0
Panier

Il n'y a actuellement aucun produit dans votre panier

Lifestyle

La symétrie, pourquoi faut-il la travailler ?

 

Athlète bikini IFBB – https://www.facebook.com/elodie.puraye.1

 

La symétrie, vous y prêtez attention ou pas ?

 

Si vous êtes compétiteur… ou perfectionniste, la symétrie est sans doute un de vos chevaux de bataille ! Si ce n’est pas encore le cas, découvrez pourquoi il est important de travailler la symétrie, et comment procéder.

 


Pourquoi la symétrie est importante ?


 

symetrie-desequilibre-2

 

Encore et toujours… pour l’équilibre ! Des déséquilibres entre les groupes musculaires peuvent être la source de rigidités et à long terme, de blessures. Prêter attention à la symétrie est un bon moyen de les prévenir.

 

Pour l’esthétisme! On recherche l’harmonie visuelle. Et une partie du corps surentrainée ne fait que mettre en exergue les points faibles du physique.

 


Pourquoi est-on asymétrique ?


 

symetrie-desequilibre-5

 

Tout simplement parce que l’on a toujours un côté dominant qui empêche la symétrie, provoquant ainsi un déséquilibre. Ainsi les droitiers auront-ils les muscles du côté droit plus développés que du côté gauche, voire le côté gauche moins « sec » (et inversement)

 


Comment y remédier ?


 

symetrie-desequilibre-4

 

Analysez-vous : placez-vous devant votre miroir et faites preuve d’autocritique. Evaluez vos points forts et faibles.

 

Quelles parties sont plus développées que d’autres, quel côté ?

 

Analysez tous les plans : frontal (avant vs arrière), sagittal (droite vs gauche) et transversal (haut vs bas) Tous les plans sont importants !

 

Déséquilibre frontal (avant vs arrière)

 

En général, la chaîne antérieure est sur-sollicitée (vous travaillez trop l’avant du corps). Ainsi, l’avant du corps est non seulement plus développé, mais aussi plus raide que l’arrière du corps.

 

A la clé ? Une mauvaise posture (le plus souvent voûté, épaules rentrées vers l’intérieur) ainsi que des risques de blessure.

Pensez d’abord à assouplir l’avant du corps, souvent contracté, par des mobilisations et étirements. Ensuite, révisez votre planification d’entrainement et ajoutez des exercices ciblant la chaîne postérieure.

 

Vous privilégiez les quadriceps, lors de vos entrainements bas du corps ? Contrebalancez en réveillant les ischios et les fessiers. Le chest day est votre jour préféré ? Ne négligez pas le dos pour autant !

 

Déséquilibre transversal

 

Courant… mais facile à réparer ! Il y a 99% de chances pour que vous soyez un homme qui privilégie bras et pectoraux au détriment des jambes, ou que vous soyez une femme qui ne voit aucune utilité à l’entrainement du haut du corps et ne cible que les abdos et les jambes/fesses !

 

Répartissez vos entraînements de façon à passer en revue TOUT le corps!

 

Déséquilibre sagittal

 

Un côté plus faible que l’autre ? Donnez lui PLUS !

 

Accentuez le travail en unilatéral, pour obliger le côté faible à travailler autant que le côté fort. (en travaillant les deux côtés en même temps, avec une barre au lieu de deux haltères, par exemple, le membre le plus fort porte automatiquement plus)

 


Comment corriger un déséquilibre ?


 

symetrie-desequilibre-3

 

  1. Donnez la priorité au côté faible :

 

Travaillez en unilatéral en commençant par votre côté faible. Ne faites rien du coté fort, que vous n’ayez pu faire du côté faible.

 

Ainsi, si vous êtes droitier et travaillez les biceps : commencez votre série de biceps curls à gauche ; si vous avez pu faire x répétitions avec x kilos, faites de même du côté droit, pas plus, même si vous en êtes capable.

 

Et pour faire bonne mesure, ajoutez une série du coté faible.

 

  1. Donnez la priorité au côté fort :

 

Vous pouvez utiliser la méthode « inverse » en commencer du côté fort.

 

Obligez le côté faible à suivre le côté fort, avec les mêmes charges. Bien sûr, le côté faible ne pourra pas suivre  la cadence. Il vous faudra user de quelques astuces : les rest-pause (une légère pause pendant la série afin de pouvoir faire les dernières répétitions), les répétitions forcées (avec l’aide d’un partenaire d’entrainement), les répétitions partielles, …

 

Et encore une fois, pour faire bonne mesure, on rajoute quelques répétitions ou une série du côté faible !

 

 

Pas de tags



Myprotein

Myprotein

La rédac


Promo du 12/12 | Profitez de 40% sur le site avec le code: 1212 Cliquez!