Entrainement

La ceinture de musculation, qu’est-ce que c’est ?

 

Coach Sportif – https://www.facebook.com/cedricjourdanfitness/

 

Utiliser une ceinture est largement répandue en musculation. Néanmoins, on peut se demander si cet accessoire est utile pour produire des séances de qualité ? Est-il indispensable pour éviter la blessure ?

 

Pour certains, la ceinture apporte un vrai plus en musculation afin de pousser plus lourd. Pour d’autres, il ne pourrait s’agir que d’un accessoire réservé aux bodybuilders expérimentés. Il convient donc de pousser l’analyse afin de déterminer si une ceinture vous serez utile à titre personnel.

 


L’intérêt d’une ceinture de musculation


 

ceinture-de-musculation

 

Dans votre salle de musculation, il y a forcément des personnes s’entraînant avec une ceinture de musculation. Côté présentation, elle est généralement en cuir pour une qualité supérieure et une durée de vie plus longue. Plus ou moins large, elle s’ajuste à votre taille comme pourrait le faire votre ceinture de jean grâce à sa boucle résistante.

 

Son principal intérêt est la protection de la région lombaire puisqu’il s’agit de son usage premier. Pour y parvenir, tout est question de pression. En positionnant correctement sa ceinture de musculation, l’athlète va voir sa pression intra-abdominale augmenter lors de l’exercice.

 

Cette augmentation aura pour effet d’améliorer le contrôle du mouvement. La ceinture de musculation permettra donc de soutenir les lombaires lors de l’effort. Même si vous souffrez du dos de manière chronique, ne portez pas la ceinture en continu. Il convient de l’utiliser pour certains exercices « à risques » et de la desserrer entre les séries, durant les temps de repos.

 

Un autre intérêt réside dans l’amélioration des performances qui peuvent osciller entre 5 et 15%. Cette augmentation se traduit par 1 à 3 répétitions de plus ou un effort moindre pour réaliser sa série.

 


Comment bien positionner sa ceinture de musculation ?


 

ceinture-de-musculation-3

 

Pour que l’utilisation d’une ceinture revête tout son intérêt, il convient de la positionner correctement. Généralement, elle s’attache au-dessus des crêtes iliaques en la serrant suffisamment. Autrement dit, il convient d’utiliser le cran le plus serré permettant une respiration correcte.

 

Si vous ne pouvez pas respirer à plein poumon en développant votre torse, vous obligeant à lever les épaules, c’est qu’elle est trop serrée. Dans ce cas, desserrez d’un cran.

 

Néanmoins, le problème est souvent l’inverse. On voit fréquemment des pratiquants portant la ceinture de musculation durant l’intégralité de leur séance.

 

Outre l’aspect psychologique et rassurant, ceci n’a pas de sens. Une ceinture de musculation se porte suffisamment serrée et lors d’exercices « lourds ». Il s’agit généralement du squat et du soulevé de terre. Il est également possible de la porter lors du développé militaire debout et du rowing barre selon vos besoins.

 

Néanmoins, il est bien évident que la ceinture de musculation ne se substitue pas à une bonne exécution. « J’ai mal au dos donc je vais mettre une ceinture » n’est pas la bonne stratégie. Si vous souffrez de douleurs lombaires, il convient, en premier lieu, de corriger immédiatement votre technique d’exécution et de consulter un médecin.

 

La ceinture de musculation ne sera qu’une aide. Si vous réalisez un deadlift avec le dos rond, avec ou sans ceinture, ce sera la blessure assurée.

 


Les inconvénients d’une ceinture de musculation


 

ceinture-de-musculation-4

 

Niveau inconvénient, nous pouvons évoquer une modification des sensations lors de l’exécution. Une ceinture suffisamment serrée donc correctement positionnée peut altérer la respiration ou le mouvement. Néanmoins ce phénomène est normal pour un maintien optimal.

 

Ensuite, une ceinture de musculation va venir alléger le travail des abdominaux et des lombaires. Ces muscles seront sollicités mais pas aussi intensément qu’à l’accoutumé. Là encore, il convient donc de ne pas porter la ceinture à chaque séance, à chaque exercice.

 

De manière générale, en musculation, la variété est profitable à l’athlète. Lors de vos entraînements, pour travailler vos pectoraux, vous allez pratiquer du développé couché, incliné, des écartés ou encore des dips. Ceci pour solliciter le muscle de différentes manières et sous différents angles.

 

Ce type d’entraînement sera propice au développement musculaire. Ensuite, il est conseillé de faire évoluer son programme régulièrement en modifiant les exercices, le nombre de séries, de répétitions ou encore le temps de repos pour créer une surcharge progressive. Un muscle, continuellement sollicité de la même manière, ne progressera plus.

 

De fait, si vous souhaitez vous construire une zone lombaire solide, portez la ceinture de musculation avec parcimonie, lors d’exercices lourds.

 


Message à retenir


 

ceinture-de-musculation-1

 

Il convient d’être « pour » la ceinture en musculation mais seulement pour les exercices lourds. Ce type de charge est généralement manipulé en squat, soulevé de terre, développé militaire et rowing barre.

 

Comme vous l’aurez compris, il convient d’être « contre » une utilisation de la ceinture de musculation de manière continue ou pour palier à une mauvaise technique d’exécution. Le point le plus important est le réglage de la ceinture.

 

Pour être efficace, vous devez vous sentir maintenu. Il est nécessaire de la serrer suffisamment afin qu’elle remplisse pleinement son rôle de maintien.

 

 

Pas de tags



Myprotein

Myprotein

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!