Nutrition

Comment perdre du poids sans sport ? Explications & conseils

Quelles soient sociales, psychologiques, physiologiques ou physiques, les raisons qui encouragent la pratique d’une activité sportive sont multiples.

Tous les jours, l’une d’entre elles fait couler des gouttes de sueur par milliers, exploite de nombreux organismes, cause des douleurs plus ou moins éphémères et demande parfois un effort mental considérable : la perte de poids.

Et si on vous disait que cette étape n’était pas nécessaire ?

Sommaire de l’article

  1. Maigrir sans faire de sport, est-ce possible ?
  2. Comment perdre du ventre sans faire de sport
  3. Peut-on maigrir des cuisses sans faire de sport ?
  4. Nos conseils

Maigrir sans pratiquer de sport : est-ce possible ?

Inutile d’y aller par quatre chemins, oui, c’est possible.

Mais avant de vous expliquer comment, voici quelques rappels importants sur la notion de balance énergétique et son lien avec la perte de poids.

La balance énergétique se caractérise par, d’un côté, les apports en énergie (distribués par l’alimentation) qui répondent aux besoins de l’organisme et, de l’autre, les dépenses générées par l’activité métabolique (digestion, thermorégulation, respiration, etc.) et l’activité physique.

Sur le terme, si les apports d’un individu sont supérieurs à ses dépenses, il prendra du poids (balance énergétique positive) et inversement (balance énergétique négative).

Ainsi, la pratique d’une activité sportive est très courante chez les personnes qui souhaitent perdre du poids puisqu’elle constitue l’un des facteurs de la dépense énergétique.

Or, la dépense énergétique dépend inexorablement du niveau de pratique, du type d’activité et de l’intensité. Et pour certains, les dépenses générées par l’activité sportive ne compensent pas l’énergie apportée par l’alimentation, en plus de fournir un prétexte pour augmenter la prise alimentaire1.

La solution la plus adaptée reste, encore et toujours, la restriction alimentaire favorable à une balance énergétique négative pour, sur le terme, induire une perte de poids.

Pour convaincre les plus sceptiques, L. M. Redman et son équipe décide, en 2007, de comparer les effets d’un régime restrictif isolé et d’un régime restrictif associé à un programme d’activité physique de 6 mois sur la perte de poids, de masse grasse et la perte de graisse abdominale. Les résultats révèlent que l’association d’un régime restrictif associé à un programme d’activité physique n’est pas plus efficace2.


Comment perdre du ventre sans sport ?

Pour les personnes dont la perte de poids constitue l’une des motivations principales à la pratique du sport, la graisse abdominale est une cible majeure.

Enchaînements d’abdominaux, sorties course à pied, gainage… Vous avez tout essayé ?

Sachez que pour ‘perdre du ventre’, la pratique seule de l’activité sportive n’y fera rien.

Comme nous l’avons vu précédemment, la manière la plus efficace de perdre du poids concerne le régime alimentaire. En créant un déficit calorique, l’organisme ira puiser de l’énergie dans les réserves situées dans les adipocytes (qui forment le tissus adipeux) pour répondre à ses différents besoins.

La graisse située au niveau abdominal n’échappe pas à la règle et les efforts restrictifs porteront leurs fruits2.

Peut-on maigrir des cuisses sans sport ?

Ici, le principe reste le même que pour la graisse abdominale.

Cependant, plusieurs facteurs individuels (ethnie, morphologie, genre, etc.) définissent l’endroit où la perte de masse grasse aura lieu premièrement et cibler une zone précise pour la perte de poids grâce à l’alimentation n’est pas possible.

C’est pourquoi, certaines personnes auront naturellement plus de facilité à perdre du poids à un endroit donné (ventre, cuisse, bras, etc.) que d’autres.

Il reste bien-sûr possible de perdre du poids au niveau des cuisses sans pratiquer de sport, seul le temps nécessaire à l’atteinte de ses objectifs est difficile à définir.

Nos conseils pour perdre du poids sans sport

Pour que la restriction calorique isolée soit efficace, plusieurs choses sont à considérer.

Premièrement, prenez votre temps.


En plus d’initier une réelle phobie du régime alimentaire, une restriction calorique trop importante n’aura pas de bénéfice sur le long terme. En effet, si une perte de poids est bel et bien notable sur le court terme, ce type de régime laisse trop peu de temps à l’organisme pour s’adapter à ce nouveau comportement alimentaire et il reprendra inévitablement ses droits.

Soyez patients et diminuez les apports caloriques progressivement.

 

Deuxièmement, revoyez votre gestion alimentaire.


Puisque l’activité sportive n’est pas là pour stimuler et conserver la masse musculaire déjà présente, un régime restrictif mènera à la fois à une perte de masse grasse et de masse musculaire.

Or, perdre de la masse musculaire entraînera une diminution du métabolisme de base et l’énergie dépensée au repos sera inférieure.

C’est pourquoi, il est nécessaire de conserver un pourcentage de masse maigre ou limiter sa perte en consommant suffisamment de protéines (3), soit 0,8 g / kg / jour.

De plus, les protéines jouent un rôle avéré sur la satiété (4) et leur consommation facilitera le régime.

 

Troisièmement, favorisez les aliments riches en fibres.


Tout comme les protéines, les fibres (notamment solubles) jouent un rôle important sur la satiété (5).

Grâce à leur rôle sur le ralentissement de la digestion des aliments, les fibres prolongent l’effet de satiété qui s’installe après un repas et la sensation de faim met plus de temps à ressurgir.

Fruits, légumes, céréales complètes, légumineuses… Les sources de fibres sont nombreuses.

Pour terminer, nous souhaitons ajouter que si la pratique d’une activité sportive n’est pas indispensable pour perdre du poids, elle reste à conseiller pour ses nombreux bénéfices !

 

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis d’un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.


  1. Wang, H., Chen, Y., Li, X., Wang, J., Zhou, Y., & Zhou, C. (2019). Moderate-Intensity Aerobic Exercise Restores Appetite and Prefrontal Brain Activity to Images of Food Among Persons Dependent on Methamphetamine: A Functional Near-Infrared Spectroscopy Study. Frontiers in human neuroscience, 13, 400. https://doi.org/10.3389/fnhum.2019.00400 (1)
  2. Leanne M. Redman, Leonie K. Heilbronn, Corby K. Martin, Anthony Alfonso, Steven R. Smith, Eric Ravussin, Effect of Calorie Restriction with or without Exercise on Body Composition and Fat Distribution, The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, Volume 92, Issue 3, 1 March 2007, Pages 865–872, https://doi.org/10.1210/jc.2006-2184  (2)
  3. Verreijen, A. M., Engberink, M. F., Memelink, R. G., van der Plas, S. E., Visser, M., & Weijs, P. J. (2017). Effect of a high protein diet and/or resistance exercise on the preservation of fat free mass during weight loss in overweight and obese older adults: a randomized controlled trial. Nutrition journal, 16(1), 10. https://doi.org/10.1186/s12937-017-0229-6 (3)
  4. Soenen, S., & Westerterp-Plantenga, M. S. (2008). Proteins and satiety: implications for weight management. Current opinion in clinical nutrition and metabolic care, 11(6), 747–751. https://doi.org/10.1097/MCO.0b013e328311a8c4 (4)
  5. Clark, M. J., & Slavin, J. L. (2013). The effect of fiber on satiety and food intake: a systematic review. Journal of         the       American          College             of         Nutrition,           32(3),   200–211. https://doi.org/10.1080/07315724.2013.791194 (5)


Vincent Garcia

Vincent Garcia

La rédac

Diplômé d’un Master en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, Vincent décide ensuite de rejoindre un Master of Science en Nutrition Humaine afin de compléter sa formation et fusionner des compétences issues de deux domaines indissociables : le sport et la nutrition. Ainsi, Vincent est à la pointe des connaissances dans ces deux univers qu’il affectionne également sur le plan personnel. La rigueur scientifique, les outils de recherche et la base bibliographique enseignés par sa formation et son expérience professionnelle assurent la fiabilité de ses conseils en nutrition et de ses travaux éditoriaux. Durant son temps libre, Vincent aime faire du sport, étudier et cuisiner.


1 ACHETÉ = 1 OFFERT SUR PLUS DE 200 PRODUITS | AUCUN CODE REQUIS +30% SUR LES MEILLEURES VENTES | CODE: MV30 Profitez-en ici