0
Panier

Il n'y a actuellement aucun produit dans votre panier

Lifestyle

Interview rapide avec Scott Overall, marathonien anglais

 

À l’âge de 14 ans, Scott a fait ses premiers pas dans le monde concurrentiel de l’athlétisme. Grâce à une bourse d’étude obtenue en gagant des courses de cross-country, Scott a pu faire ses études aux USA, il est entré en 2004 à l’Université Butler où il a gagné son premier prix en 2005, terminant 6e au 5000m aux Championnats d’Europe U23 en 2005.

 

Il a également remporté plusieurs titres All-American et a terminé 6e au championnat de la NCAA au Mile Indoor en 2007- sa dernière course pour Butler. Après avoir été diplômé, Scott a rejoint TIE groupe (Team Indiana Elite) pour poursuivre sa formation aux Etats-Unis.

 

Les débuts de Scott dans les marathons s’est fait au marathon de Berlin en 2011 qu’il à terminé en un temps record de 2:10:55, terminant à la 5ème place.

 

marathon-2
 

L’année suivante, Scott a terminé 61ème aux Jeux olympiques de Londres en 2012 et fut déçu de son résultat. Il a prit la décision d’améliorer ses performances avec un nouvel entraîneur, Alan Storey.
 

Scott overall s’est entraîné pour le marathon de 2016 mais dû a une mononucléose infectieuse, il n’a pas pu être sélectionné pour l’équipe de Grande Bretagne malgré sa seconde place nationale.
 

Mais scott continu de s’entraîner dur pour le prochain marathon !
 

Nous avons eut l’occasion de le rencontrer et de luis poser des questions :

 

marathon-3
 

Scott, votre bilan au cours de ces 15 dernières années est vraiment très impressionnant ! Maintenant, vous vous classez presque comme un coureur de marathon à part entière, en essayant de courir entre 2 et 3 marathons par an avec seulement des « build-up races » (courses plus courtes que le marathon) entre les deux.

 
Mais nous voulions savoir quelle est votre type de course préférée et quel entrainement spécifique vous aidera à renforcer votre confiance en vous et à vous dire que vous êtes sur la bonne voie pour réaliser un record ? »

 

« Mes distances préférés sont probablement les distances plus courtes que 10km ou qu’un semi-marathon car ce sont celles que je fais le plus fréquemment puisque mon événement principal reste le marathon.

 

Il est toujours plus amusant de faire des courses plus courtes et plus rapides et c’est très pratique pour évaluer où en est ma condition physique, cela me donne une idée des choses que j’ai encore besoin de travailler en fonction de la façon dont la course s’est déroulée. Une session que j’aime faire avant un semi-marathon (ou parfois même avant un marathon) est le 4 x 2 miles, en essayant d’être plus rapide sur chacune des séries.
 

Je prends un temps de récupération entre chaque série assez généreux pour me permettre de récupérer et de réaliser la suivante encore plus durement. Quand je dis généreux, ce serait 3 à 4 minutes.

 

Je sais que je suis en forme quand je commence à environ 9:40 pour le premier et que je travaille pour atteindre 9:10 pour le dernier. Cela me donne un temps de 4:50 par mile sur le premier et cela va jusqu’à 4:35 pour la dernière série.

 

Toute la séance est plus rapide que mon rythme de course en marathon, mais quelque part au milieu de mon rythme de semi-marathon. Selon la façon dont la session se déroule, cela me donne une indication de ma condition physique à ce moment.

 

Si, par exemple, je trouvais la 3ème série très dure, sachant que je devrais courir encore plus vite sur la dernière, cela signifierait que je n’ai pas fait assez de travail à un rythme de 4:40/4:35 par mile. »

 

 

Pas de tags



Myprotein

Myprotein

La rédac