Entrainement

L’entraîneur de Daniel Craig révèle ce qu’il faut faire pour entraîner James Bond

Le tout nouveau film de James Bond, Mourir Peut Attendre, est enfin arrivé et il y a une question que nous nous posons chez Myprotein : comment diable Daniel Craig peut-il être aussi massif et agile ?

Célèbre pour avoir fait plus de cascades que n’importe quel autre 007, Daniel Craig doit sérieusement travailler pour être à la hauteur des ambitions de Bond. Mais s’entraîner à combattre des méchants notoires sur le grand écran n’est pas faisable seul. Alors, qui est là pour aider Craig ? C’est là qu’intervient Simon Waterson, l’entraîneur personnel de 007.

Nos amis de Zavvi se sont entretenus avec son entraîneur pour comprendre tout le travail que représente la routine de remise en forme de Bond, et il ne nous a pas déçus en nous donnant tous les détails. Voici quelques-uns des meilleurs extraits :

« Mon expérience militaire m’a aidé à obtenir le poste »

Simon Waterson a rejoint les commandos de la Royal Naval à 16 ans et a servi dans une unité de forces spéciales d’élite. Il sait une chose ou deux sur le dévouement. Et c’est cette expérience qui, selon lui, lui a donné un avantage lorsqu’il a passé l’entretien pour ce poste très en vue d’entraîneur personnel de Daniel Craig.

« On m’a demandé de passer un entretien, et je pense que mon expérience militaire m’a aidé à obtenir le poste. Ces théories et ces philosophies se traduisent bien dans l’industrie cinématographique, qui fonctionne selon un calendrier similaire à celui de l’armée. Nous avons des tâches spécifiques, à accomplir à des moments précis. Les structures sont similaires, donc la transition a été facile pour moi, et j’espère que, de manière subliminale, mon expérience est également mise en œuvre dans ma formation. »

« Daniel est arrivé et a placé la barre très haut »

Simon a rejoint la Bond Team alors que Pierce Brosnan jouait le héros d’action emblématique dans Le monde ne suffit pas, il a confié à Zavvi que dès que Daniel Craig est entré dans sa salle de sport, il a su qu’une nouvelle ère de Bond était née.

« Pierce était plus motivé par l’envie de faire du vélo et de jouer au tennis – il était plutôt sportif. Une grande partie de l’action était réalisée par les cascadeurs. Daniel est arrivé et a mis la barre plus haut grâce à ses qualités athlétiques. Il voulait faire ses propres cascades, il fallait que ce soit lui pour que ce soit réel. C’était une époque et une mentalité différentes. »

Simon dit que la détermination de Daniel était claire dès le début…

« Il jette les gens dans les airs en tant que Bond, donc son physique devait correspondre à ce qu’il fait, il fallait que ce soit crédible. Le moment emblématique de la sortie de l’eau dans Casino Royale était essentiel, il voulait que tout le monde se dise ‘oui, ce gars sait se débrouiller’. »

« Il travaille dur pour devenir un athlète »

S’entraîner pour un rôle dans un film est très différent de s’entraîner au quotidien ou même de s’entraîner pour faire du sport au plus haut niveau. Simon doit tenir compte de ce qui paraît bien à la caméra tout en s’assurant que c’est crédible.

« Je regarde ce qui est esthétique, ce qui est athlétique, et finalement ce qu’on lui demande de faire. Je conçois les mouvements particuliers des cascades, et nous les emmenons à la salle de sport pour nous entraîner. Il faut être capable de sprinter, de sauter sur une box ou de ramasser quelque chose sur le sol. C’est là que ça devient vraiment intéressant et c’est ce que j’aime dans tout ça – c’est tellement spécifique. »

La spécificité et l’attention aux détails ne semblent pas gêner Daniel non plus, en fait, il semble s’en accommoder.

« C’est louable le temps qu’il y consacre. Il est méticuleux à l’entraînement, il examine les mouvements de son propre corps en fonction de ce qu’il veut changer. Il travaille dur pour devenir un athlète, mais il ne se repose pas comme les athlètes. Il doit ensuite aller travailler et faire un travail d’acteur. »

 

« L’athlétisme plutôt que l’esthétique »

Une autre différence entre votre coach sportif habituel et Simon est que ce dernier suit son client au travail pour s’assurer que tout se passe bien. C’est un peu comme si votre coach venait au bureau pour s’assurer que vous prenez bien les escaliers au lieu de l’ascenseur… en quelque sorte.

« Les jours où les scènes ne sont pas physiques, nous nous entraînons un peu plus dur, et ensuite, avec les semaines de cascade, il récupère. Il s’agit de s’alimenter, de manger les bons aliments au bon moment, afin d’avoir l’énergie nécessaire à la performance. Les jours de tournage, mon rôle est de m’assurer que tout va bien, de le préparer à toutes les séquences de cascades. »

Daniel est véritablement devenu une icône dans le rôle de Bond, et son dévouement y est pour beaucoup. Ses qualités athlétiques, explique Simon à Zavvi, ont fait partie intégrante du développement du personnage de Bond.

« Il a fait évoluer le personnage physiquement et mentalement, ce qui était une décision qu’il a prise dès le premier jour. Il voulait devenir plus rapide et plus efficace tout au long du film, et c’est donc devenu une question d’athlétisme plutôt que d’esthétique. »

 

Ce qu’il faut retenir

Daniel Craig restera sans doute dans l’histoire pour sa version de James Bond, mais nous ne pouvons pas oublier l’homme derrière ses cascades, Simon Waterson



Anthony Ramos

Anthony Ramos

La rédac

Anthony Ramos pratique la musculation depuis plus de 5 ans et travaille pour Myprotein depuis 1 an. Il suit l’évolution de l’industrie du fitness, ses tendances et ses innovations depuis qu’il s’est passionné par la pratique de ce sport.

Durant son temps libre, Anthony aime se rendre à la salle de sport et perfectionner ses connaissances sur l’entraînement, la nutrition sportive et le monde des réseaux sociaux – mais surtout voir ses amis, sa famille et voyager autour du monde.


1 ACHETÉ = 1 OFFERT SUR PLUS DE 200 PRODUITS | AUCUN CODE REQUIS +30% SUR LES MEILLEURES VENTES | CODE: MV30 Profitez-en ici