Nutrition

Les acides gras trans : quels en sont les dangers ?

 

Contrairement aux apparences, le terme « trans » n’est pas le diminutif de « transformé » ou « transgénique ». Les acides gras trans font partie de la famille des graisses insaturées et peuvent avoir deux origines :

 

✓ Une origine naturelle, c’est le cas de l’acide transvaccénique et de l’acide linoléique conjugué qui se retrouvent en petite quantité dans les produits laitiers des ruminants (lait et beurre), ainsi que dans leurs viandes.

 

Cette version naturelle des graisses trans serait beaucoup moins néfaste pour la santé que la version industrielle.

 

Une origine artificielle, c’est le cas des huiles dont les acides gras insaturés sont hydrogénés ou partiellement hydrogénés par l’industrie agroalimentaire afin d’obtenir des produits plus solides à température ambiante (margarine hydrogénée par exemple).

 

Le vrai problème ne réside donc pas dans les acides gras trans naturels qui ne sont que faiblement présents dans l’alimentation mais plutôt l’omniprésence des acides gras trans synthétiques dans les produits alimentaires transformés.

 

Nous allons maintenant aborder les dangers inhérents à la surconsommation des graisses trans.

 


Dangers des graisses trans


 

graisses trans, acide gras trans (4)

 

Les acides gras trans industriels sont des facteurs de risques cardiovasculaires. Ils favorisent notamment l’augmentation du mauvais cholestérol (LDL) et des triglycérides, au détriment du bon cholestérol (HDL). Cela peut conduire à l’obstruction des vaisseaux sanguins et favorise sensiblement les risques d’infarctus du myocarde.

 

Les acides gras trans auraient également des effets négatifs sur la survenue de cancers (ceux du sein, de la prostate et du colon notamment), diminueraient les capacités de reproduction (baisse de la fertilité masculine) et augmenteraient les risques de diabète de type 2 (par augmentation de la résistance à l’insuline).

 

Contrairement à certaines idées reçues, ces acides gras trans synthétiques sont bien plus néfastes pour la santé que les acides gras saturés. Concrètement, mieux vaut privilégier la consommation d’une noisette de beurre plutôt qu’une margarine allégée. Le beurre est peut-être plus calorique que ladite margarine mais il vous sera bien plus salutaire.

 

Ces graisses trans sont oxydantes, c’est-à-dire qu’elles provoquent la formation de radicaux libres qui vont provoquer des inflammations diverses et contribuer au développement de cellules cancéreuses.

 

Les gras trans affaiblissent les parois cellulaires et compromettent la structure des cellules. Il s’avère que les cellules cérébrales seraient particulièrement sensibles à l’action délétère de ces graisses.

 

Par conséquent, il est fortement déconseillé aux femmes enceintes d’en consommer afin d’éviter d’affecter le développement du cerveau du fœtus.

 

Les femmes allaitantes devraient également les exclure au maximum de leur alimentation car les graisses trans affectent la qualité du lait maternel en diminuant sa teneur en acides gras essentiels.

 

Enfin, les acides gras trans synthétiques peuvent provoquer des maladies de la vésicule biliaire et du foie. Ils bloquent aussi la création naturelle par le corps des hormones qui réduisent la douleur (eicosanoïdes).

 


Comment identifier les acides gras trans?


 

graisses trans, acide gras trans

 

Les graisses trans synthétiques se trouvent dans les plats préparés (surgelés ou non), dans la plupart des biscuits, dans les viennoiseries, les pâtes à tartiner, les chocolats et pâtisseries commerciales, la plupart des céréales du petit-déjeuner, les confiseries, les margarines faites d’huiles hydrogénées ou partiellement hydrogénées, ainsi que dans bon nombre d’aliments dits « diététiques » que l’on retrouve en supermarché.

 

N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à la liste d’ingrédients du produit que vous souhaitez acheter. Conformément à la règlementation, plus l’indication « huile végétale hydrogénée » ou « partiellement hydrogénée » se rapproche du début de la liste, plus il y a de gras trans dans ce produit.

 


Conclusion


 

graisses trans, acide gras trans (3)

 

Les graisses trans industrielles sont donc un véritable fléau pour la santé. Le meilleur moyen de les éviter consiste à acheter les aliments bruts puis à les cuisiner, supprimer la plupart des margarines (s’intéresser à leur composition) et éviter de grignoter toutes sortes de cochonneries industrielles.

 

Néanmoins, soyons lucides, les bannir totalement est irréalisable car elles sont quasiment omniprésentes. En revanche, on peut avec de la discipline en limiter l’apport et rester ainsi dans une fourchette raisonnable.

 

 

[thg_wp_product_query search= »10637022,11133450,11091441″ limit= »3″ layout= »grid » columns= »3″]

Pas de tags



Myprotein

Myprotein

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!