Lifestyle

Les avantages de la pratique régulière du Golf

A l’aube de l’Evian Championship ce 14 septembre, LE tournoi de golf féminin qui s’impose aujourd’hui comme l’une des compétitions majeurs du circuit international, permettez-moi de vous exposer les avantages que le golf peut vous offrir en tant que sportif et d’avoir un aperçu de comment se préparer physiquement à cette discipline bien souvent méconnue (aux côtés de la pratique régulière).

Le Golf : Pas si vieillot !

Désormais, les grands équipementiers font la promotion des stars du golf comme avec tout autre athlète de sport compétitif. Néanmoins, beaucoup se pose encore la question de savoir si on peut qualifier les golfeurs d’athlètes. Eh bien détrompez-vous car il apparait que les pratiquants de ce sport si particulier sont plus en forme que jamais : fort, flexible, puissant, musclé, précis, coordonné et concentré. Car au-delà d’une petite voiturette et un joli driver, en tant que golfeur il faut de la pratique, du mental, de la précision, de la force et bien entendu la passion du sport.

joueur de golf

Avantages

Au-delà de l’aspect détente et paysage, que peut vous apporter le golf en tant que sportif ? Un mal de dos,  un costume en tweed et une facture salée ? Mais non ! Voyez plutôt :

Remise en forme

Le golf ne vous maintient pas en forme ? On peut dire la même chose de la natation si vous faites la planche 1h le samedi matin ou encore du foot si vous ne faites que lancer le ballon à votre fils avant d’aller vous endormir sous un arbre.  Il faut considérer que le golf vous permet de rester actif, peu importe votre âge ou votre condition physique, un fait très important en terme d’accessibilité.

Bien que vous ne risquiez pas de vous faire la même suée que lors d’un cours de RPM ou une sortie de course à pied, une bonne partie de golf peut constituer un effort. Le golfeur moyen brûle environ 1500 Kcalories pour un parcours complet et je dois dire par expérience que marcher pendant cinq heures tout en portant un sac de plus de 25kg sur mes épaules est relativement éreintant.

En outre, même si le golf ne demande pas de sauter, courir ou d’avoir un quelconque contact physique, il est exigeant physiquement et techniquement. En effet, l’ensemble des muscles de votre corps interviennent lorsqu’il s’agit de conduire la balle sur le parcours. Bien que courts, les efforts n’en sont pas moins extrêmement puissants avec des frappes de balle au départ en moyenne à 250km/h et la tête du club à plus de 180km/h pour les pros ou 120km/h chez les amateurs. Rapide, mais intense.

 

Mental / Psychologique

Je ne saurai compter l’importance du mental dans votre vie en général autant que dans le sport, chose qui peut être travaillée avec le golf. Car au-delà des paysages idylliques offerts par les parcours de golf ou du bol d’air frais, il ne fait aucun doute que ce sport vous transformera en un meilleur sportif de par son impact sur le mental. La majorité des matchs de golf sont gagnés à un ou deux coups de différence et c’est pourquoi la rigueur psychologique et la confiance en soi, autant que la technique, est ce qui démarque souvent le vainqueur du second.

Ainsi, le golf qui repose sur la concentration est un bon stimulant cognitif qui permet un énorme gain de confiance. Peu importe qui vous êtes, lorsque vous frappez le tie au milieu du fairway, ou que vous donnez un long putt pour un birdie, vous éprouverez un énorme sentiment d’accomplissement.

Il faut aussi parler de l’esprit de compétition. Le golf est un sport où chacun peut tirer son épingle du jeu, peu importe son âge et son sexe. De plus, avec des handicaps, la possibilité d’atteindre le green est égale pour tous. L’avantage est à celui qui a le plus pratiqué et s’est le mieux préparé. Enfin, comme pour la plupart des sports basés sur la technique et la concentration, les femmes peuvent parfaitement rivaliser avec les hommes, même en tenant compte de la disparité de force.

Enfin, grâce aux victoires, aux défaites et votre faculté à développer une stratégie afin de battre vos adversaires vous apprendrez la patience, la persévérance, le contrôle de vos émotions qui sont tous impératifs afin de gagner.  De plus, Le golf demande un apprentissage technique et gestuel constant qui nécessite de la persévérance et vous forge le mental.

Social

Le golf offre une excellente occasion de socialiser, de connaître de nouvelles personnes et de tisser des amitiés autour d’un intérêt commun.  Si vous appartenez à un club, c’est également une excellente occasion d’établir des contacts afin d’élargir son réseau professionnel avec de potentiels collaborateurs ou d’établir des relations plus profondes. Enfin, c’est un sport que vous pouvez pratiquer en famille ou entre amis, jeunes ou vieux, il suffit de réserver un parcours, des clubs et c’est parti ! De nombreux golfs sont répartis en France et je ne doute pas qu’il y en ait un près de chez vous.

compléments alimentaires golf

Training

Après avoir eu un petit aperçu des avantages offerts, vous pouvez vous demander comment et pourquoi vous y préparer en tant que sportif amateur ? Je vais tenter d’éclairer vos lanternes.

 

Quels besoins ?

Si vous jouez au golf, vous allez vite vous rendre compte que ce n’est pas aussi simple que de balancer votre club pour taper dans la balle comme un âne (si tant est que vous la touchez !) et de vous attendre à effectuer un « hole in one » précis et puissant. Ici, afin de devenir un meilleur golfeur, vous devez devenir un meilleur athlète, soit de vous entrainer et devous préparer physiquement.

Indépendamment de ce que certains pensent, le golf est un sport relativement exigeant sur le plan physique si vous souhaitez être performant et durer. Par exemple, vous saurez que même à une vitesse raisonnable, le mouvement de balancier du swing implique en profondeur les muscles du buste et des jambes. A cela, le swing compte comme l’un des gestes sportifs des plus complexes qui prennent un minimum de temps. En moins d’une seconde, il fait appel à plus de 13 articulations et plus de 70 muscles. Ainsi, un golfeur sérieux doit s’entraîner de manière spécifique afin de s’assurer que son corps soit dans les meilleures conditions possibles pour jouer. On peut citer comme points à travailler :

 

  • Un haut du corps puissant, musclé, souple.
  • Un bas du corps stable, fort et mobile.
  • Une sangle abdominale et un core forts.
  • Veiller à la capacité aérobie (l’endurance) et sa capacité de travail.
  • Travailler sa précision, sa coordination, sa concentration et bien entendu sa technique.

L’objectif de la préparation physique est d’amener le corps à un niveau de performance maximale pour une activité spécifique. Dès lors, si vous annoncez à un golfeur sérieux qui se prépare assidûment toute l’année qu’il n’est pas un sportif, vous pouvez vous attendre à goutter de son driver.  Bien que cela semple compliqué, pour le novice ou le pratiquant intermédiaire, cela n’est en rien sophistiqué.

 

Entraînement cardiovasculaire

Les golfeurs doivent disposer d’une bonne endurance musculaire et de régularité de coup afin de tenir un parcours complet durant 2 à plus de 5h. Par conséquent, dans le cadre d’une préparation physique d’un golfeur un entrainement cardiovasculaire est nécessaire. En effet, la capacité aérobie permet d’améliorer sa concentration lors d‘une partie et de répéter des efforts de même qualité (avec la pratique) tout du long. Il faut l’endurance de tenir une partie entière, ce qui peut affecter le swing, sa précision, votre concentration et vos performances globales. Ici, une routine qui conjugue natation, jogging et cyclisme environ 3 fois par semaine pour un total de 1h30 à 3h (hebdomadaire) est suffisant.

 

Entraînement en musculation

Un terrain de golf est relativement long et se compose de différents terrains, y compris de petits plans d’eau, des collines, des fossés, de bunker etc., de sorte que pour chacun de ses coups, un golfeur doit disposer d’assez de puissance, d’endurance et de concentration afin de frapper la balle au-delà des obstacles et ce de façon continue pour l’ensemble du parcours

 

Ici, pour disposer d’un bon swing et d’un put précis, au-delà de la technique, les golfeurs doivent posséder à la fois force et précision. Ainsi, le seul moyen pour atteindre un niveau de conditionnement physique adéquat est de faire de la musculation. Cette dernière est également précieuse dans l’optique de protéger vos articulations et de prévenir les blessures qui sont très fréquentent chez les golfeurs, surtout au niveau du dos, des épaules et des hanches.

 

Bien entendu, l’entraînement d’un golfeur n’est pas semblable à celui d’un culturiste mais il doit tout de même suivre les fondamentaux de la musculation et ensuite respecter les spécificités de son sport pour répondre à ses besoins. Dans notre cas, L’entrainement de la force couplée à la vitesse (= la puissance) est nécessaire afin de tenir le club et frapper la balle.  De plus, la gestion de cette force importe dans votre précision de tir.

 

Ainsi, je vous conseille une routine d’entraînement full body deux à trois fois par semaine si votre activité principale est le golf ou un half body 4 à 5 fois par semaine si c’est un loisir. Concentrez-vous sur les exercices poly articulaires  (squat, soulevé de terre, développé couché, presse, traction, etc.) et de chercher à progresser en force à chacune de vos sessions dans des gammes de répétitions basse et modérée afin de favoriser les gains en force et en masse musculaire (tel un simple « 5×5 »).

 

Il faut ensuite veiller avec attention à l’équilibre postural et musculaire de votre corps. On cibler ce qui va être un point faible commun chez le golfeur à l’aide du core training : la force et l’endurance des muscles abdominaux ainsi que celle du bas du dos et des spinaux. De plus, un golfeur doit prêter attention à travailler ses épaules, ses muscles posturaux, ses dorsaux, ses jambes, les muscles des hanches, ses avant-bras, son grip et ses poignets. Ceci afin de maintenir une bonne position lors de chacun de ses coups et de prévenir les blessures. Tout ceci peut être envisagé avec le travail d’isolation après les exercices de base ou avec des circuits training 2 à 3 fois par semaine.

 

Enfin, pour celui qui dispose d’un bon niveau en golf et des besoins particuliers selon son activité une routine plus spécifique peut être élaborée à l’aide d’un préparateur physique. C’est votre meilleur pari afin de combiner golf, performances sur le parcours et la prévention des blessures.

joueuse de golf

Entraînement de la flexibilité

Afin de profiter pleinement de votre puissance lors d’un swing, de faire le juste mouvement à chacun de vos coups et de prévenir les blessures, il est nécessaire d’avoir un niveau minimal de flexibilité. En effet, comme tout sportif, un golfeur doit être suffisamment mobile afin de potentialiser chacun de ses coups. C’est pourquoi il faut veiller à améliorer sa souplesse à l’aide une routine d’étirements quotidienne afin d’augmenter sa mobilité et sa flexibilité. Ici je vous conseille de cibler en priorité la mobilité de hanches, thoracique, des épaules et des poignets. Au-delà d’une séance d’étirement quotidienne, vous pouvez intégrer une routine de yoga 2 à 3 fois par semaine dans votre planning.

 

Pas de tags



nbills

nbills

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!