Lifestyle

Capoeira : Un art martial unique et rythmé

Les origines de la capoeira

 

La capoeira est un art martial qui est né dans le silence ce qui ne permet pas d’assurer à 100% son histoire et ces réelles origines. Alors que certains la considère totalement africaine car tous les éléments qui la constituent sont d’origine africaine, certains la considère comme brésilienne car elle est née au Brésil.

 

Toutefois, la version la plus acceptée est celle attestant que la capoeira est un art martial afro-brésilien. Elle est ainsi née pendant la période de l’esclavage au Brésil dès le XVIème siècle dû au fait que les Portugais ont mélangé différentes tribus africaines dans le but d’éliminer les risques de révoltes des esclaves. De part cette séparation et ce regroupement de différentes tribus, la première forme de capoeira a été créée, c’est-à-dire une capoeira née dans un contexte colonial au Brésil dans le but d’association luttes et traditions africaine. La capoeira devient ainsi une forme de rébellion contre le système esclavagiste.

 

Interdis de s’entraîner au combat par leur maître ou de port d’armes, les esclaves ont appris à s’entraîner en dissimulant cet art martial sous l’apparence d’un jeu, d’une danse rythmée par de la musique et des chants traditionnels. C’est en effet de cette volonté de déguisement de l’entraînement au combat qui a donné ce que la capoeira est aujourd’hui, un art marital mélangeant manifestation culturelle, grâce aux chants et instruments de musique, lutte traditionnelle, grâce aux coups et mouvements spécifiques, et jeu d’apparence, grâce aux acrobaties.

 

Le jeu – La Roda

 

La capoeira est, comme il l’a été précisé plus haut, accompagnée de musique et de chants traditionnels brésiliens. Ces chants et musiques sont effectués par les capoeiristes formant la roda, la Ronde en français. La roda est ainsi la ronde créée par le groupe de capoeiristes dans laquelle deux d’entre eux « joue » ce qu’on appelle en portugais le jogos.  L’importance culturelle de la discipline est démontrée par le fait que la roda a été déclarée patrimoine immatérielle de l’humanité en 2014.

 

La musique et les chants donnent l’énergie aux deux joueurs et ainsi rythment le jeu. Une musique forte et rapide impliquera un jogos fort et rapide. Les instruments de musiques constituant généralement une Roda sont :

 

  • Trois berimbau
  • Deux pandeiro
  • Un atabaque
  • Un agogo

 

C’est la personne jouant du berimbau créant le son le plus grave (en général celui au milieu des trois) qui rythme directement le jeu et influe sur le type de jeu qui sera pratiqué.

musique capoeira

Il y a un rituel très précis pour démarrer une roda. Une fois la roda formée par les capoeiristes, deux d’entre eux se rejoignent accroupis au pied du berimbau central jusqu’à ce que tous les instruments est commencé à jouer dans l’ordre défini. Une fois la musique lancée, ce sont les chants qui commencent. En ce qui concerne les chants, un capoeiriste chante les couplets seul et la ronde l’accompagne en choeur sur les refrains. Une fois le premier refrain chanté, les deux capoeiristes toujours en attente peuvent commencer à jouer. Pour entrer, ils se serrent les mains et parviennent au centre du cercle par l’intermédiaire d’un mouvement spécifique comme par exemple une roue départ accroupi.

 

Aujourd’hui la capoeira est devenue un vrai enseignement dans des écoles, académies et associations spécialisées.  Il y a ainsi en capoeira comme dans les autres arts martiaux tels que le judo ou le karaté, des niveaux différents symbolisés par des cordes.

 

Toutefois la règle quant aux couleurs des cordes n’est pas régit par une autorité supérieure ainsi il existe des différences entre les différents groupes de capoeira.

Par exemple voici le code couleur des cordes du Groupe Capoeira Brasil :

 

  • Corde blanche : débutant
  • Corde Blanc/Jaune : élève baptisé
  • Corde Jaune : Elève
  • Corde Blanc/Orange : Elève
  • Corde Orange : Elève
  • Corde Bleue/Rouge : Stagiaire et gradé
  • Corde bleue : Instructeur débutant
  • Corde Verte : Instructeur avancé
  • Corde Violette : Professeur
  • Corde Marron : Formando / Diplômé
  • Corde Noire : Formando puis Mestre / Maître

 

On note des similitudes entres les différences groupes sur les couleurs et appellations de certaines cordes toutefois il est important de garder en tête qu’il y a des différences entre tous.

 

Les mouvements

 

La ginga

La ginga est le mouvement de base. Il peut-être plus ou moins comparé à la garde en boxe toutefois elle en reste bien différente. C’est de la ginga que tous les mouvements de capoeira sont initiés. Avec le temps et la technique la ginga peut connaître certaines variantes selon les capoeiristes.

 

Coups de pied

Les coups de pied sont l’un des mouvements les plus utilisés en capoeira dû aux origines de combat dissimulé de celle-ci. La

Parmi les noms des coups de pied les plus réputés on a :

  • Martelo
  • Armada
  • Meia-lua de compasso
  • Armada pulada

 

Esquives

Les esquives sont la phase complémentaire des coups de pied. Restant un art martial à part entière, il est important d’apprendre à esquiver les coups de pied portés par l’adversaire.

Acrobaties

Les acrobaties sont la partie la plus impressionnante et la plus technique de la capoeira. Parmi les acrobaties utilisées en capoeira certaines sont semblables à des mouvements de gymnastique sur le fond mais dans la forme sont différents.

 

Par exemple la roue, appelée Aú, aura tendance à être effectuée en position basse, bras replier, lentement, à la différence d’un mouvement tendu et propre, pointes tendues, de gymnastiques. On retrouve ainsi en capoeira, des roues, des rondades, des roues sans les mains utilisés en gymnastique mais notamment des acrobaties plus spécifiques comme le Macaco. Le macaco est un mouvement qui ressemble à un flip arrière mais une seule main est en appui sur le sol avant que le capoeiriste ne s’élance vers l’arrière.

capoeira Meia-lua de compasso

Quel type de produit pour compléter un entraînement de capoeira ?

 

Pour booster votre entraînement en capoeira, ciblez une alimentation qui donnera à votre corps de l’énergie à combustion lente environ trente minutes avant le cours comme vous le feriez pour un entraînement cardio.

 

La capoeira est un sport qui demande de la force pour les acrobaties mais surtout de l’endurance comme dans les sports comme la danse, ainsi l’objectif est de maintenir son niveau d’énergie tout au long du cours, du premier au dernier pas, une banane ou quelques quartiers de pomme avec du beurre de cacahuète ou une boisson pré-workout feront l’affaire.

 

Il faut penser également à donner au corps les protéines dont il a besoin. Favorisez l’apport de protéines par votre alimentation mais n’hésitez pas à opter pour l’option shaker si vous avez un besoin d’atteindre votre quota quotidien.

Ainsi, un shaker de protéines, de la viande maigre ou une portion de noix directement après l’entraînement est essentiel. Ceci aidera l’organisme à récupérer et aux muscles de se maintenir et de croître.

 

En deux mot

 

La capoeira est une discipline complète demande force, endurance et le sens rythme ! C’est un sport accessible à tous dans lequel la culture brésilienne est omniprésente. Si vous êtes à la recherche d’une activité qui ne vous lassera pas, on vous assure que la capoeira est faite pour vous !

 

Et vous, la capoeira vous appeliez ça comment ? Un art martial ou de la danse ?

Dites-le nous en commentaires !

 

Pour assurer à l’entraînement et vous construire un corps fort, n’hésitez pas à regarder ces 14 exercices au poids du corps.

Pas de tags



Kevin Mounier

Kevin Mounier

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!