Nutrition

Comment aller au restaurant et maintenir sa diète ?

Les sorties au restaurant… Voilà la bête noire de nombreuses personnes à la diète. Que ce soit par peur de s’isoler socialement ou de craquer complétement, il faut avouer que cela semble être une épreuve bien difficile à surmonter.

 

Néanmoins, nul besoin d’imaginer un désastre total, vous pouvez prendre les devants afin de rester sur la bonne voie en ce qui concerne vos objectifs tout en vous faisant plaisir avec cette mini pause gustative au régime. Ainsi, dans cet article, je vais vous offrir de multiples conseils pour vous assurer la pleine atteinte de vos objectifs nutritionnels à chaque fois que vous allez au restaurant.

 

Alors, quelle est la réponse ? Mangez seulement des légumes à la vapeur ? Refuser de dîner et rester dans sa grotte ? Voici quelques conseils qui vous aideront à adapter vos sorties.


Faire le choix d’un restaurant gastronomique


Si l’argent n’est pas une préoccupation, vous pouvez faire le choix d’un restaurant haut de gamme. Pourquoi ? Tout simplement parce que les restaurants gastronomiques ont tendance à offrir des portions plus petites que les restaurants franchisés ou standards. En plus de l’attrait gustatif ainsi que de l’expérience de haute qualité que vous allez vivre, vous aurez des portions appropriées et pas à avoir peur de « trop » manger.  Découvrir, expérimenter et se faire « véritablement » plaisir vaut bien mieux que de simplement se gaver.


Informez-vous


 

L’astuce consiste à savoir ce que vous allez consommer bien avant de vous rendre au restaurant, là où autrement vous serez tenté par des descriptions de menu très séduisantes. Premièrement, vous décidez de l’endroit puis observez attentivement le menu pour découvrir ce qu’ils offrent. Dès lors, si vous choisissez un restaurant qui ne propose que des aliments frits, cela peut aisément signifier un désastre pour votre diète ou l’impossibilité de trouver quelque chose de satisfaisant.

 

Ainsi, si vous n’êtes en route pour un cheat meal total, veillez à ce que le restaurant choisi propose des plats qui incluent des protéines maigres et des légumes. Cela garanti que vous obtenez quelque chose de plaisant à manger et conforme à vos objectifs nutritionnels

 

À moins que vous ne mangiez dans un fastfood, la plupart des établissements offrent de multiples options qui contiennent une source de protéines couplée à des légumes. Je vous suggère de choisir ces options car elles vous bénéficieront bien plus en termes de densité nutritionnelle ainsi que de satiété. Rappelez-vous cette simple règle : protéines (maigres) et légumes,  et vous effacerez 50% des problèmes d’un repas au restaurant.

De plus, beaucoup de restaurants disposent leurs menus en ligne, certains avec des informations nutritionnelles. Vous pourrez choisir la destination avec les options les plus saines, et vous rendre au restaurant prêt à commander. Après avoir consulté le menu, choisissez deux ou trois plats qui sont en adéquation à vos objectifs, puis décidez quand vous y arrivez.

Cela réduit vos options et fournit également une marge de manœuvre suffisante dans le cas où le restaurant ne dispose pas de votre choix principal.  Après tout, 3 minutes d’évaluation des valeurs nutritionnelles en ligne pourraient vous épargner 3 heures de cardio ou 3 jours de regrets.

 


Faites votre assiette


 

 Avant de commander, au moment de consulter le menu veillez à demander au serveur quelques détails des différents plats qui vous intéressent dans le but de faire des choix plus éclairés. Posez des questions comme :

« Comment ce plat est-il préparé ? Peut-on le modifier ? Quels en sont les ingrédients ? Avez-vous des options plus riches en protéines ? Puis-je faire des substitutions ? De quelle taille sont les portions ? » Etc. De plus, s’il rechigne à vous répondre, cela doit aussi vous donner une bonne indication sur la qualité du restaurant (mais c’est une autre histoire !).

 

Ainsi, n’ayez pas peur de faire des demandes un peu « spéciales ». Par exemple, demandez que les aliments soient servis avec minimum de beurre, de sauce ou d’huile. Demandez si un aliment particulier peut être grillé ou fait à la vapeur au lieu de frit ou cuit dans une tonne de matière grasse.  Vous pouvez également réaliser des substitutions, tout chef cuisinier doit pouvoir répondre à vos besoins. Un exemple commun peut être la substitution de frites ou de pâtes pour une double portion de légumes et plus de protéines.

 

Enfin, n’ayez pas peur de demander à votre serveur de participer à l’amélioration de votre repas. Vous pouvez même commander « hors menu ». Par exemple, demandez quel plat végétarien le chef peut vous préparer ou s’il a des suggestions d’un plat plus « diète ». De nombreux restaurants seront heureux de se conformer à vos attentes.

 

Avec un brin de préparation et de savantes substitutions, vous pouvez commander des repas aussi nutritifs que gourmands.  Cependant, n’abusez pas de la patience du serveur à outrance ! Rappelez-vous, vous êtes au restaurant, alors mis à part si vous êtes en préparation d’une compétition ou d’un événement spécial, détendez-vous un peu ou alors ne sortez pas !


Éloignez-vous des hors-d’œuvres et apéritifs


 

La plupart des dommages diététiques au restaurant se produisent souvent en dehors du plat principal. Oui, je parle de tous ces apéritifs, hors d’œuvres et autres « starters » bien chargés en calories.

Ainsi, vous pouvez facilement consommer des centaines et des centaines de calories supplémentaires avant même d’avoir commandé votre repas.  Alors, supprimez toutes les tentations pour vous éviter de plonger dans ce trou calorique ! Que ce soit le pain, bouchées, apéritifs ou les toasts, oubliez les.  Buvez de l’eau ou commandez une petite assiette de légumes à la place

 


Surveillez la formulation


 

La façon dont un plat est décrit sur le menu peut vous donner de très bons indices quant à la façon dont il est préparé. Ainsi, mieux vaut préférer des plats avec des intitulés comme «grillé», «braisé» ou «vapeur», ce qui signifie que la nourriture est cuite avec moins de matière grasse ou en sauce. Dans le même sens, évitez les plats avec des descriptions équivoques telles que «frit», «panée», «Alfredo»  ou « crémeux ». Connaître les termes et les bases de la cuisine rend la commande plus aisée, surtout si vous avez des besoins diététiques particuliers.


Ne buvez que de l’eau


 

On le répète sans cesse, si vous êtes au régime, vous devez éviter au maximum de boire vos calories. Alors oust soda, alcool, jus, sirop, etc. De l’eau, de l’eau et de l’eau ! Un petit verre est acceptable très occasionnellement mais ne vous laissez pas emporter ! Sinon vous aurez la « surprise » de voir des centaines et des centaines calories s’ajouter à votre repas. De plus, l’alcool à tendance à vous désinhiber, ce qui rend difficile l’atteinte de la satiété et vous fait très vite oublier le régime (d’où les fameux munchies ;-)).

 


Oubliez le dessert


 

Oui, certes tous ces gâteaux, tartes, glaces, etc. sont délicieux et vous font de l’œil sur la carte, mais même un petit morceau de gâteau peut être à 500kcal ou plus ! La solution la plus simple est de tout simplement dire « non » au dessert.

S’il vous faut quelque chose de sucré, demandez des fruits ou du fromage blanc avec un coulis de fruits rouges. Enfin, vous pouvez concocter votre dessert à la maison. Faites-vous un dessert protéiné ou autre gâteau diététique à faible teneur en sucre à l’aide de quelques-unes de nos recettes.

 


Connaissez les différents coupes de viande


 

Toutes les coupes de viande ne sont pas les mêmes. Une escalope de poulet est une meilleure option que la cuisse avec la peau ou les ailes plus grasses. En ce qui concerne le bœuf, cherchez la surlonge, le steak, rond de gîte, tende de tranche, rumsteck, etc.  Cela vaut également pour le porc (ex : filet mignon), l’agneau (ex : gigot maigre), le veau (ex : escalope) ou encore les poissons (ex : blancs). Étudiez-les et préférez les morceaux moins gras.

steak


Soyez prévoyant


 

Il faut toujours avoir un plan. En ce sens, si vous savez à l’avance que vous allez au restaurant, prévoyez des repas plus légers pendant la journée ou d’adopter le jeûne intermittent.  Dans notre cas, si vous déjeuner au restaurant, prévoyez le coup et mangez un petit déjeuner léger ou sautez-le. A la suite, si vous pensez avoir « trop » mangé, vous pouvez également prendre un dîner léger.  Enfin, essayez d’effectuer une séance à haut volume et haute intensité le jour où vous mangez au restaurant afin d’alimenter votre progression.


Demandez la sauce à part


 

Beaucoup de restaurants proposent des entrées et des plats délicieux qui incluent des protéines et une bonne dose de légumes mais ils se voient étouffés avec des sauces riches en matières grasses et à haute teneur calorique. Ce qui explique pourquoi on peut retrouver des salades à plus de 1000 Kcalories… Dans ce cas, mieux vaut opter pour une pizza, non ?

 

Dès lors, bien que la sauce soit une part importante des repas, si vous voulez vous assurer que vos efforts ne soient pas entravés par des sauces à très haute teneur calorique, je vous suggère de la demander sur le côté ou dans un ramequin lorsque vous commandez. Ainsi, vous pouvez énormément réduire la charge calorique de votre repas. Enfin, si vous voulez la goûter, servez-vous en sauce avec la fourchette et pas plus de deux fois. Cela vous évitera de rajouter des centaines de calories à votre plat.


Choisissez votre friandise


 

Le conseil final est de choisir là où vous craquerez. Oui, cela peut vous sembler étonnant après avoir parcouru cet article, mais ce que je veux dire par là c’est de décider si vous voulez avoir un plat, une entrée ou, un dessert un peu « hors diète ». Plutôt que d’avoir tous les 4 et de consommer plus de 4000 Kcalories, choisissez-en un seul selon votre bon vouloir, puis faites que les autres plats soient à faible teneur calorique. De cette façon, vous avez relâché la bride sans être tombé dans l’excès.


Conclusion


 

Se rendre au restaurant ET en profiter peut sembler être une tâche ardue si vous avez des objectifs nutritionnels spécifiques. Cependant, vous pouvez prendre les devants afin de combiner plaisir et atteinte de vos objectifs.  Bien sûr, l’une des meilleures solutions est de limiter la fréquence à laquelle vous mangez au restaurant, mais si vous vous restreignez à une fois par semaine maximum et que vous suivez ces différents conseils, cela ne doit pas causer de problèmes.

 

Et vous, votre type de restaurant préféré, c’est lequel ?

Dites-le nous en commentaire !

 


On vous a également dis comment allier diète et vie sociale, à ne pas rater !

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l'avis d'un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.

Pas de tags



Valentin Raigue

Valentin Raigue

Coach Sportif

Actif dans l’entrainement sportif, la préparation physique et la nutrition depuis des années, j’accompagne des sportifs amateurs ou professionnels pour fournir des stratégies complètes de développement physique, nutritionnel ou mental. Coach de terrain et en ligne, je communique au quotidien avec des sportifs de tous les plans, aussi bien qui découvrent la force athlétique, pratiquent le culturisme amateur depuis des années ou sont des fondus de course à pied (bien que j’estime avoir une préférence pour les sports de force). Cela grâce à des applications scientifiques et mon expérience pratique pour inspirer à s'engager à long terme dans des objectifs de performances, de santé, de forme physique et de bien-être. Ma finalité est de vous faire progresser coûte que coûte, physiquement et mentalement tout en n’oubliant jamais que le progrès continu est la priorité absolue Si vous êtes décidé à avancer, je le suis.


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!