Nutrition

Nos astuces pour une alimentation saine, même au travail

Manque de temps, d’idées, de choix… Pour beaucoup, le travail fournit d’excellents prétextes au manquement à une alimentation saine, perçue comme inaccessible dans le cadre d’un emploi du temps bien rempli. 

En effet, dans une ère où le temps est devenu un luxe et où les alternatives alimentaires déjà préparées et peu onéreuses battent leur plein, les habitudes alimentaires ont radicalement changé au détriment d’une alimentation variée et équilibrée. 

Dramatique, n’est-ce pas ? Alors laissez-nous vous prouver que bien loin d’être inaccessible, l’alimentation saine est tout à fait compatible avec le travail, grâce aux astuces présentées dans cet article. 

Spoiler alert, vous n’aurez plus d’excuses ! 

 

Préparer ses repas à l’avance 

Commençons par l’astuce la plus familière. 

La meilleure façon d’avoir la main mise sur la composition du déjeuner ou dîner que l’on prend au travail, c’est de le fabriquer soi-même. Or, c’est dans cette situation précise que le manque de temps ou d’idées viendra contrecarrer ce plan louable. 

C’est pourquoi, il devient nécessaire d’opter pour des repas faciles à préparer, transporter et consommer, sachant que la sophistication n’a pas le monopole sur le caractère sain de l’alimentation. Il est tout à fait possible, même facile, de fabriquer un repas équilibré et goûtu en toute simplicité et rapidité. 

Et quoi de mieux que ce bon vieux sandwich ? Victime de préjugés quant à sa qualité nutritionnelle, il constitue un excellent allié dans le cadre d’un mode de vie actif. Facile et rapide à préparer, il convient parfaitement aux plus pressés par le temps. 

Obtenez un sandwich équilibré en utilisant du pain (de préférence complet, aux céréales, ou de campagne), une portion de légumes (salade, concombre, tomate, carotte, avocat, etc.), 

Une portion de viande maigre (colin, poulet, dinde, etc.), un produit laitier (un fromage maigre de préférence, comme la mozzarella ou le fromage de chèvre), ainsi qu’une sauce légère ou allégée (à base d’huiles végétales, herbes et épices, par exemple). Accompagnez-le d’un fruit, qui complètera la composition nutritionnelle générale du repas. 

Enfin, pensez simplement à revoir les quantités du repas du soir pour ajouter les restes dans un récipient adapté (Tupperware hermétique), et apportez les douces saveurs domestiques au travail. 

Choisir un menu adapté à ses objectifs 

Jusqu’à maintenant, nous avons abordé la question de l’alimentation au travail en imaginant que le repas pouvait être apporté. 

Or, pour certains, les menus restent imposés par les lieux au sein desquels ils déjeunent quotidiennement. Fort heureusement, face à l’augmentation des cas de surpoids et d’obésité, les restaurants et cantines proposent aujourd’hui des menus variés et parfaitement adaptés à des objectifs de perte de poids, par exemple. 

Ainsi, selon les choix qui s’offrent à vous, optez pour un repas riche en crudités, féculents, légumes cuits et protéines issus de viandes maigres. En dessert, orientez votre choix vers les fruits et produits laitiers, sans oublier que ce qui n’est pas présenté dans le menu n’est pas forcément vacant dans la cuisine. 

Inutile de rappeler que l’eau est préférable aux boissons sucrées et alcoolisées, même si un verre de vin ne fait pas de mal de temps à autre. 

Encore une fois, tout est question de choix ! 

 

En derniers recours, quelques idées de plats préparés 

Imaginons que pour une raison quelconque, il vous a été impossible de préparer un repas à l’avance et qu’il vous faut vous procurer un repas à l’extérieur. Que faire ? 

Avant tout, sachez que les plats préparés ne sont pas tous synonymes de mauvaise alimentation. Encore une fois, pour répondre aux enjeux nutritionnels qui touchent notre ère, de nombreuses alternatives ont vu le jour. 

Aujourd’hui, de nombreuses marques proposent des salades préparées et équilibrées, des mix de riz et légumes secs ou des plats surgelés à faire réchauffer. De plus, grâce à leur richesse en oméga-3 (issus du saumon et de l’avocat) et leur composition en riz et légumes, les sushis et makis restent adéquats dans le cadre d’une alimentation saine, si leur consommation reste occasionnelle. 

Vous voyez, rien ne sert de paniquer ! 

 

Ce qu’il faut retenir 

Grâce aux astuces énumérées tout au long de l’article, l’objectif sous-jacent était de démontrer que travail et alimentation saine ne sont pas incompatibles. 

Pour cela, une grande organisation est nécessaire à l’instauration d’une routine alimentaire équilibrée au travail, puisqu’elle implique de dédier une partie de son temps à la création de repas adaptés à un agenda chargé (sandwichs équilibrés, par exemple). 

De plus, des choix permanents doivent être réalisés pour qu’ensuite de réels réflexes soient instaurés dans la sélection des ingrédients qui constitueront le repas. 

Ainsi, de manière générale, la motivation reste le facteur essentiel de l’instauration d’une routine saine, car les outils ne manquent pas. 

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.



Vincent Garcia

Vincent Garcia

La rédac

Diplômé d’un Master en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, Vincent décide ensuite de rejoindre un Master of Science en Nutrition Humaine afin de compléter sa formation et fusionner des compétences issues de deux domaines indissociables : le sport et la nutrition. Ainsi, Vincent est à la pointe des connaissances dans ces deux univers qu’il affectionne également sur le plan personnel. La rigueur scientifique, les outils de recherche et la base bibliographique enseignés par sa formation et son expérience professionnelle assurent la fiabilité de ses conseils en nutrition et de ses travaux éditoriaux. Durant son temps libre, Vincent aime faire du sport, étudier et cuisiner.


🔥 IMPACT WEEK 🔥 40% SUR TOUT LE SITE | CODE: IMPACTFR Profitez-en ici