0
Panier

Il n'y a actuellement aucun produit dans votre panier

Entrainement

Pourquoi vous ne pouvez pas faire un entraînement de pro ?

Ces facteurs de vie qui vous éloigne d’un entraînement de pro


Comme de très nombreux coachs, je suis entré dans le business du sport en pensant entraîner des athlètes professionnels, mais j’ai rapidement compris que la majorité de mon expérience se fera avec des sportifs amateurs ou la personne lambda qui souhaitent se remettre en forme.

 

Bien qu’ils partagent les mêmes objectifs de pleine réussite, l’élite et les amateurs ont des besoins radicalement différents en fonction de leurs possibilités et de leur potentiel. Toutefois, vous seriez surpris de savoir combien de coachs annoncent qu’ils vous entraîneront « comme les pros » ou de personnes qui pensent pouvoir y arriver, seulement pour obtenir des résultats minimaux. C’est notamment pour ça qu’il est important de faire le point sur pourquoi tout le monde ne peut pas faire un entrainement de pro.

 

Attention ! N’utilisez pas cet article comme excuse pour en faire moins ou ne pas persévérer. Ce n’est pas le propos ! Dans tous les cas, peu importe vos objectifs, cela nécessite un investissement de votre temps et de votre énergie, plus que vous ne le pensez. Et oui ! Vous n’êtes pas exempt de vous démener à l’entrainement et d’entreprendre tout ce que vous pouvez afin de réussir.

 

Attention, je parle du top mondial, des gens qui sont « nés » pour exceller dans un sport.

 


Le temps


 

Les athlètes ont l’opportunité de se consacrer à 100% à leur sport, ceci durant la majorité de l’année et de leurs journées. Pour un amateur, il faut avouer que cela est bien plus compliqué ou exceptionnel (vacances, période de chômage, etc.) et qu’il faudra faire des concessions pour allouer ne serait-ce que la moitié du même temps consacré à l’entrainement et sa préparation.

 

Alors que les pros se concentrent avant tout sur les exigences sportives physiques et mentales spécifiques, vous serez plus susceptibles de devoir vous pencher sur votre travail, votre famille, votre santé, vos amis, etc. avant vos objectifs sportifs. Une activité qui aura également des besoins radicalement différents en termes de qualités sportives et de possibilités finales.

 

Que se passe-t-il pour une personne qui a un travail à plus de 42h / semaine, une vie de famille, des impératifs sociaux ou juridiques, de longs trajets pour aller à la salle, des factures à payer etc. ? En clair, tout ce que comporte la vie de chacun. De plus, il n’y a pas de saison définie, pas d’emploi du temps spécifiquement accordé ou encore de contrat sur lequel vous appuyer. C’est pourquoi vous ne pouvez pas bloquer toute votre vie autour de l’entrainement (et la réciproque se vaut également).


active football


Oui vous pouvez en faire une priorité, oui vous pouvez avoir un home gym, oui vous pouvez faire moult choses « comme les pros », mais je doute que la majorité puisse (et souhaite) y consacrer autant de temps, d’investissement physique et psychique (au-delà du financier) que quelqu’un dont c’est le travail (et la passion !).

 

Les professionnels s’entraînent au quotidien pendant des heures. Deux, trois, quatre fois par jour et ce depuis des années dans le seul et unique but d’être le meilleur. De votre côté, n’avez-vous pas de travail, une scolarité ou des responsabilités familiales ? Avez-vous le temps de consacrer 2 à 3 séances par jour à votre plaisir personnel ? De rajouter des massages ? Du travail technique ? De voir un coach ? De monter des stratégies ?  Etc. et oui, athlète pro, c’est un métier et non un loisir !

 

Oui, je vous accable d’obstacles et  je ne doute pas que souhaitez évoluer et donner le meilleur de vous-même, mais avant de penser être un pro ou « faire comme », avez-vous le temps et tous ces « à côtés » pour le concrétiser ?

 


Pas d’encadrement pro / Pas de staff


 

Lorsque trop de cuisiniers contribuent à un plat, vous pouvez être certain qu’il ne sera pas aussi bon qu’espéré. Le parallèle avec le sport est qu’avec les gens lambda, vous avez beaucoup de cuisiniers (c’est-à-dire d’influences et d’exigences) dans une cuisine (c’est-à-dire une pratique sportive), ce qui rend difficile la création d’un plat cohérent qui vaut la peine de goûter (les résultats escomptés).

 

C’est le travail d’un coach et de son staff au complet d’être le seul cuisinier de la carrière d’un sportif pro et d’ajuster le stress général de l’entraînement ainsi que la récupération avec pour unique but d’optimiser les performances et d’obtenir les meilleurs résultats que possible. De plus, que ce soit la famille, l’équipe, les amis, le travail, etc, tout est dirigé dans le bénéfice de l’athlète pour sa pratique sur et hors du terrain. Croyez-moi, cet entourage fait toute la différence et accélère exponentiellement votre progression.

 

A contrario, dans le monde réel, Il est difficile d’obtenir tout le monde sur la même page et de supporter vos objectifs ou de vous assister. Qu’est-ce que vous dit votre femme, vos amis ou votre patron ? Sont-ils impressionnés de votre squat à 220 kilos ? Veulent-ils que vous passiez plus de temps à vous entraîner ou à vous étirer ? Souhaitent-ils aménager leur emploi du temps pour vous ? Vous préparez à manger ? Sont-ils décidés à ce que vous teniez votre diète ? Etc.  Hélas, encore une fois, je ne pense pas que pour la majorité cela soit une possibilité et que vous devrez bien souvent faire ce voyage seul.

 


La diligence


Sur ce point, la plupart des sportifs amateurs ne s’en remettent pas à leur sport comme si c’était leur travail ou seule raison de vivre (voir les deux !) mais plutôt un simple loisir ou passe-temps. Un fait parfaitement logique si on s’y penche mais qui éloigne une fois de plus du pro.

 

Les impératifs de résultats et d’assiduité qui vont bien au-delà du simple désir de perdre 5kg ou de faire un certain résultat à un tournoi régional ou national (c’est tout aussi honorable, mais pas sur la même échelle).

 

Bien que la plupart des professionnels ne soient pas à temps plein, il faut admettre que vous n’avez sans doute pas d’objectifs précis, pas de salaire équivalent à votre performance, de contrat de sponsoring / avec un club ou encore cela ne leur offre pas une chance de changer du tout au tout votre vie et avenir. A contrario, les athlètes vivent et meurent par leurs routines sportives et résultats.

 

Ils doivent également se spécialiser et axer leur quotidien autour de la préparation sportive et des compétitions, comme vous le faites sans doute pour votre travail, vos études et vos impératifs de vie (arriver à telle heure au stade, manger des repas spécifiques, disposer les bons équipements, allez chez le masseur, rendre des comptes à son Head coach, etc.). C’est leur boulot.

 

Au-delà de ça, le sport émane souvent d’un sentiment passionnel qui émarge d’une obligation mentale et d’une force de vaincre qui vont bien au-delà de la simple motivation. On parle de volonté pure, ce qui renforce encore plus l’assiduité et les efforts fournis. C’est leur raison de vivre.

 

De l’autre côté de la barrière, chez quelqu’un de lambda ou un sportif  amateur, arriver à se concentrer à minima sur ses entraînements, sa nutrition et son sommeil est une épreuve difficile pour 90%. Alors imaginez faire cela à l’échelle x1000, que l’ensemble de votre vie se résume à ça et à l’assiduité qu’il convient d’avoir pour tenir le coup chaque jour sans relâche, sans pause. Posez-vous la question la prochaine fois que vous avez « la flemme » d’aller à la salle, de respecter votre diète ou de vous coucher avant 23h, de faire votre cardio à 5h30 du matin, etc.


Igor Opeshanksy épaules


Les pros ont un bagage


 

La plupart des athlètes pro ne deviennent pas pros par un simple hasard. Il faut ajouter aux années d’entraînement le fait qu’ils sont l’élite parce qu’ils sont nés « élite ».

 

Le plus souvent, un professionnel aura commencé sa carrière sportive en passant par de multiples sports et se trouve doué sur plusieurs qualités athlétiques. Ne vous y trompez pas, tout le monde peut devenir bon dans n’importe quoi avec du travail et de la patiente. Cependant, devenir excellent (bien avant d’être le meilleur !) est un tout autre univers à toucher du doigt.

 

Il faut aussi noter en plus de leurs qualités innées et acquises, la construction d’une base sportive exceptionnelle dès le plus jeune âge ce qui fait qu’il arrive en division pro avec déjà un bagage sportif d’une dizaine d’année. Ne pensez-vous pas que si vous comptez vous entrainer comme eux, vous devez faire de même en amont ?

 

Si vous n’avez pas encore passé plusieurs années à véritablement vous entrainer (je ne parle pas du temps en salle à discuter, mais à concrètement se malmener pour progresser),  le suivi d’une routine destinée à un professionnel ne vous fait que perdre du temps et réduire votre marge de progression finale. Ainsi, voyez vos différences personnelles dès le départ et apprenez comment construire une fondation sportive / athlétique solide avant de penser à vous entrainer comme un pro.

 


La génétique


 

Nous sommes tous nés pour faire certaines choses bien plus aisément que d’autres, que ce soit la musique, l’écriture, le dessin, le bricolage, la conduite auto, etc. Autant par le mental que par le physique, vous êtes prédestiné à certaines disciplines si vous savez vous y investir pleinement.

 

De ce côté, les sportifs n’y échappent pas et c’est pourquoi la majorité des bodybuilders pro sont nés pour être forts et très musclés ou que les marathoniens de classe mondiale peuvent tenir plus de 2h à 20km/h de moyenne sans être essoufflés.

 

Il faut avouer que même avec un minimum d’entrainement, ils vous dépassent dans leur spécialité, peu importe l’investissement que vous y prêtez. Toutes les qualités physiques ou mentales entrent dans cette grande loterie génétique : réactivité, insertions musculaires, force physique, ténacité, vision de jeu, intelligence, explosivité… et vous devez être gagnant en tout point afin d’être le meilleur.


rocky fielding


Les « substances »


 

Les sportifs pro utilisent divers produits améliorant les performances et auxquelles vous n’avez sans doute pas accès. Ces produits ont plein d’effets sur l’anabolisme, la récupération et les performances  dont Monsieur Tout le monde ne dispose pas et que son organisme ne peut pas utiliser aussi efficacement.

Combiné avec une génétique du feu de dieu vous avez le combo de l’athlète pro.   En raison de ces différences, les sportifs améliorés tolèrent plus de volume, plus d’intensité, plus de douleurs et répondent mieux à l’entrainement en plus de récupérer exponentiellement plus vite que vous, simple mortel.

 


Conclusion


 

Oui, je sais je suis sans doute un peu extrême, je sais qu’il est tentant de procéder à des changements agressifs et des initiatives drastiques pour évoluer plus vite, mais vous en aurez rarement besoin ou ne tiendrait pas sur plusieurs années.

 

Les bases fonctionnent pour une raison et vous progresserez avec des protocoles étonnamment simples si vous vous entraînez avec assiduité et la volonté de toujours progresser.   En conclusion, n’essayez pas de correspondre à l’élite, mais inspirez-vous en pour avancer !

 

Cela dit, il y a beaucoup à apprendre des protocoles des professionnels et les adapter à nos besoins en tant qu’athlète amateur, mais il faut d’abord voir comment l’élite a pu atteindre ce niveau.

 


N’hésitez pas à suivre la lecture avec cet article sur comment améliorer la posture, quelque chose que les pro ont bien compris !


Écrit par Valentin Raigué.

Pas de tags



Valentin Raigue

Valentin Raigue

Coach Sportif

Actif dans l’entrainement sportif, la préparation physique et la nutrition depuis des années, j’accompagne des sportifs amateurs ou professionnels pour fournir des stratégies complètes de développement physique, nutritionnel ou mental. Coach de terrain et en ligne, je communique au quotidien avec des sportifs de tous les plans, aussi bien qui découvrent la force athlétique, pratiquent le culturisme amateur depuis des années ou sont des fondus de course à pied (bien que j’estime avoir une préférence pour les sports de force). Cela grâce à des applications scientifiques et mon expérience pratique pour inspirer à s'engager à long terme dans des objectifs de performances, de santé, de forme physique et de bien-être. Ma finalité est de vous faire progresser coûte que coûte, physiquement et mentalement tout en n’oubliant jamais que le progrès continu est la priorité absolue Si vous êtes décidé à avancer, je le suis.


LA SEMAINE DE BLACK FRIDAY A COMMENCÉ! | Profitez de 40% sur le site avec le code: 40BFFR Cliquez!