0
Panier

Il n'y a actuellement aucun produit dans votre panier

Entrainement

Perdre du poids et gagner du muscle – comment faire?

La conversion littérale de graisse en muscle est impossible, en effet, ce sont deux tissus bien distincts.

Voilà vous savez tout ! Ah mais, vous voulez des détails ? Pas de soucis.


La Constitution

 

La graisse, ou plus exactement, le tissu adipeux, est majoritairement constitué de triglycérides, qui sont des molécules comprenant un squelette /une structure propres et trois chaînes d’acides gras. Ces chaînes sont composées presque exclusivement de molécule de carbone, d’hydrogène et d’oxygène.

De son côté la masse musculaire squelettique (ce à quoi vous pensez quand on vous dit tout simplement « muscle ») est constituée de tissu musculaire, de glycogène, d’eau et de graisse intramusculaire.

Ce tissu musculaire (le seul tissu contractile) est constitué de chaînes d’acides aminés (protéines découpées), qui peuvent varier quant à leurs configurations spatiales (organisations et constructions). Ces chaînes contiennent de l’azote, et l’azote est presque exclusivement stocké dans le tissu musculaire.

Donc, on peut d’ores et déjà voir pas mal de différence et établir un simple bilan :

  1. La graisse = de la graisse
  2. Le muscle = du muscle

 

Ce sont deux types de cellules (cellules adipeuses et cellules musculaires / adipocytes et myocytes) qui sont dites « différenciées » et qui ne partage absolument pas les mêmes rôles dans l’organisme.

Elles sont toutes deux spécialisées en des tâches relativement précises et avec une structure moléculaire propre.

Je vous invite à aller voir sur le net et à consulter des bouquins de physiologie pour vous rendre compte qu’elles n’ont absolument pas la même apparence, ni les mêmes fonctions.

Dès lors ; une transformation ou conversion s’avère impossible, aucune mutation ne s’opère ou ne peut s’opérer entre ces deux types de cellules.


La construction musculaire

 

L’entrainement permet d’augmenter votre masse musculaire.

Pour faire simple, ceci principalement par le biais des dommages infligés à vos muscle et l’envoi de signaux au corps afin de transformer les protéines ingérées en un nouveau tissu musculaire, ceci comme un mécanisme de réparation et de renforcement.

Ajoutons que les glucides et les lipides sont utilisés comme auxiliaires énergétiques pour alimenter et participent à ce processus (mais sans s’y ajouter !).

La musculation, ou l’activité physique, peut également diminuer votre quantité de masse grasse, en utilisant les réserves disponibles dans le tissus adipeux afin d’alimenter à la fois, le processus de renforcement musculaire vu précédemment et en utilisant également la graisse directement comme un carburant pour l’effort.

Retenez bien qu’un stimulus intense / un effort est nécessaire pour endommager le muscle et le forcer à se réparer et se renforcer, et que pour perdre du gras vous devez vous trouver en un déficit énergétique.

La perception erronée que l’exercice  transforme ce qui était autrefois un ventre mou en une belle tablette de chocolat, avec une définition visible, et le résultat de deux phénomènes principaux et non d’une unique transformation :

  • Les cellules adipeuses se vident et rétrécissent (mais ne meurent pas sauf cas exceptionnel) ;
  • Le muscle est en pleine expansion et assure sa croissance.

 

Ce sont bien deux processus distincts, mais du fait de la relative proximité temporel et physique ainsi que  des idées reçus sur ce phénomène, bien des gens l’assimilent en une « transformation », un passage d’un tissus à un autre, alors qu’il n’en est rien !


La conversion, du gras en muscle?

 

Il est impossible pour la graisse de se transformer directement en tissus musculaire, cela serait relatif à de l’alchimie (une transmutation).

En effet, comme on l’a vu précédemment, de par leur constitution, phénomène de construction et fonctions, ces deux types de cellules n’ont rien à voir.

Par exemple, la graisse ne détient pas d’atome d’azote et aucun mécanisme physiologique n’existe pour constituer des acides aminés à partir de gras. Point.

Du côté du muscle, il n’existe qu’un seul procédé connu sous le nom transamination, qui transforme des acides aminés en acides aminés, et rien d’autre.

La grande majorité des muscles sont construit à partir de l’apport en azote alimentaire (ou des protéines alimentaires). C’est la seule source importante d’azote dans l’alimentation humaine.  On ne pioche pas dans le gras pour construire du muscle ou on ne le transforme pas en muscle. Simple et sans équivoque.


A retenir

 

Ce sont deux structures cellulaires complètement différentes, un type de cellule différenciée dans le corps humain ne peut pas se transformer en un autre type de cellule.

Les deux restent distincts.

Découvrez quelques produits qui peuvent vous aider dans votre perte de graisse

Pas de tags



Camille Thiebaut

Camille Thiebaut

Fitness & Nutrition

Content Manager chez Myprotein la journée et passionnée de sport et nutrition le reste du temps ;) !


Promo du 12/12 | Profitez de 40% sur le site avec le code: 1212 Cliquez!