0
Panier

Il n'y a actuellement aucun produit dans votre panier

Lifestyle

La Graisse Abdominale : Un Vrai Danger ?

Avoir un peu de ventre, quelques poignées d’amour ou bourrelets n’est pas forcément gênant. Cependant, la graisse abdominale n’est pas seulement la graisse visible sur notre corps. Il existe une graisse « cachée », appelée « graisse viscérale », qui est beaucoup plus dangereuse pour la santé…

 

Quels sont les dangers réels de la graisse abdominale ?

 

Saviez-vous que la grande majorité des gens de nos jours ont un excès de graisse abdominale ?

Jusqu’à 70% de la population, dans certains pays « occidentalisés » tels que les États-Unis et l’Australie, est maintenant considérée comme en surpoids ou obèse. L’Institut National de la santé et de la recherche médicale, en collaboration avec la SOFRES et l’Institut Roche pour l’obésité, vient de rendre publique son enquête nationale sur le surpoids et l’obésité chez l’adulte. Prêt de 46% des Français sont en surpoids ou obèses…
Ce que la plupart des gens ne réalisent pas c’est que l’excédant de graisse, et en particulier au niveau des abdominaux, n’est pas seulement inesthétique mais c’est également un facteur de risques pour votre santé. Une recherche scientifique a clairement établie que même s’il est malsain en général d’avoir de la graisse corporelle excédentaire, il est aussi particulièrement dangereux d’avoir des excès de graisse au niveau abdominal. Explications…

graisse

 

On recense deux types d’obésité :

 

L’obésité androïde ou abdominale, correspond à un dépôt de graisses principalement au niveau du ventre. Cette répartition se retrouve fréquemment chez l’homme mais peut également toucher une population féminine (au moment de la ménopause : les causes de ces modifications corporelles résident dans la diminution de l’activité physique et des modifications hormonales à cette période de la vie).

Il s’agit de l’obésité qui engendre le plus des complications…

À l’opposé, l’obésité gynoïde définit par un excès de graisse situé principalement au niveau des cuisses et des fessiers, comme c’est généralement le cas chez la femme.

De plus, il existe deux types de graisse au niveau de l’abdomen : la graisse « sous-cutanée » et la graisse « viscérale » :

 

La graisse sous-cutanée

 

La graisse sous-cutanée, logée tout juste sous la peau, est celle qui est à l’origine de « l’embonpoint », des « poignées d’amour » ou des « bourrelets » que l’on peut observer tout autour du ventre. Elle est donc le signe évident d’un surpoids.

Les causes 

Elle peut apparaître pour plusieurs raisons mais les causes essentielles aujourd’hui sont une mauvaise alimentation couplée à un manque d’activité physique. Si l’on observe qu’elle a tendance à augmenter ou tout simplement apparaître avec l’âge, c’est uniquement le résultat de plusieurs années de sédentarité et mauvaises habitudes alimentaires…

Les dangers

Bien que présente en faible quantité, elle ne représente pas un grand danger pour la santé; en plus grande quantité, elle devient inesthétique et en opposition avec les standards actuels de beauté. De plus, elle peut être source de troubles et maladies psychologiques. En effet, beaucoup de personnes atteintes d’obésité ou surpoids souffrent de manque de confiance en soi excessif et troubles du comportement alimentaire. D’autres encore, souffrent d’un grand mal-être et sombrent, dans les cas les plus extrêmes, dans la dépression.

11023726-1413818084-946456

 La graisse viscérale

 

Quasi-invisible et indétectable à l’œil nu, la graisse viscérale abdominale se situe, comme son nom l’indique, autour des viscères abdominaux : soit tous les organes situés en dessous du diaphragme, à savoir l’estomac, le foie, les intestins, le pancréas, la rate, etc.

Les causes 

Il a été estimé que la principale cause de l’accumulation d’un tel type de graisse est hormonale. En effet, on constate que les femmes ménopausées en sont les victimes majeures. De plus, une concordance a été démontrée entre une sécrétion accrue de cortisol dite « l’hormone du stress » et la quantité de graisse viscérale.

Des chercheurs américains ont pu également mettre en évidence le lien entre la durée de sommeil et l’accumulation de graisse abdominale viscérale. Moins on dort et plus l’organisme a de chance de stocker de la graisse autour des organes abdominaux. Aussi, d’autres facteurs comme le tabac, l’hypertension artérielle et certains troubles de la coagulation accroissent le risque d’accumulation de ce type de graisse.

Les dangers

Les dangers de la graisse abdominale pour la santé sont réels. Assurément, elle favorise l’obésité, et peut être à l’origine du diabète de type 2. Aussi, cette graisse peut causer de nombreuses maladies cardio-vasculaires comme l’hypertension ou l’infarctus (parfois conséquences du diabète). Enfin, à travers certaines recherches, on a pu démontrer une incidence entre certains cancers et la masse corporelle. La graisse viscérale pourrait donc aider à l’apparition du cancer de l’estomac ou du pancréas. Ainsi, même une personne d’apparence mince, peut avoir de la graisse viscérale présente en bonne quantité.

 

Néanmoins, il y a une incidence élevée entre la présence de graisse abdominale viscérale et la présence de graisse abdominale sous-cutanée. De ce fait, on peut la détecter en mesurant le tour de taille qui reste tout de même un bon indicateur.

Il est donc très important de surveiller son poids et surtout son tour de taille. Pour empêcher son apparition et lutter contre celle-ci, il est primordial d’avoir de bonnes habitudes alimentaires et rester suffisamment actif…

 

Comment lutter contre la graisse abdominale ?

 

• Pour prévenir la graisse abdominale ou lutter contre, il faut adopter un mode de vie sain. Ce qu’il faut entendre par « mode de vie sain » ce sont de bonnes habitudes alimentaires et éviter la sédentarité. Essayez d’adopter graduellement une alimentation saine et équilibrée. Une alimentation saine ne veut pas dire forcément une alimentation restrictive. Il y a dans les aliments de tous les jours, beaucoup d’alliés qui peuvent aider à éliminer la graisse.

detox

Aussi, en consommant certains types de fruits et légumes riches en fibres et vitamine C (famille des choux / baies / les agrumes / kiwi / petits poids / poivrons / ananas / épinards / patates douces…), qui aideront votre corps à éliminer les mauvaises graisses.

En outre, il est primordial d’avoir un contrôle sur la glycémie pour aider à restaurer la sensibilité à l’insuline grâce à une bonne alimentation. Cela signifie de réduire considérablement les sucres et les féculents raffinés dans votre régime (privilégiez les farines complètes). C’est le sucre qui force la sécrétion d’insuline (l’hormone du stockage). À force d’y être exposé, le corps s’y désensibilise, les signaux de satiété ne fonctionnent plus : le foie n’arrive plus à traiter le fructose et le stocke en graisse…

Concentrez plus votre régime alimentaire sur des graisses saines comme les avocats, les noix, les graines, l’huile d’olive, les œufs entiers, les poissons gras et les huiles de poisson, etc. et augmentez l’apport des protéines et des fibres. Réduire l’apport d’aliments à base de céréales et puisez les glucides à partir des légumes et des fruits riches en fibres tels que les baies peut aider à résoudre ce problème.

hiit

• De plus, l’utilisation à haute intensité d’exercice et de résistance du corps entier. Les exercicesde cardio de faible intensité ne sont tout simplement pas aussi efficaces pour se débarrasser de la graisse viscérale, en particulier. Les exercices de haute intensité (HIIT) comme l’intervalle training ou l’entrainement du corps entier avec charges, sont très efficaces pour aider à améliorer la capacité de votre corps à gérer le glucose et augmenter la sensibilité à l’insuline, une étape cruciale dans l’élimination des graisses viscérales. Ces types d’exercices d’intensité élevée sont également très efficaces pour augmenter votre niveau d’hormones et créer un environnement hormonal favorable à la combustion des graisses abdominales, y compris la graisse viscérale.

•Enfin vous pouvez aussi ajouter des compléments alimentaires dans votre quotidien, qui pourront vous aider à atteindre vos objectifs. La caféine, le CLA ou encore le L-carnitine peuvent accélerer votre perte de graisse (En suivant bien sur à coté, un training et un régime adapté)

 

EN RÉSUMÉ:

 

Il faut savoir qu’il n’existe pas de perte de graisse localisée…

Cependant il vous faudra :

– Garder le contrôle d’une hygiène de vie saine (privilégier les bonnes graisses, les farines complètes et les fibres)

– Vous hydrater suffisamment

– Rester actif !

 

Il suffit de se lancer et de convaincre son esprit que l’on peut y arriver… Ne rêvez pas seulement d’un corps de rêve, donnez-vous les moyens de l’avoir.

 

 

Sophie MURATET

Coach sportif diplômée

 

 

Pas de tags



Camille Thiebaut

Camille Thiebaut

Fitness & Nutrition

Content Manager chez Myprotein la journée et passionnée de sport et nutrition le reste du temps ;) !


Promo du 12/12 | Profitez de 40% sur le site avec le code: 1212 Cliquez!