0
Panier

Il n'y a actuellement aucun produit dans votre panier

Entrainement

Tournoi des 6 Nations 2017 | Le poids des équipes

 

France_6 Nations

 

Le tournoi de rugby des Six Nations commence le 4 février et c’est l’événement à ne pas rater. L’Angleterre, championne en titre, remet en jeu sa couronne aux côtés de la France, de l’Irlande, de l’Italie, de l’Écosse et du Pays de Galles. Mis à part la Coupe du Monde, c’est le tournoi international le plus important pour les équipes en compétition.

Depuis la professionnalisation du sport en 1995, les joueurs sont passés de grands à énormes dans l’espoir de gagner un avantage sur leurs adversaires. Un poids corporel plus important pourrait potentiellement rendre un joueur moins agile et le ralentir, mais le rugby étant un sport professionnel à temps plein, avec des équipes entre les mains de scientifiques du sport et d’entraineurs experts, les joueurs ont transformé ce poids à leurs avantages en puissance pure et en force.

 


Le poids des 6 Nations


 

 

Cette année, le plus grand joueur du tournoi sera probablement l’attaquant français Uini Atonio avec 142 kg, suivis de Welshman Luke Charteris (129kg), Scotsman Richie Grey (128kg) et l’italien Lorenzo Cittadini (124kg).

Récemment, même les joueurs traditionnellement plus petits, qui occupent des postes où ils doivent être rapides et agiles, ont énormément grandis et presque tous forment maintenant des joueurs incroyablement intimidants, des montagnes de muscles avec une force maximale et une puissance explosive.

Avec des joueurs combattant en forme et en bonne santé, le plus lourd line-up cette année devrait être détenu par le Pays de Galles avec 1591kg. Pour ces 15 joueurs, le poids moyen échelonné du joueur est de 106.1kg.

Juste 1kg derrière eux, et en deuxième position, vient le XV France. L’équipe d’Italie sera de loin la plus petite avec environ 1518kg, 73kg de moins que le Pays de Galles.

Les Français, grâce à Atonio, forme la plus grosse mêlée avec un poids de 936kg, soit environ 470 coqs. C’est environ 15kg de plus que la mêlée galloise qui arrive en deuxième place. Troisième pour les poids de mêlée est l’Irlande à 915 kg suivie par l’Angleterre, l’Ecosse puis l’Italie, qui pèse environ le même que trois ours bruns et deux loups italiens.

Les gallois compensent leur déficit en mêlée avec une énorme ligne arrière, pesant environ 682kg. Ce sont ces positions où l’on trouve normalement les joueurs les plus «petits», mais le Pays de Galles défie la logique ici avec quatre joueurs – George North, Jamie Roberts, Jonathan Davies et Alex Cuthbert – tous plus de 100kg chacun et des foudres sur le terrain.

Comparez à l’Angleterre, qui a la ligne arrière la plus légère avec 639kg, ceci équivaut à une moyenne d’environ 91kg par joueur. L’Ecosse a également beaucoup de puissance dans ses positions arrière et occupe la deuxième position avec un poids total de 674 kg, équivalent à une vache Aberdeen Angus entière et 14 loutres.

Nous nous sommes entretenus avec Phil Greening, un ancien professionnel de l’Angleterre et vainqueur des Six Nations, qui dirige maintenant la société de formation Athlete Factory, qui prépare les joueurs avant la compétition afin de mesurer leurs poids, améliorer leurs programmes d’entraînement et les forces générées pendant le match.

« En 1995, le rugby ne savait pas vraiment ce que signifiait être pro. Ce n’est qu’en 1998, puis en 1999, que la science du sport est entrée dans le jeu « , a déclaré Phil sur l’impact de la professionnalisation.

« Cela a eu un effet énorme sur les joueurs et leur développement physique. Nous sommes passés d’un entrainement de rugby deux fois par semaine avec une séance de force en plus à un entrainement de rugby 5 à 6 fois par semaine et 2 à 3 séances de force en plus. Avec cela, l’impact et la taille ont commencé à entrer dans le jeu.  »

Le passage du temps partiel au temps plein a coïncidé avec le début de la carrière de Phil et a donc entraîné un changement dans son style d’entrainement et sa composition corporelle.

Bien sûr, une grande partie de ce poids accru est du à la nutrition et à une utilisation plus efficace de son temps. Au cours de ces 20 dernières années, les plans nutritionnels et la science ont complètement changé la façon de voir le jeu, même comparé au moment où l’Angleterre a remporté la Coupe du monde il y a un peu plus de 15 ans.

 


L’impact de la force sur le terrain


 

Avec de tels poids combinés à des joueurs se déplaçant rapidement les uns entre les autres, les forces générées lors d’un match de rugby peut être vraiment impressionnantes. Une étude terminée en 2012 a montré qu’à un niveau d’élite, les forces d’engagement pendant une mêlée peuvent atteindre jusqu’à 16 500 N, ce qui est plus de 3 fois plus puissant qu’un coup de grâce par un boxeur olympique. Pour mettre cela en perspective, ces forces sont équivalentes à :

 

  • Un accident de voiture à 50 km/h
  • Une morsure de crocodile
  • L’impact d’une charge de 2 bœufs musqués

 

En tant qu’ancien joueur, Phil Greening était au centre de la mêlée.

«Nous avions l’habitude de faire 100 mêlées le mardi à Wasps (l’un des clubs de Phil), donc le jour du match était une brise pour nous. De tels impacts étaient devenus la norme à l’époque.  »

Mais endurer de telles forces est-il périlleux?

Phil a répondu avec un retentissant, « Non. » Il a continué, « Nous nous sommes toujours sentis en sécurité et en contrôle. »

Au cours de sa carrière professionnelle de plus de 14 ans, Phil Greening a concouru au plus haut niveau possible, y compris les Coupes du Monde, les Coupes d’Europe et les 6 Nations tout en jouant pour l’Angleterre. Depuis sa retraite du terrain, Phil est maintenant un entraîneur de performance pour les élites et le co-fondateur de l’Athlete Factory UK. Il offre des contrats de formation et de coaching pour les clubs et les équipes internationales.

Pas de tags



Camille Thiebaut

Camille Thiebaut

Fitness & Nutrition

Content Manager chez Myprotein la journée et passionnée de sport et nutrition le reste du temps ;) !


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!