Nutrition

Les bienfaits du poisson

 

Coach Sportif – https://www.facebook.com/cedricjourdanfitness/

 

Les pratiquants de musculation ne jurent que par la dinde et le poulet. Pourtant, manger du poisson apporte des protéines et des omégas 3 en quantité. Ce double apport favorise la croissance musculaire et permet d’améliorer la santé générale.

 

Cependant, le poisson est montré du doigt en raison de la contamination et de la toxicité de certaines espèces. Tentons d’y voir plus clair pour faire les bons choix lorsque l’on veut profiter des bienfaits du poisson.

 


Quels sont les bienfaits du poisson ?


 

Les bienfaits du poisson

 

Les bienfaits du poisson sont nombreux, en effet, il peut être considéré comme un aliment sain en raison de ses nombreuses vertus :

 

#1 Bon apport en protéines

 

100 gr de poisson renferment environ 20 gr de protéines. Or, nul besoin de faire une tirade pour vanter les vertus des protéines en musculation, et plus généralement dans le cadre d’une pratique sportive. Elles ont un rôle fondamental dans la construction musculaire et le maintien de la masse maigre.

 

#2 Riche en vitamines

 

Les poissons sont riches en vitamines

 

La liste est longue. Le poisson contient pas mal de vitamines, on y retrouve entre autres les vitamines A, B, B12, D et E. Ces vitamines sont utiles pour la fabrication des globules rouges, la synthèse des protéines, la fixation du calcium sur les os ou encore pour favoriser la vision et jouer un rôle d’antioxydant.

 

#3 Présence de minéraux et d’oligo-éléments

 

Forcément l’iode arrive en tête mais les bienfaits du poisson sont aussi dus au fait qu’il contient une quantité intéressante de fer, phosphore et sélénium.

 

#4 Les fameux omégas 3

 

Le poisson gras est plain d'omégas 3 !

 

Quand on pense « poisson gras », on pense aussi « oméga 3 ». Ces derniers sont bénéfiques pour la prévention des maladies cardiovasculaires, le développement cérébral ainsi que la diminution de certaines maladies.

 


On conseille de manger du poisson deux fois par semaine


 

Manger du poisson 2 fois par semaine est l'idéal

 

On entend partout que manger du poisson est bon pour la santé mais seulement 2 fois par semaine. Il y a donc anguille sous roche. Si l’agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) établit cette recommandation c’est en partie en raison du risque de contamination de certaines espèces.

 

Les poissons d’eau douce sont davantage contaminés par les PCB (polychlorobiphényles) qui sont des perturbateurs endocriniens. Les poissons de mer quant à eux, sont en proie au mercure, un métal lourd. Bien entendu, les poissons ne sont pas les seuls aliments que nous consommons à être surveillés de près au niveau sanitaire.

 

Afin de bien profiter des bienfaits du poisson, on recommande de consommer un poisson gras et un poisson maigre par semaine.

 


Top 5 des poissons à privilégier dans son assiette


 

Quels sont les poissons à privilégier ?

 

Selon les paramètres pris en compte, le classement peut différer. Ici, nous cherchons à privilégier à la fois les poissons riches en oméga 3 et ceux présentant le moins de risque de contamination pour profiter au mieux des bienfaits du poisson.

 

#1 Le saumon

 

Parmi les poissons les plus vendus, on retrouve le saumon qui souffre d’ailleurs d’une pêche intensive. La France est le deuxième pays consommateur de saumon, après le Japon.

 

Considéré comme un poisson gras, il apporte environ 13 gr de lipides à dominante insaturés et 20 gr de protéines pour 100 gr. Les omégas 3, la vitamine A, B3, B12, et D sont les principaux apports du saumon.

 

#2 Le colin d’Alaska

 

 

Le colin est un poisson maigre, lui aussi est victime de son succès puisque c’est le deuxième poisson le plus pêché au monde.

 

Riche en sélénium et en oligo-éléments, le colin d’Alaska vous apportera également des vitamines B12 et D, ce qui vous permettra de combler vos apports journaliers recommandés.

 

Enfin, on retrouve 15 gr de protéines pour 100 gr. Le cabillaud, qui se rapproche du colin d’Alaska pourra également être privilégié si vous avez à choisir un poisson blanc dans votre assiette.

 

#3 La sardine

 

Les sardines ont d'excellents apports !

 

La sardine fait partie des poissons gras. Elle apporte 5 gr de bons lipides et 20 gr de protéines. Son prix et sa variété de consommation en font un produit phare pour le consommateur.

 

La sardine est riche en vitamines du groupe B ainsi qu’en vitamine D. Le calcium, le sélénium et le phosphore contenus dans la sardine en font un allié pour votre santé.

 

#4 Le maquereau

 

Le maquereau est l’un des poissons les plus riches en oméga 3. Il présente également un bon profil en vitamine B2, B3, B6 et D. Le phosphore, le magnésium et le sélénium sont les 3 principaux oligo-éléments présents dans le maquereau.

 

Pour 100 gr, le maquereau apporte 22 gr de protéines et 9,5 gr de lipides. Le maquereau n’est pas épargné par le mercure. Cependant, en raison de sa taille et de sa place dans la chaîne alimentaire, il en est moins sujet.

 

#5 Le hareng

 

N'oubliez pas le hareng !

 

Situé en bas de l’échelle alimentaire, le hareng est moins susceptible d’être contaminé et présente un apport en oméga 3 intéressant.

 

Avec 18 gr de lipides et 14 gr de protéines pour 100 gr, le hareng est le poisson qui contient le plus de bonnes graisses parmi notre top 5. Bien entendu, ses apports ne s’arrêtent pas là puisque les vitamines A, B, C et D sont présentes dans ce poisson.

 


Message à retenir


 

manger du poisson, les bienfaits du poisson (9)

 

Il convient de manger du poisson à raison de deux fois par semaine. Pour profiter pleinement des bienfaits du poisson, veillez à alterner les poissons gras et les poissons maigres.

 

La surpêche est un fléau mondial. Les Français mangent trois fois plus de poissons qu’il y a 50 ans, environ 35 kg par an. Les consommateurs ont leur rôle à jouer, dès lors, pensez à varier votre consommation !

 

Une solution de facilité pour manger du poisson est de les acheter en conserve, déjà assaisonnés. Cependant, veillez à privilégier le poisson frais pour mieux contrôler votre diète.

 

Côté contamination, les gros poissons sont les plus touchés tels que le thon, l’espadon ou le requin. Le choix de poisson plus petit et l’alternance poisson gras – poisson blanc sont donc de bons choix sanitaires.

 

Comme nous l’avons vu, manger du poisson est bon pour l’organisme. Cependant, même si les bienfaits du poisson ne sont plus à prouver, certains individus tels que les femmes enceintes doivent prendre des précautions, mieux vaut par exemple s’abstenir de manger du poisson cru.

 

Enfin, si vous jugez votre consommation de poisson insuffisante, il est possible de se tourner vers des substituts comme les capsules d’oméga 3 qui permettront de combler vos besoins journaliers. D’autres aliments contiennent également des Omégas 3, découvrez-les ici !

 

Pas de tags



Myprotein

Myprotein

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!