Compléments Alimentaires

L-Tyrosine | Avantages, utilisations, posologie et effets secondaires

Votre corps est composé de milliards de cellules qui fonctionnent à l’unisson pour vous permettre de vivre efficacement. Un de ces constituants est l’acide aminé N-acétyl L-tyrosine. Il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles vous voudrez peut-être prendre un supplément de L-tyrosine, mais aussi certains facteurs que vous devriez prendre en compte au préalable. Alors, devriez-vous prendre ce supplément ? Décomposons-le.

 

Aller directement à :

Qu’est-ce que la L-Tyrosine ?

La L-Tyrosine est un acide aminé naturel et non essentiel, ce qui signifie que votre corps absorbe la tyrosine venant des aliments.

Il est développé dans votre corps à partir de la phénylalanine, un autre acide aminé. La L-Tyrosine joue un rôle important dans la production par votre corps de neurotransmetteurs (produits chimiques qui transmettent l’influx nerveux) comme la dopamine et la noradrénaline.1

La tyrosine se trouve dans de nombreux aliments, des protéines maigres telles que le poulet, les œufs, le poisson et l’avoine entier, ainsi que des produits laitiers comme le lait, le fromage et le yaourt.

 

Quelle est la différence entre la N acétyl L-Tyrosine et la L-Tyrosine ?

La tyrosine se présente sous deux formes principales : la N acétyl L-Tyrosine et la L-tyrosine. La différence entre eux est leur biodisponibilité, ce qui représente essentiellement la facilité avec laquelle le corps peut l’utiliser.

La N acétyl L-Tyrosine est plus soluble dans l’eau, cependant, elle a un taux de conversion plus faible dans votre corps et une plus grande quantité est nécessaire. C’est pourquoi la L-tyrosine est la forme de supplémentation la plus couramment utilisée.

Avantages de la L-Tyrosine

La L-Tyrosine peut améliorer votre humeur


Étant donné que la L-tyrosine est un précurseur de la dopamine, l’hormone de bien-être, il a été suggéré que la L-tyrosine peut aider à la mauvaise humeur.

Chez les individus en bonne santé, il a été prouvé que dans des conditions stressantes, une exposition à un froid extrême pendant un certain nombre d’heures, la tyrosine peut empêcher l’humeur de trop baisser. On ne sait pas trop si ces résultats peuvent être appliqués à la vie quotidienne. Cependant, si vous traversez une période particulièrement stressante, la L-tyrosine peut aider à prévenir l’épuisement des catécholamines, ce qui à son tour pourrait aider à empêcher votre humeur de tomber trop bas. 1

 

La L-Tyrosine peut augmenter la capacité musculaire dans la chaleur


Il a été démontré que la disponibilité accrue de dopamine augmentait la tolérance à l’exercice dans des conditions de chaleur élevée.

Dans une étude portant sur les effets de la tyrosine lors d’une sortie cyclisme sous une chaleur de 30 degrés, il a été constaté que ceux qui prenaient le supplément de tyrosine étaient capables de tenir 15% plus longtemps en moyenne. Cependant, ces résultats n’ont été trouvés que dans une seule étude et les résultats dans l’ensemble ne sont pas suffisamment concluants. 2

Sur cette base, la supplémentation en L-tyrosine peut être intéressante pendant les mois chauds d’été ou si vous vous entraînez dans un climat chaud – mais ne vous attendez pas à des améliorations de performances miraculeuses.

 

La L-Tyrosine peut améliorer la mémoire et les capacités cognitives lors de situations stressantes


En cas de stress aigu comme les changements de température et la privation de sommeil, il est prouvé que la L-tyrosine peut empêcher un épuisement des catécholamines anti-stress telles que la dopamine.1

Cependant, les effets dépendent du niveau de stress de la situation et si elle est suffisamment stressante pour épuiser les catécholamines. Cela pourrait donc signifier qu’il n’est pas aussi efficace dans les situations quotidiennes.

Utilisations de la L-Tyrosine

La L-Tyrosine peut être utilisée pour améliorer la vigilance et la concentration.

Elle s’est avérée efficace à cet égard en aidant votre corps à faire face aux effets néfastes que le stress peut avoir sur votre corps dans des situations environnementales extrêmes et stressantes. En raison de son rôle dans la production de dopamine, la supplémentation en tyrosine a été étudiée pour voir si elle améliore l’humeur.

Comme indiqué précédemment, les résultats sont mitigés avec les améliorations qui ne semblent avoir lieu que dans des conditions stressantes telles que l’exposition à des températures froides. Par exemple, il a été prouvé que la supplémentation en tyrosine chez les personnes vivant en Antarctique pendant de longues périodes a aidé à prévenir les baisses d’humeur. 7

Sur cette base, la tyrosine peut être intéressante pendant les mois froids d’hiver.

En tant que complément de performance sportive, la L-Tyrosine peut aider à améliorer la capacité à bouger même par chaleur extrême. Cependant, là encore, les preuves sont mitigées.

Comme il s’agit d’un précurseur telles que l’épinéphrine, la noradrénaline et la dopamine (qui ont le potentiel d’aider à accélérer le métabolisme), il a été suggéré qu’elle peut être utilisée pour perdre du poids et brûler des calories. Malheureusement, il existe très peu de recherches pour étayer cette affirmation.

Effets secondaires de la L-Tyrosine

Une supplémentation à long terme en tyrosine semble être sans danger chez les individus en bonne santé. Cependant, pour ceux qui souffrent de certains problèmes médicaux, il peut y avoir des effets secondaires.

Il est donc important de consulter votre médecin avant de se supplémenter avec de la L-Tyrosine.

Dosage de L-Tyrosine

Les études sont actuellement limitées sur la dose optimale de L-tyrosine, cela dépendra en fonction de vos raisons de supplémenter.

Dans la recherche, les doses administrées vont de 500 mg à 12 g par jour. Cependant, il est peu probable que des doses supérieures à 1 g par jour apportent beaucoup d’avantages supplémentaires. Ainsi, à titre indicatif, un supplément entre 0,5 g et 1 g serait approprié pour la plupart des gens. 1

Ce qu’il faut retenir

La L-Tyrosine est un acide aminé naturel et non essentiel, qui peut être complété avec une alimentation équilibrée pour toute personne engagée dans un programme d’entraînement physique à long terme. C’est également un précurseur de la thyroxine et de la triiodothyronine. Il est connu comme un supplément de perte de poids et également un régulateur de l’humeur, ce qui peut aider à soulager les baisses de moral hivernales.

Il est toujours important de consulter votre médecin avant de vous supplémenter pour vous assurer que c’est la bonne option pour vous.

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.


  1. Jongkees BJ, Hommel B, Kühn S, Colzato LS. “Effect of tyrosine supplementation on clinical and healthy populations under stress or cognitive demands”–A review. J Psychiatr Res. 2015 Nov ;70 :50-7. doi : 10.1016/j.jpsychires.2015.08.014. Epub 2015 Aug 25. PMID : 26424423.
  2. Hoffer LJ, Sher K, Saboohi F, Bernier P, MacNamara EM, Rinzler D. “N-acetyl-L-tyrosine as a tyrosine source in adult parenteral nutrition.” JPEN J Parenter Enteral Nutr. 2003 Nov-Dec ;27(6) :419-22. doi : 10.1177/0148607103027006419. PMID : 14621123.
  1. Gelenberg AJ, Wojcik JD, Falk WE, Baldessarini RJ, Zeisel SH, Schoenfeld D, Mok GS. “Tyrosine for depression : a double-blind trial.” J Affect Disord. 1990 Jun ;19(2) :125-32. doi : 10.1016/0165-0327(90)90017-3. PMID : 2142699.
  2. Banderet LE, Lieberman HR. “Treatment with tyrosine, a neurotransmitter precursor, reduces environmental stress in humans.” Brain Res Bull. 1989 Apr ;22(4) :759-62. doi : 10.1016/0361-9230(89)90096-8. PMID : 2736402.
  3. Tumilty L, Davison G, Beckmann M, Thatcher R. “Oral tyrosine supplementation improves exercise capacity in the heat.” Eur J Appl Physiol. 2011 Dec ;111(12) :2941-50. doi : 10.1007/s00421-011-1921-4.
  4. Bloemendaal M, Froböse MI, Wegman J, et al. “Neuro-Cognitive Effects of Acute Tyrosine Administration on Reactive and Proactive Response Inhibition in Healthy Older Adults.” eNeuro. 2018 ;5(2) :ENEURO.0035-17.2018
  5. Palinkas LA, Reedy KR, Smith M, Anghel M, Steel GD, Reeves D, Shurtleff D, Case HS, Van Do N, Reed HL. “Psychoneuroendocrine effects of combined thyroxine and triiodothyronine versus tyrosine during prolonged Antarctic residence.” Int J Circumpolar Health. 2007 Dec ;66(5) :401-17. PMID : 18274206.
  6. DiFrancisco-Donoghue J, Rabin E, Lamberg EM, Werner WG. “Effects of Tyrosine on Parkinson&#39 ;s Disease : A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Trial.” Mov Disord Clin Pract. 2014 ;1(4) :348-353. Published 2014 Oct 23. doi :10.1002/mdc3.12082


Myprotein

Myprotein

La rédac


1 ACHETÉ = 1 OFFERT SUR PLUS DE 190 PRODUITS | AUCUN CODE REQUIS +30% SUR LES MEILLEURES VENTES | CODE : MV30 Profitez-en ici