Entrainement

3 avantages de faire du sport dans le froid

 

Coach et Nutritionniste – http://www.erick-coaching.com/

 

Contrairement à ce que l’on peut penser, faire du sport dans le froid ne va pas vous faire tomber malade ! Au contraire ! Faire du sport dans le froid présente ses avantages.

 


Quels sont les avantages de faire du sport dans le froid ?


 

faire du sport dans le froid 2

 

1 – S’immerger dans de l’eau froide avant de faire du sport améliore les performances

 

Dans une étude intitulée « la performance pour la course en pleine chaleur est améliorée par une immersion dans de l’eau froide avant l’entrainement », on apprend pourquoi il est judicieux de prendre une douche froide avant de faire du sport.

 

Dans cette étude, les chercheurs ont comparé les effets du refroidissement avant de faire du sport et pendant l’entrainement et analysé les performances et la réponse physiologique générée.

 

Les coureurs hommes couraient trois fois 5 km sur un tapis de course non motorisé dans des conditions de températures assez élevées (33°C).

 

Chaque course comprenait une étape de pré-refroidissement par immersion dans l’eau froide, ce qui correspond à s’asseoir dans un bain froid avant de faire du sport. Une seconde étape de refroidissement a été mise en place en milieu d’exercice avec un spray sur le visage.

 

Un autre groupe de contrôle (les pauvres gars), qui n’a pas été refroidi avant de faire du sport.

 

Les chercheurs ont contrôlé la température, la respiration, l’activation musculaire et la perception de la difficulté par les coureurs, ainsi que les niveaux d’acides lactiques dans le sang.

 

Les temps étaient bien meilleurs après une immersion dans l’eau froide et également lors d’utilisation d’un spray d’eau froide pendant la course.

 

Ces 2 stratégies pour refroidir le corps ont significativement réduit la température corporelle et augmenter la force au niveau de l’activation musculaire. Ce qui signifie que se refroidir avant de faire du sport peut améliorer les performances.

 

Donc même si vous ne disposez pas d’une grande baignoire de glace, essayez quand même ceci : N’attendez pas la douche habituelle après, prenez une douche froide avant de faire du sport !

 

2. Faire du sport dans le froid ne rend pas malade.

 

faire du sport dans le froid 3

 

Bien sûr, on se rappelle tous de nos mères nous disant d’enfiler nos manteaux avant de sortir s’aérer pour ne pas prendre froid. Mais des études montrent que faire du sport dans le froid même en ayant froid ne rends pas malade (bien au contraire !).

 

Des scientifiques ont analysé l’impact de l’entrainement anaérobie (haute intensité) sur les lymphocytes salivaires, qui sont les composants des globules blancs des cellules sanguines de notre système immunitaire. Ils ont comparés la réponse du système immunitaire dans un environnement refroidi et dans un environnement habituel.

 

Les 9 volontaires, très peu habillés ont effectué des épreuves de vitesse, d’agilité et de rapidité sous une température de 19°C et sous une température de 10°C. Les tests consistaient en 3 essaies de sprints de 20m, de sprints de 40m, de tests d’agilité, d’exercices de sauts et de courses de 300m dans un tunnel.

 

Les chercheurs ont prélevé des échantillons de salive pour mesurer la réponse des globules blancs tout de suite après les exercices et après 2h de récupération. Qu’ont-ils trouvés ?

 

Le nombre de globules blancs a augmenté immédiatement après les épreuves, puis a baissé en dessous de leur valeur de départ, après 2 heures de récupération et le constat fût le même pour les 2 groupes.

 

Par contre, par rapport aux valeurs de départ, les changements dans le système immunitaire furent d’une magnitude moindre pour le groupe ayant fait du sport dans le froid par rapport a l’autre groupe.

 

Cela indique que faire du sport dans le froid ne stress pas le système immunitaire. Au contraire,faire du sport dans le froid provoque de petites fluctuations dans les cellules du système immunitaire qui peuvent en fait nous rendre plus résistants aux maladies. (Ce phénomène qui montre qu’à faible dose, certaines choses mauvaises à la santé peuvent au contraire être bénéfiques, s’appelle « l’Hormesis »).

 

3.      L’eau froide peut améliorer la récupération

 

Vous avez bien compris, oui, l’eau froide peut vous aider à récupérer d’un exercice intense. Un bémol, néanmoins, c’est que chez certains individus, cette technique n’a aucun impact.

 

Dans une étude récente sur l’effet d’une immersion dans l’eau froide sur la récupération chez des athlètes Olympiques en haltérophilie, des chercheurs ont analysé les effets sur chacun des athlètes.

 

Toute l’équipe masculine Olympique d’haltérophilie allemande a participé à cette étude. Chaque athlète a effectué 2 périodes d’entrainement à haute intensité consistant en 5 sessions d’exercices suivi soit d’une récupération où ils se sont immergés dans l’eau froide, soit d’une récupération sans refroidissement.

 

Les chercheurs ont mesuré la vitesse de mouvement des haltères dans un exercice à l’arraché et plusieurs paramètres sanguins en relation avec la récupération et l’état de fatigue général.

 

Il s’avère que les performances physiques lors de tractions à 2 intensités distinctes  (85% et 90%) n’ont pas été significativement impactées par l’immersion dans l’eau froide.

 

Il y’eu néanmoins une baisse importante des valeurs en rapport avec la récupération et le temps (comme vous pouvez l’imaginer avec ces sessions successives d’entraînements), mais pas de différence entre les 2 conditions. Les taux de testostérone et de cortisol, deux mesures importantes en termes de récupération n’ont pas changé non plus.

 

Donc l’immersion dans l’eau froide, au premier regard, ne semblait pas un outil efficace pour favoriser la récupération pour ces équipes d’élites d’haltérophiles soumis à un entrainement intense pendant plus de 3 jours.

 

Mais le point positif est le fait que certains athlètes ont clairement constaté un gain considérable au niveau des performances, des ratios de testostérone et de cortisol grâce à une immersion dans l’eau froide après leurs entraînements durant ces 3 jours. Ceci indique que certaines personnes répondent à cette forme de stimulation, d’autres non…

 

 

Pas de tags



Jenny Watt

Jenny Watt

La rédac

Qualified Nutritionist and Personal trainer.


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!