Nutrition

Régime à la mode de Noël – Le crash diet

 

Écrit par Danielle Lickley

 

Avec l’approche de la période de Noël, beaucoup d’entre nous commencent à avoir des envies de pas mal d’aliments plus ou moins prohibés et souhaitent avoir l’air bien taillé dans nos habits de fête.

 

Néanmoins, il va être difficile d’atteindre ce dernier objectif si vous continuez sans cesse de baver sur le premier gâteau venu.

 

Ainsi, beaucoup prennent l’initiative de perdre du poids avant la période de Noël, mais sont trop occupés à faire les courses et s’organiser, de sorte que la salle de sport va devoir attendre son tour.

 

Dès lors, au lieu d’opter pour un solide plan de perte de poids et entrainement, ils prennent la voie des crashs diet ou des régimes express entrevus dans les magazines qui peuvent s’avérer relativement dangereux.

 

Après tout, quels risques peut-on prendre si ce n’est paraître au top à toutes nos photos du jour de Noël ?

 


Crash diet et régime express


 

crash-diet-regime-noel-2

 

Alors que l’instantané est sans doute fort agréable, les dommages causés à votre métabolisme durant la période de Noël sont susceptibles de vous mettre dans une situation bien en deçà à laquelle vous souhaitiez commencer l’année…

 

Bien entendu, ces régimes à la mode / Crash diet vous aideront à perdre du poids avant les fêtes de Noël. Oui, ils vont faire baisser le chiffre sur la balance et sont une solution à court terme pour rentrer dans votre si jolie robe de Noël.

 

Cependant, soyez conscient que la grande majorité (si ce n’est tous) des régimes se basent sur un déficit calorique (= vous mangerez moins de calories que votre corps en a besoin).

 

Ok, très bien me dites vous, mais voici l’inconvénient majeur :

 

Lorsque vous arrivez aux fameux repas de Noël et avez résisté à toutes les tentations : l’alcool, les tartes, le dîner à plus de 3 plats qui vous attendent … vous approchez la semaine de Noël avec cette bonne vieille mentalité de « apportez-moi le buffet ! » ! Et je peux vous promettre que c’est ce que je ferai !

 

Et puis…  il y a également le « post-Noël » tout le chocolat que vous avez acheté, les dernières parts de tartes…et avant que vous sachiez que le Nouvel An arrive… vous faites encore plus la fête, plus de repas et consommez bien plus d’alcool.

 

Où comptez-vous allez ?!

 

Dès lors, le déficit calorique dans lequel vous placez votre corps avant Noël pendant la Crash diet est maintenant devenu votre maintenance calorique, soit l’apport auquel votre corps s’est habitué pour fonctionner.

 

En termes simples, nos corps sont plus intelligents que nous. Ils s’adaptent à ce que nous leur donnons comme carburant, apprennent à fonctionner avec beaucoup moins si nécessaire et à tenir un certain taux de gras. Nos corps ne désirent que du gras car c’est un élément essentiel à la survie !

 

Ainsi, un régime à très faible teneur calorique, qui était autrefois un déficit, devient votre nouveau niveau de maintenance (= la quantité de calories que vous devez consommer afin de rester le même poids).

 

C’est la raison pour laquelle tous les régimes finissent par stagner. Habituellement, lorsque vous atteigniez un plateau, vous abaissez un peu votre apport calorique et ainsi de suite. Mais soyez réaliste, si vous avez déjà réduit ces calories de façon extrême (comme beaucoup de « crash diet » le suggère »), que vous reste-il à enlever ? Continuez-vous de réduire jusqu’à ce que votre corps souffre de famine ?

 

En sortant d’une période de préparation pour un concours de culturisme, on utilise souvent le terme « reverse dieting ». C’est une technique qui demande d’augmenter lentement son apport calorique afin de gagner du poids, du muscle et du gras à un taux contrôlé après avoir passé une longue période dans un état de déficit énergétique tel que nous l’impose le crash diet.

 

Cette technique est cruciale lorsque vous quittez un déficit calorique afin que le poids ne se contente pas de revenir entièrement en raison d’un surplus soudain de calories …. Ce n’est en rien différent de nos binges de Noël!

 

En effet, après avoir abaissé votre niveau de maintenance calorique à cause  de votre régime crash diet de Noël, vous choquez votre corps avec plus d’une semaine entière d’apport calorique énorme et de malbouffe : chocolats, desserts, canapés, buffets, plats gras et denses…. Et que se passe-t-il ensuite ?

 


Le poids revient ! Et avec des copains !


 

crash-diet-regime-noel-4

 

Bien sûr, je ne vous dis pas de ne pas fêter Noël, j’ai également pleinement l’intention de faire mon habituel Terry’s chocolat orange avec un verre de Baileys. Cet article est vraiment juste un outil pour vous faire réfléchir sur les faits et amener à une réflexion consciente.

 

Que voulez-vous vraiment, un physique pour une photo d’une nuit ou un corps équilibré et sain à l’intérieur et à l’extérieur ?

 

Pour observer de réels changements corporels, vous avez besoin d’assiduité et de discipline, il vous faudra y faire attention aussi en dehors de la période de Noël et surtout éviter les régimes de types crash diet. Vous trouvez peut-être que les coaches qui offrent des plans de diète et d’entrainement sont trop raisonnables… mais, à mon avis, ils sont beaucoup moins chers et plus intéressants qu’une séance hebdomadaire de coaching personnel.

 

crash-diet-regime-noel-3

 

En effet, ils vous aideront à calculer votre apport alimentaire et vous donneront une routine d’entrainement afin que vous ayez un bon régime alimentaire, effectuiez de bons changements nutritionnels et sportifs sur le long terme, plutôt qu’un simple régime voué à l’échec. Et si vous gagnez quelques kilos (si vous ne le faites pas, vous le faites mal !) ils seront là pour ramasser les morceaux en janvier.

 

Si vous ne voulez pas de coach, vous pouvez bien entendu tout faire de votre propre chef. Vous pouvez calculer vos macros, il y a des calculateurs en ligne fait pour cela et avec un peu d’apprentissage à la lecture des étiquettes, vous apprendrez à adapter tous les aliments de votre alimentation afin d’obtenir le juste déficit calorique pour perdre du poids.

 

Utilisez le blog de myprotein pour rechercher et trouver des séances d’entraînement et des recettes faciles à suivre. Enfin, n’oubliez pas de créer un circuit d’entrainement à la maison et un journal pour effectuer un minimum de 3 séances par semaine.

 

Oui, vous pouvez tenter par tous les moyens d’essayer de perdre du poids avant Noël si cela vous fait vous sentir bien, même avec un régime de type crash diet mais ne le faites pas aveuglément ! Ce faisant, vous ignorez dans quelle position vous pouvez mettre votre corps après les célébrations de Noël.

 

Un régime lent et constant est toujours plus bénéfique à long terme.

 

 



Myprotein

Myprotein

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!