximiser ses chances de succès.

Jetons un coup d’œil aux différents facteurs de succès :

Le budget, toujours le nerf de la guerre !

Les dépenses les plus grosses ont été faites en alimentation et suppléments. L’alimentation représente 40% des dépenses suivi de près par les suppléments (34%, incluant tous types de suppléments) puis dernier du top 3, les cours en salle de sport et programmes (17%).

Les sondés qui ont rencontré le plus de succès ont certainement décidé d’allouer plus de ressources à leur objectif en dépensant en moyenne 142€ par mois comparé à une moyenne de 132 € et 124€ pour ceux qui n’ont jamais rencontré de succès ou seulement quelques fois. Un niveau de dépenses élevé, avec aucun succès peut être causé par un manque d’information sur :

 

Le montant du budget moyen chez les gens ayant parfois réussi à atteindre leur objectif peut être la conséquence d’une motivation irrégulière malgré une bonne connaissance des stratégies pour atteindre ses objectifs ou bien encore des objectifs trop difficiles à atteindre.

Quand on regarde les BMI qui incluent le poids et la taille selon la formule :

BMI = Poids/Taille²

En regardant les valeurs absolues des changements de BMI ce sont bien ceux qui atteignent parfois leurs objectifs qui sont les plus ambitieux, avec une moyenne de 5 kilos de variation souhaité contre 4.7 pour ceux qui arrivent toujours à atteindre leurs objectifs et 4.3 pour ceux qui disent ne jamais y arriver.

Comment réussir à se définir des objectifs raisonnables en musculation/fitness?

C’est vérifié : le succès se passe avant tout dans l’assiette.

Investissez plus dans de la nourriture saine même si cela se ressent un peu plus sur votre porte-monnaie.

Pour améliorer vos chances de succès, il vous faut manger sain, les sondés déclarant toujours atteindre leurs objectifs de l’été ont tendance à dépenser nettement plus en nourriture saine que le reste.

 

Environ 60% du budget nutrition est dédié à l’achat d’aliments de meilleure qualité suivi de près par les compléments alimentaires (26%), pour donner le petit coup de pouce pour arriver à atteindre l’objectif décidé. Leur budget nutrition avoisine également les 100 euros mensuels comparé à ceux qui y arrivent parfois ou jamais jusqu’à présent qui dépensent 86 euros et 89 euros respectivement.

Quels sont les changements nutritionnels les plus courants pour l’été ?

 

Comparé aux objectifs les plus populaires, c’est sans surprise qu’on retrouve une augmentation de l’apport calorique qui correspond aux adeptes du gain de masse pour l’été. Tout naturellement non loin derrière se retrouve la diminution du taux de matière grasse. Ce dernier changement est un incontournable pour faire une sèche ou perdre ces quelques kilos que vous avez gardé depuis le dernier Noël !

 

Prendre le temps de se préparer est la clé de la réussite !

 

Donnez-vous le temps de pratiquer pour réussir à atteindre votre objectif :

Ceux qui déclarent toujours réussir à atteindre leur objectif sont également ceux qui s’entrainent le plus.

 

Anticipez ! La durée idéale pour se préparer pour l’été est d’un peu plus de 4 mois.

 

Quelles sont les motivations pour se fixer des objectifs de préparation estivales ?

 

A bas les préjugés ! S’entraîner pour l’été ne rime pas avec frimer pour la grande majorité des sondés. Cette préparation est avant tout une opportunité de mieux profiter de ses vacances pour trouver l’amour (idylle de vacances ou de plus longue durée). Autre raison dominante d’être prêt pour l’été : être canon sur les photos.

Et comparé au budget vacances alors ?

Comme établi plus haut, il faut en moyenne plus de 4 mois de préparation pour espérer atteindre ses objectifs selon les résultats de notre étude. Cela veut donc dire dépenser environ 550€.

550 euros c’est environ :

  • Deux semaines en pension complète dans un chalet près de la plage dans le Midi-Pyrénées
  • Une semaine aux Baléares, billets d’avion inclus.

 

C’est finalement un investissement de taille que les gens font pour être en meilleure santé.

 

Même si vos dépenses musculation et fitness doublent vos dépenses vacances, gardez bien en tête que les bénéfices, eux persistent bien au-delà de cette période :

  • Plus de tonus
  • Réduction des risques de maladies liées à la sédentarité et au manque d’activité comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires)

Donc, mangez, bougez, investissez dans votre corps pour les vacances et au-delà.

 

98% ont décidé de poursuivre leurs efforts une fois l’été terminé,.

 

Mangez bien, bougez bien pour être en bonne santé !

 

 

 

 

Pas de tags



MyproteinFR

MyproteinFR

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!