Compléments Alimentaires

Immobilisation physique : éviter la fonte musculaire

 

Par Antoine Espagnol

 

L’activité physique d’un individu, correspond aux efforts effectués par une personne. L’activité physique dépend de l’âge de l’individu, de son activité professionnelle, de son lieu d’habitation, de sa motivation ou encore de son statut social.

 

Quand ce niveau d’activité physique n’est pas respecté, on bascule alors dans l’inactivité physique et la sédentarité.

 

Cette inactivité peut avoir plusieurs origines : le manque d’entrainement du sportif pour diverses raisons, la perte de mobilité chez la personne âgée, et bien sur la blessure ayant pour conséquence une immobilisation plus ou moins longue. On s’intéressera ici sur ce dernier point.

 


Les conséquences d’une immobilisation physique


 fonte-musculaire-immobilisation

 

Une blessure peut engendrer diverses conséquences physiologiques. En effet l’immobilisation entrainera bien évidemment une fonte musculaire. Cette fonte musculaire pourra conduire à une fatigue chronique ce qui augmentera le risque de chute d’inattention, de fractures et donc d’autres blessures.

 

Lors d’une immobilisation on a également une baisse de la dépense énergétique de repos (dû à la fonte musculaire) et donc une augmentation du stockage et du dépôt adipeux avec toutes les mauvaises conséquences que l’on connait (résistance à l’insuline, syndrome métabolique…).

 

Dans l’incapacité d’exercer une activité physique, il faut donc trouver des stratégies pour palier à cette fonte musculaire, et la meilleure solution reste la nutrition. De nombreux chercheurs ont travaillé sur la nutrition comme arme contre la fonte musculaire lors d’une blessure induisant une immobilisation.

 


Eviter la fonte musculaire


 

fonte-musculaire-immobilisation-22

 

Tous les jours un Turn over protéique s’effectue au sein de notre organisme : une balance protéique avec la protéolyse (dégradation) et la protéosynthèse (anabolisme). Normalement cette balance protéique est équilibrée, ce qui nous permet de palier à la fonte musculaire, mais lors d’une immobilisation, on note une augmentation de la protéolyse ainsi qu’une diminution de la protéosynthèse.

 

Certains Acides aminés sont  capables de stimuler la synthèse protéique musculaire et d’inhiber la dégradation protéique, en d’autres termes la fonte musculaire. Il pourrait y avoir un effet plus important des acides aminés à chaînes ramifiées.

 

La stratégie la plus efficace lors d’une immobilisation semble être l’augmentation des protéines dans les rations alimentaires sous forme de nourriture. Mais l’on peut également s’aider de compléments protéiques. On pourra par exemple pour une personne consommant 1g à 1,2g de protéine/kg/jour passer à 1,5g de protéine par kg et par jour.

 

Des scientifiques ont également testé l’effet d’un ajout en BCAA sur la synthèse protéique musculaire avec des rats. Les résultats ont été significatifs car vis-à-vis des sujets immobilisés avec une alimentation normale, les sujets immobilisés supplémentés subissaient une fonte musculaire moindre.

 

La leucine seule a aussi été testé, car c’est un acide aminé branché ayant la particularité de stimuler à lui seul la voie de synthèse protéique mTor. Les résultats ont également été significatifs avec la supplémentations en leucine.

 

Chez l’homme des études ont également été menées. Les résultats ont été moins probants que chez le rat. La supplémentation en leucine et en BCAA ne semble pas avoir d’effets mais des travaux sont encore en cour.

 

En revanche l’augmentation de la ration protéique des sujets a bien un effet significatif pour limiter la fonte musculaire. En effet cette augmentation stimule la protéosynthèse et limite la protéolyse.

 


Message à retenir


 

immobilisation-fonte-musculaire-22

 

Il s’agira d’augmenter raisonnablement sa ration protéique lors d’une immobilisation, rien ne sert de passer à 3g/kg/jour, cela ne servirait strictement à rien si ce n’est fatiguer les reins.

 

Des études  sont actuellement en cour afin de trouver d’autres stratégies nutritionnelles pour maintenir éviter la fonte musculaire après une blessure, notamment les antioxydants ainsi que les omégas 3.

 

 

[thg_wp_product_query search= »10530911,10798909,10529951″ limit= »3″ layout= »grid » columns= »3″]

Pas de tags



Myprotein

Myprotein

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!