Lifestyle

La DHEA : Qu’est-ce que c’est ? | Effets, dosage et dangers

 

Attention ! Sujet délicat aujourd’hui puisque nous allons aborder la très controversée déhydroépiandrostérone (DHEA). Sous ce doux nom à rallonge se cache une hormone stéroïdienne anabolisante produite par nos glandes surrénales à partir du cholestérol.

 


Qu’est-ce que la DHEA ?


 

la DHEA dosage, dhae effet (4)

 

La DHEA naturelle apparaît dans notre corps vers l’âge de 6 ans, atteint son point culminant entre 20 et 30 ans, avant de décroître avec les années. Sachez qu’à 60 ans, le corps produit à peine 15 à 20 % de la DHEA naturelle qu’il produisait à 20 ans !

 

L’intérêt de la controverse réside dans un paradoxe : d’un côté, la DHEA est critiquée car un apport exogène (une supplémentation) n’apporterait aucun bénéfice notable, sauf chez des sujets âgés de plus de 70 ans.

 

De l’autre, l’Agence Mondiale Antidopage a listé la DHEA dans le tableau des substances interdites, puisque le corps peut l’utiliser comme matériau de départ pour produire de l’œstrogène ou de la testostérone.

 

Les détracteurs justifient leurs positions par le fait que les expériences réalisées ont concerné trop d’animaux (le rat) et trop peu d’humains. En conséquence, il serait faux, ou du moins prématuré, de faire de cette hormone un produit fiable et efficace.

 

Quant aux « pro DHEA », ils ne cessent de mettre en exergue les milles et une vertus de cette pilule de jouvence.

 

Alors, efficace ou pas cette DHEA ? Prenons un parti pris, celui de faire la liste des bienfaits que procurerait une supplémentation en DHEA.

 


Les bienfaits de la DHEA


 

la DHEA dosage, dhae effet (6)

 

La prise de DHEA permettrait de lutter efficacement contre le lupus érythémateux, une maladie auto-immune à l’origine de nombreux processus inflammatoires (peau, articulations, reins,…). Cette maladie étant habituellement traitée par des corticostéroïdes, l’usage de DHEA présenterait moins d’effets secondaires sur le long terme (diminution de la densité osseuse, par exemple).

 

Suite à l’observation d’une corrélation entre la dépression et un faible taux de DHEA dans l’organisme, des études ont été faites sur les effets de la DHEA dans ce cadre, avec des résultats apparemment encourageants.

 

Précisons que ces essais ont été menés avec des apports en DHEA de 90 à 500 mg/jour. Le dosage maximum étant particulièrement élevé, cette prescription de devrait se faire que sous contrôle médical.

 

Un apport modéré de DHEA (dosage de 50 mg/jour) aurait des effets permettant aux femmes de lutter contre l’ostéoporose, en augmentant la densité osseuse. Dans ce cadre, il s’agirait d’un traitement à long terme (plus de 6 mois), des essais de posologie à courte durée n’ayant donné aucun résultat satisfaisant.

 

Les effets de la DHEA seraient plus marqués en l’associant à une prise de vitamine D, les substances agissant alors en synergie.

 

Les personnes souffrant d’insuffisance surrénalienne ne produisent plus, ou trop peu de DHEA. Des études semblent démontrer que ces malades réagiraient positivement à des apports exogènes de cette substance, notamment sur le plan du bien-être psychologique et de la sexualité.

 

Elle combattrait également certains désagréments liés à l’âge. Le DHEA aurait des effets bénéfiques pour la peau en ralentissant le vieillissement cutané.

 

La DHEA aurait des effets prévenants les maladies cardiovasculaires et des effets modestes, mais réels, sur les troubles de la mémoire dus au vieillissement. Elle limiterait enfin la prise de masse grasse au niveau abdominal qui semble inévitable après 40 ans.

 

En revanche, contrairement à certaines allégations, la DHEA n’aurait aucun effet pour soulager les troubles de la ménopause et n’améliorerait pas les troubles de la dysfonction sexuelle, tant chez l’homme que chez la femme.

 

La DHEA est parfois utilisée par les athlètes pour stimuler les niveaux de testostérone et ainsi augmenter les performances musculaires. Des études attesteraient que la consommation de 50 mg à 100 mg/jour de DHEA aurait pour effet une amélioration de la masse musculaire chez les sujets entre 40 et 70 ans. Les résultats de ces études demeurent néanmoins très controversés.

 


Dosage recommandé de la DHEA


 

la DHEA dosage, dhae effet (2)

 

Lors de la prise de DHEA, le dosage recommandé est de 25 à 50 mg par jour car c’est le dosage avec lequel le DHEA est bien tolérée par le corps.

 

Au-delà de ce dosage, la DHEA à des effets indésirables tels que l’apparition d’acné et de l’hirsutisme. Un dosage trop élevé de DHEA peut aussi faire baisser le taux de bon cholestérol (HDL).

 

Soyez très prudents car la prise de DHEA à un dosage excédant 50 mg/jour peut stimuler la croissance de cancers.

 

Il est important de faire attention à notre dosage de DHEA. Si vous souffrez d’hypertension artérielle, de diabète ou de certains troubles psychiatriques, vous ne devriez pas sous supplémenter en DHEA sans avis médical.

 


En conclusion


 

la DHEA dosage, dhae effet

 

Sachez que la DHEA n’est actuellement pas en vente libre en France, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire désirant poursuivre ses évaluations avant de donner une éventuelle autorisation de mise sur le marché.

 

Le seul avis que je me permettrais d’émettre est qu’une supplémentation en DHEA avant l’âge de 40 ans me semble inutile. En effet, que cet apport soit efficace ou non, la logique voudrait qu’il soit inutile d’en absorber tant que le corps en produit de manière optimale.

 

Sportifs de compétitions, n’oubliez pas que cette molécule peut être détectée lors de tests anti-dopage. Certains athlètes ont déjà été suspendus pour des niveaux suspects de DHEA dans le corps.

 

Découvrez les bienfaits de la caséine dans votre alimentation !

Pas de tags



MyproteinFR

MyproteinFR

La rédac


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!