Ambassadeurs

12000 calories par jour ?! L’ancien régime d’Eddie Hall, strongman et recordman

Pour ceux qui ne le savent pas, Eddie Hall est fort. Il est si fort qu’il a remporté le World’s Srongest Man en 2017. Vous ne trouvez toujours pas cela impressionnant ? Eh bien, il a été le premier homme à soulever 500 kg en 2016 – battant le record de 35 kg.

C’est ce type de force pure qui a rendu Eddie Hall si célèbre dans la scène des Strongmen, lui donnant le surnom de « The Beast » et étant potentiellement l’une des personnes les plus fortes de l’histoire, détenant des records du monde dans son domaine.

Maintenant, il se tourne vers la boxe, combattant Hafthor Bjornsson en septembre 2021. Une transition énorme pour un homme de la stature d’Eddie mais qu’il est plus que capable de faire – après tout, tout le monde a douté de lui et a dit qu’il ne souleverait jamais 500 kg. Sans oublier qu’il n’y a eu pas de rancœur après qu’Eddie ait dominé la compétition World’s Strongest Man en 2017.

Ces deux sports nécessitent des approches très différentes en matière d’alimentation et de nutrition. Cependant, la vraie question est : Qu’est-ce que ça fait de manger comme « The Beast » ?

 

Manger comme un Strongman

A l’époque, Eddie pesait près de 196 kg. Pour faire une comparaison, cela représente près de 3 300 Layered Bars.

Il semble inimaginable qu’une seule personne puisse peser autant. Cependant, le dicton des Strongmen est « il faut avoir du poids pour déplacer les poids ». Quelque chose qu’Eddie a écouté en se préparant à devenir l’homme le plus fort du monde.

En tant que Strongman, je consommais plus de 12 000 calories par jour, parfois jusqu’à 15 000 calories.

12 000 calories par jour, 7 jours par semaine, 365 jours par an. Ce qui équivaut à 4 380 000 calories par an. L’humain moyen ne mange qu’un peu plus de 12 000 calories par semaine, donc l’alimentation était un travail à plein temps et il n’y avait pas beaucoup de fois dans la journée où il ne mettait pas la main à la bouche.

Nous avons demandé à Eddie quel était son repas le plus incroyable et riche en calories pendant cette période.

« Ce ne sont pas de simples cheatmeals quand vous avez cette taille, par exemple avant une compétition c’était une pizza extra-large, un cheesecake format familial, puis un litre de glace pour couronner le tout. Cela avoisine probablement les 6000 calories. »

Nous ne savons pas si nous sommes impressionnés ou inquiets …

 

Le Menu de la machine

Manger pour être un Strongman n’est pas chose facile. Voici à quoi ressemblaient les 24 heures dans l’assiette d’Eddie au plus fort de ses jours de Strongman.

Sa journée commençait généralement vers 7 heures du matin, où il était réveillé pour un petit-déjeuner anglais complet. Pour être clair, ce petit-déjeuner était probablement au moins le double de la taille d’un petit déjeuner classique que vous pourriez commander. Après cela, c’était l’heure de la sieste, car lorsque vous mangez et vous entraînez autant que lui à ce stade, vous avez besoin de plus qu’une petite pause.

Après une belle sieste, Eddie se réveillait à 9 heures du matin, prêt à manger du porridge. Ça n’a pas trop l’air désagréable, non ? Malheureusement, vous vous trompez.

« Je prenais un seau de porridge avec 5 ou 6 portions de fruits et je retournais me coucher. »

Puis vers 11 heures, alors qu’Eddie faisait son traitement de physiothérapie, il grignotait des noix, puis il buvait un litre de jus de cranberry, parfait pour les antioxydants contenus dans la baie et les électrolytes.

« Je pense avoir commencé à boire 3 litres de jus de cranberry chaque jour depuis l’âge de 19 ans. »

Le déjeuner était un repas copieux. Environ 1100 grammes.

« Le déjeuner se composait d’environ 300 à 400 g de viande avec 500 g de glucides et 200 g de légumes. J’avais toujours un demi-cheesecake format familial pour le dessert. »

À ce stade, Eddie avait besoin d’une autre sieste jusqu’à environ 15 h 30, où il se préparait pour sa séance d’entraînement. Toujours avec une large gamme d’aliments, des sandwichs au thon, des flapjacks, du bœuf séché et des fruits.

« A la salle de sport, j’avais 2 ou 3 litres de jus de cranberry avec des glucides & BCAA en poudre. À la moitié de la séance, je prenais un litre de boisson protéinée. Après la séance, un litre d’eau de coco. »

C’était obligatoire pour Eddie en raison de l’intensité de son entraînement – il devait rester hydraté à moins de risquer une blessure. Après sa séance, Eddie effectuait de nombreux étirements et quelques traitements chauds et froids pour son rétablissement. En règle générale, il grignotait du bœuf séché ou des noix tout au long de cela.

Cela nous amène à environ 22 heures où Eddie avait la chance d’avoir un repas préparé par sa femme. « J’ai la chance d’avoir ma merveilleuse femme qui me préparait un grand dîner riche en calories. Si j’avais un curry, elle y mettait 2 ou 3 paquets de bacon pour ajouter les calories ou elle faisait cuire des frites dans le gras de bœuf. »

Vous vous sentez un peu barbouillés ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le seul, mais nous n’avons même pas encore terminé. Pour le dessert, Eddie s’attaquait à l’autre moitié de son cheesecake puis à un litre entier de glace. Cela était complété par des barres protéinées et un litre de boisson protéinée pour la collation avant le sommeil.

C’était ma vie. 24/7, 365 jours par an. Je consacrais bien plus de 100 heures à tout. »

 

Manger comme un boxeur

Il n’est pas surprenant qu’Eddie ait dû changer son régime alimentaire avec le passage à l’entraînement de boxe. L’ancien régime n’allait pas aider à réduire le poids ni à le rendre suffisamment en forme pour combattre dans un round de boxe de 3 minutes – encore moins 12 rounds.

Un homme avec la masse musculaire et le poids d’Eddie va brûler beaucoup de calories – surtout quand il était en compétition Strongman. Une étude universitaire nous donne un aperçu du nombre de calories qu’il brûlait simplement assis pendant 12 heures.

« J’ai fait un test avec une université quand j’étais à mon plus grand niveau et si je devais simplement rester assis sur une chaise pendant 12 heures, mon corps consommerait 4900 calories. Cela vous donne une idée de la quantité de nourriture dont j’avais besoin pour fonctionner, et encore plus avec mes journées. « 

Cela explique pourquoi Eddie a dû manger toute cette nourriture pour être aussi fort. Maintenant, il mange près de 6000 calories, beaucoup plus raisonnable – raisonnable pour The Beast du moins. Cette baisse massive de nourriture a entraîné un changement physique radical pour lui, mais cela a également été bénéfique pour son bien-être mental.

« Ne pas avoir constamment quelque chose dans la main ou dans ma bouche est un grand soulagement. »

Pour la première fois de sa vie, il a commencé à travailler avec un nutritionniste. Pour aider Eddie à manger les meilleurs aliments, se préparer au combat et cela fonctionne pour lui.

« Même si je mange moins, j’ai beaucoup plus d’énergie parce que je mange des aliments plus utiles, plus durables et plus lents. Beaucoup plus de fruits et légumes. »

 

Le message à retenir d’Eddie

La détermination d’Eddie à bien manger quel que soit son objectif montre son dévouement et c’est une attitude qu’il porte dans tous les aspects de sa vie.

En fin de compte, beaucoup de gens arrivent deuxième ou troisième – ils ont toujours une excuse. Je ne voulais pas être ce gars qui se tenait sur le podium à la deuxième place en disant que je n’avais pas gagné parce que je tournais dans Game of Thrones ces 5 derniers mois.

C’est cette attitude et cette volonté de sacrifice qui font qu’Eddie se démarque des autres. Il a montré dans le passé qu’il avait ce qu’il fallait pour gagner et nous sommes ravis de le voir apporter la même mentalité de gagnant.

 



Anthony Ramos

Anthony Ramos

La rédac

Anthony Ramos pratique la musculation depuis plus de 5 ans et travaille pour Myprotein depuis 1 an. Il suit l’évolution de l’industrie du fitness, ses tendances et ses innovations depuis qu’il s’est passionné par la pratique de ce sport.

Durant son temps libre, Anthony aime se rendre à la salle de sport et perfectionner ses connaissances sur l’entraînement, la nutrition sportive et le monde des réseaux sociaux – mais surtout voir ses amis, sa famille et voyager autour du monde.


🔥 IMPACT WEEK 🔥 40% SUR TOUT LE SITE | CODE: IMPACTFR Profitez-en ici