Entrainement

S’entrainer en prenant des notes – Un plus pour progresser?

Par Cédric FABREGUE

 

Dans les salles de sport, beaucoup de personnes s’entraînent sans jamais prendre de notes. Certes il est assez facile de savoir les poids qu’on a utilisés et les répétitions qu’on a faites la semaine dernière pour un exercice. Mais il faut avouer que cela se complique un peu quand on commence à faire plus de 4 exercices par séance et 4 à 5 séances par semaine.
Surtout que plus nos séances sont complètes, plus il est difficile de visualiser un historique de ce que l’on a fait exercice par exercice.
Il est alors peu évident de savoir quelle progression nous faisons dans tel ou tel exercice et surtout quelle progression nous ne faisons pas !

Inventons un exemple simple :

Aujourd’hui je fais du développé couché, après un échauffement on a (en KG*Répétitions) :

72*12 ; 72*12 ; 72*12 ; 72*10 

Je sais que la semaine dernière j’avais fait un peu moins et que la semaine d’avant encore un peu moins mais si je remonte à un mois, voire plus, j’ignore si ma progression a été correcte ou non et je ne dispose d’aucun chiffre concret.

 


Prendre des notes pendant son training

 

notes

 

Prendre des notes permettra alors :

 ✓  D’avoir une image de votre séance précédente :
Si vous savez que pour un exercice donné vous avez fait tel nombre de répétitions pour tel poids, vous aller être motivé à faire plus et cela permet d’éviter de stagner.

 

 ✓  De plus, cela vous permet de commenter votre séance :
En effet, si vous sentez que vous auriez pu charger plus lourd, vous pouvez le noter afin de le prendre directement en considération la semaine suivante.
Ou encore si vous êtes malade et/ou fatigué et que malgré tout vous faites votre séance et que malheureusement vos performances sont à la baisse, il est intéressant de le noter afin de pouvoir se baser sur vos performances antérieures et non ces dernières.

 

 ✓  Ensuite, prendre des notes permet de pouvoir progresser rapidement lors de l’apprentissage d’un nouvel exercice.
Lorsque l’on commence à apprendre un nouvel exercice et que l’on souhaite l’intégrer dans notre programme, on commence généralement avec un poids léger afin d’apprendre dans un premier temps à faire une exécution correcte. On ne se préoccupe pas encore réellement du nombre de répétitions.
Cependant les prendre en note peut être utile car en effet, une fois l’exécution appréhendée, il vous suffira de vous baser sur vos notes afin de pouvoir déterminer le poids avec lequel vous aller commencer à faire votre exercice.
Cela évitera de passer 3 à 4 séances à tâtonner afin de trouver le poids avec lequel votre exécution est bonne sans pour autant être trop facile.

 


Comment réaliser son carnet de notes?

 

Dans le cadre d’un carnet de note papier, je recommande une présentation sous forme de tableau. Chaque page du carnet correspond à un exercice et sur chaque page on aura un tableau.

On aura alors un type de suivi standard (qui peut (voire doit) être adapté selon vos besoins) présenté tel que :

Exercice REP REP REP REP Commentaires
DATE POIDS
             
             
On visualise ainsi facilement le nombre de séries (qui correspond au nombre de fois qu’il y a eu des répétitions, vous l’aurez compris). Et il est facile de comparer le poids et le nombre de répétions avec les séances précédentes.

Exemple chiffré :

SQUAT REP REP REP REP Commentaires
DATE POIDS
10/06/15 86 12 12 11 10    
17/06/15 86 12 10 10 9   Manque de sommeil
24/06/15 90 11 9 8 7   Tenter 88 la semaine prochaine

 

 

On peut cependant reprocher au carnet de note papier de ne pas permettre de l’organiser comme on le souhaite. En effet, sachant que chaque page correspond à un exercice, si vous n’avez pas organisé vos pages comme vous faites vos séances ou si vous changer de programme, etc… il n’y a pas de suite logique entre vos pages et vous allez un peu vous embêter à chercher vos pages à chaque changement d’exercice, mais ce défaut n’entrave en rien la prise de note en elle-même.

L’organisation des pages peut alors se faire plus facilement sur un suivi informatique (ordinateur, tablette ou smartphone(voire application mobile)) ou dans un classeur avec des feuilles mobiles mais après se sont des outils peut-être moins pratiques dans une salle.

Et oui, bien évidemment le type de tableau que j’ai proposé n’est pas optimum. Car, par exemple, si on change la charge lors de la même séance, on est bien embêté pour le noter quelque part.
Mais comme je l’ai dit, c’est vos notes, c’est votre suivi et c’est à vous de l’adapter à vos besoins.

 

Bien entendu il existe des applications sur téléphone pouvant vous servir de carnet de note 😉


Pour conclure

 

C’était donc mes conseils pour débuter ou peut-être améliorer votre prise de notes en musculation ou dans toute autre discipline.
Grâce à cela vous disposerez d’un historique précis et facile à lire mais aussi d’une certaine rétrospection qui vous aidera à progresser vite et de façon linéaire et enfin d’un outil adapté à vos besoins.

A cela j’ajouterai que le carnet de suivi de vos séances peut être complété par un carnet de nutrition (qui regroupe ce que vous mangez chaque jour) auquel peut s’ajouter les mesures de votre masse corporelle (tous les jours ou à votre rythme) et d’un suivi photographique (de la fréquence qui vous convient). Il sera ainsi très facile de voir ce qui marche bien pour la prise de muscle, ce qui vous fait prendre du gras ou au contraire vous fait sécher, etc…

 

Cédric FABREGUE

Pas de tags



Camille Thiebaut

Camille Thiebaut

Fitness & Nutrition

Content Manager chez Myprotein la journée et passionnée de sport et nutrition le reste du temps ;) !


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!