Nutrition

Pourquoi prendre des vitamines pendant la grossesse ?

La grossesse est un incroyable chamboulement interne, tant au niveau du mental qu’au niveau du physique. « Fabriquer » un être humain, ce n’est pas rien ! C’est pourquoi durant la grossesse, certains besoins sont accrus, notamment, en ce qui concerne les vitamines.

Parfois, l’alimentation, quoique saine et équilibrée, ne parvient pas à fournir suffisamment d’éléments nutritifs importants durant la grossesse. Un complément en multivitamines peut aider à combler certains manques. Toutefois, la multivitamine n’offre pas autant de bienfaits que les « vrais » aliments. En outre, la composition des multivitamines peut varier…

Les vitamines et minéraux contribuent au bon fonctionnement du corps humain. Chez la femme enceinte, 4 micronutriments * sont essentiels. Ces nutriments vont jouer un rôle très important dans toutes les étapes de la croissance du bébé.

*On qualifie ces nutriments de « micronutriments » car bien qu’essentiels, le corps n’en utilise que de très petites quantités.

Ces 4 nutriments sont le fer, l’acide folique, le calcium et la vitamine D.

Le fer

Le fer est un constituant essentiel de l’hémoglobine. L’hémoglobine est une protéine, présente dans les globules rouges, responsable de transporter l’oxygène dans les cellules de l’organisme. Il permet aux globules rouges de capter l’oxygène dans les poumons, de le transporter dans le corps et de le faire parvenir au fœtus via le placenta.

Les besoins en fer augmentent considérablement chez la femme enceinte. Durant la grossesse, le corps travaille de manière intense. Ce surcroit d’activité implique un volume sanguin plus important et donc l’organisme a besoin de fer pour fabriquer le sang supplémentaire. Le fer est indispensable au développement du bébé, mais également au placenta et au cordon. En cas de carence, cela peut s’avérer dangereux pour le bébé qui pourra naitre prématurément ou avec un poids trop faible mais aussi pour la femme enceinte, puisque le corps ira puiser dans ses réserves (le foie principalement), avec des risques d’anémie, de fatigue accrue et d’essoufflement. Une quantité suffisante de fer favorisera une meilleure récupération après l’accouchement : en effet, le corps palliera plus facilement aux pertes de sang.

Où trouver du fer ?

  • les viandes rouges
  • la volaille
  • les poissons et fruits de mer
  • Les aliments d’origine végétale en contiennent aussi mais en plus petites quantités. Le fer des aliments d’origine végétale est également moins bien assimilé que le fer d’origine animale.

Points d’attention quant au fer :

  • Pour bien absorber le fer, le corps a besoin de vitamine C. Pensez à associer les sources de fer et de vitamine C (que l’on retrouvera dans les poivrons, les brocolis, les agrumes, notamment).
  • Chez les femmes souffrant de nausées, il sera parfois judicieux de diminuer un peu les apports de fer (qui peuvent aggraver les nausées au vomissements)
  • Evitez de boire du thé en même temps que vous mangez des aliments riches en fer : car les tanins contenus dans le thé empêchent une bonne assimilation du fer

A lire aussi : Le guide complet des oligo-éléments 

viande rouge

L’acide folique (vitamine B9)

Cette vitamine est importante, surtout en début de grossesse. Parfois, on recommande même aux femmes prévoyant une grosses de consommer de l’acide folique avant même la conception.
L’acide folique aide a former de nouveaux tissus, de nouvelles cellules. Aussi, l’embryon en a‐t‐il besoin dès le tout premier jour.

Une carence peut entrainer un retard de croissance, voire des malformations.
Les besoins quotidiens en acide folique de la femme enceinte varient de 0,4 mg à 1,0 mg par jour.

Où trouver l’acide folique ?

  • Les légumes vert foncé (épinards, asperges, choux de Bruxelles, brocolis, laitue romaine, etc.).
  • Les légumineuses (haricots rouges, haricots de soya, pois chiches et lentilles).
  • Les fruits orangés (oranges et jus d’orange, mandarines, cantaloup).

Le calcium

Le calcium aide à maintenir une bonne tension artérielle et donc de bons apports en calcium favorisent un lait maternel riche en calcium.  Associé à la vitamine D, il se fixe sur les os et permet de construire un squelette et des dents solides.  En cas de carence, le futur bébé puisera dans les réserves de la mère, avec un risque de décalcification osseuse et d’ostéoporose.

Où trouver du calcium ?

  • Les produits laitiers
  • Les épinards, le chou vert, le chou chinois, le crsson, le fenouil
  • Les oranges,
  • Les oléagineux
  • Certaines eaux minérales (Hepar, Vittel, Contrex)

 

lait de vache

La vitamine D

La vitamine D, travaille en synergie avec le calcium. Elle permet de l’assimiler et de la fixer sur les os.
La vitamine D favorise la croissance des cellules et le bon fonctionnement du système immunitaire.
On la retrouve dans certains aliments… mais on peut dire que c’est le soleil qui en est la source principale.

La vitamine D est assimilée par le corps et synthétisée par l’action des ultraviolets. C’est pourquoi dans certains pays nordiques, à l’ensoleillement moindre, les taux de vitamine D sont trop faibles.  Il est recommandé de se supplémenter et d’exposer le visage et les bras environ 10 minutes par jour.
Attention cependant au « masque de grossesse ». L’exposition au soleil n’est pas anodine : avec les hormones, la femme enceinte peut voir apparaitre un « masque de grossesse », un dérèglement de la pigmentation qui provoque des taches brunes sur le visage ou le décolleté. Protégez‐vous et ne vous exposez pas trop longtemps : 10 minutes suffisent !

Où trouver la vitamine D ?

  • Les huiles de poisson,
  • Les poissons gras (saumon, truite, maquereaux, sardines, …)
  • Le foie de bœuf
  • Le jaune d’oeuf

Découvrez aussi : le guide complet des vitamines

Se supplémenter ou pas ?

Ne vous lancez pas à l’aveugle. Au mieux, « trop » de compléments alimentaires sont inutiles, et au pire, risqués ! Essayez au maximum de trouver vos vitamines et minéraux dans l’alimentation. Si vous pensez avoir besoin de suppléments, parlez‐en à votre médecin. Si vous êtes végétarienne, végétalienne, en sous‐poids, si vous avez eu des grossesses rapprochées, vos besoins sont sans doute différents. Parlez‐en à votre gynécologue, qui pourra vous conseiller de façon personnalisée, et prescrira, au besoin, les compléments adéquats.

Pas de tags



Clemence Legay

Clemence Legay

La rédac

Passionnée de sport depuis mon plus jeune âge, pratiquante de musculation depuis 2 ans et accro des réseaux sociaux... Positive vibes only


Coups de cœur du moment Clemence


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!