Entrainement

Mud Day – Running is not enough

C’est quoi le Mud Day ?

 

En chiffres, c’est assez simple : le Mud Day, c’est environ 13km et une vingtaine d’obstacles à parcourir seul ou en groupe (Mud Day Solo ou Mud Day Team). Le temps nécessaire est un paramètre secondaire tant l’essentiel est ailleurs, et c’est là que le Mud Day prend du sens ! Dans cette épreuve hors-du-commun, on rampe dans la boue, on tombe dans l’eau et pourtant, on s’amuse !

10-MUDDAYAMNEVILLE-TP6872

Souvent sur des sites militaires types « parcours du combattant », les villages Mud Day permettent aux participants, avant la course,  de se retrouver et de s’échauffer ensemble avant de partir en vague successives, après celle-ci, vous y recevrez votre « Mudaille », la « Mud Beer » et pourrez manger en regardant les participants continuer à arriver, des étoiles plein les yeux, de la boue plein le visage.

 

Julie Témoigne :

Comment avez-vous découvert le Mud Day ?

J’ai découvert le MUD DAY via internet. A force d’aller sur des sites sur le running, un jour, par hasard je suis tombée sur une video. Mais c’est mon frère le premier à en avoir entendu parlé. Mon mari et moi, on en a parlé et l’idée a commencé à « trotter » dans ma tête !

Pourquoi avez-vous décidé d’y participer ?

Au départ, par DEFI envers les hommes ( mon mari, mon frère et des amis me disaient que je n’en serai pas capable..) Forcément, cela a éveillé ma fierté !

Et puis l’idée de le faire en équipe (cohésion) et de sortir des « sentiers battus » que je connais avec le running m’a plu. J’avais envie de découvrir autre chose. Cela avait l’air drôle, et tout de même assez accessible. Même si certains obstacles sur les vidéos me faisaient peur, j’avais envie de tenter, de me salir aussi ! (la boue c’est bon pour la peau..!)

De plus, j’ai vite été séduite par l’organisation, la présentation sur le  site internet, le camp d’entrainement etc.. Cela a un prix mais franchement, cela vaut le coup !

Quels ont été vos ressentis pendant la course ? Et une fois la course terminée ? 

J’ai vite été rassurée sur les quelques peurs que j’ai pu avoir.
Déjà, avant le départ, super organisation pour récupérer dossards, etc… Nous étions environ 7000 étalés sur 22 départs tout au long de la journée, avec échauffement collectif avant chaque vague… Mais tout était carré !

Ensuite, la course :
Les 13 km ne me faisaient pas peur . J’ai l’habitude. C’étaient plus les obstacles qui m’inquiétaient, mais j’ai vite été encore plus motivée ! Le fait de pouvoir, au pire des cas, passer l’obstacle était rassurant ! Nous avons tout passé quand même (pas tout réussi.. mais peu importe) ! Il y en avait pour tous les gouts : ramper sous terre, ramper sous des fils electriques, porter des sacs de 15 kg, grimper à la corde, aller dans une eau à 4C°, et la boue, la boue et encore la boue ! Tout au long de la course, j’ai ressenti une motivation de plus en plus grande, on a bien rigolé !

J’ai eu vraiment un doute concernant une épreuve qui me faisait peur, la « deezer room » : un gros tunel creusé, avec musique techno à fond, dans le noir, avec de la fumé, donc aucun repère… Si mon amie n’avait pas été là à me tenir la main, je ne sais pas si je l’aurai fait.. Sinon AU TOP !
Et une fois arrivée :
UNE GRANDE FIERTE !! Enfin, après en avoir tant parlé, nous l’avions fait ! (après 2h45 d efforts… !!!) On était tous très contents d’avoir fait ça ensemble.

1-MUD_AMNEVILLE-2014-DC8716

 

 

Que conseillez-vous à de potentiels futurs participants de Mud Day ? 

Alors , comme conseils, je dirais :
– Avoir comme état d’esprit de s’amuser, le faire en équipe se soutenir et s’aider.
– La cohésion. LE MUD DAY est inspiré du parcours du combatant.  Et le maitre mot à l’armée est COHESION
– Et ne pas avoir peur de se salir!
Comme préparation, je conseille un peu de course à pied ou autre activité physique (vélo, musculation, natation… ) Même si cela est accessible aux peu sportifs, si on ne veut pas trop souffrir, mieux vaut une petite préparation! Cela aide aussi pour le morale et le mental le jour J. Car il faut y aller avec un mental de GAGNANT ! Tout en rigolant !
Et surtout, allez aux training camps !

Le Mud Day en un mot, c’est…. 

LA BOUE!!!

A tout ceux qui aiment le sport, courir, et qui veulent, sortir des sentiers battus, et rigoler un peu plus que pendant un semi-marathon, foncer faire le mud day ! De temps en temps, cela fait du bien de se « lâcher » et se prendre un peu moins au sérieux, et d’oublier, le temps d’une course (différente des autres), cet obsédant chrono…

Julie.

 

Si cet article a éveillé en vous l’envie de participer à un Mud Day, les deux dernières épreuves auront lieu le week end du 6 et 7 septembre à Lyon et le 18 octobre au Cap Découverte
N’hésitez pas à faire un tour sur le site official (lien ci dessous) pour plus d’information

 

Merci à Julie&RP et Pierre&France
http://www.themudday.com/

Auteur : Frédéric Thomas

 

 

Pas de tags



Marcos Sabino

Marcos Sabino

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!