Compléments Alimentaires

Qu’est-ce que l’Inositol ?

Par Christopher Tack

L’Inositol, également appelé vitamine B7, est un ensemble vitaminique essentiel au métabolisme des graisses et des protéines.

On trouve facilement de l’inositol dans de nombreux aliments riches en glucides complexes tels que le riz brun ou le son d’avoine. Bien que méconnu, la molécule d’inositol a rôle primordial pour la santé des membranes cellulaires et le fonctionnement optimal de l’organisme humain.

L’objectif de cet article est de vous présenter plus en détails l’intérêt de la consommation d’inositol dans le cadre d’une supplémentation alimentaire pour sportif.

 


Qu’est-ce que l’inositol ?


 

L’inositol est une molécule organique cyclique que l’on trouve sous de multiples formes dans la nature.

courir

On retrouve notamment l’inositol dans le lait maternel. L’inositol est un nutriment essentiel pour les nouveaux nés. En grandissant, l’inositol n’est plus considéré comme un nutriment essentiel devant être apporté par l’alimentation puisque l’organisme peut le synthétiser via la consommation de dextrose.

Il existe 9 formes différentes d’inositol chacune constitué de chaînes d’atomes différentes. La forme la plus commune d’inositol est le ‘myo inositol’ puisque intéressant les mammifères et leur système nerveux.

L’inositol est un glucide et comporte un goût environ 50% aussi édulcoré que le sucre blanc. Bien que sa saveur édulcoré soit inférieure au saccharose, l’inositol est un glucide d’excellente qualité pour fournir de l’énergie à l’organisme.

L’intérêt principal de l’inositol ne repose pas dans sa capacité à fournir de l’énergie rapidement à l’organisme, mais sa capacité à générer des réactions enzymatiques assurant la santé des membranes cellulaires et le métabolisme des graisses et protéines.

 


Quelles sont les aliments contenants de l’inositol ?


 

flocon d'avoine et banane

L’inositol est une molécule contenu dans de nombreux fruits, végétaux, légumes secs, graines (avoine, germe de blé) et oléagineux.

L’amande est composé à 9,4% d’inositol, et les cerceaux de noix en contiennent près de 6,7%.

Les fruits contenants le plus d’inositol sont les melons cantaloups ainsi que différents agrumes (orange, citron, pamplemousse). Une portion de 120g de pamplemousse contient 470mg d’inositol.

La consommation moyenne journalière d’inositol dans le cadre d’un régime alimentaire occidental est d’environ 900mg pour 2500kcal.

 


Quelle est l’influence de l’inositol sur l’organisme ?


 

#1 Activer des réactions hormonales

Les fonctions principales de l’inositol sont de préserver l’intégrité des membranes cellulaires, via l’activation de réactions enzymatiques du fait de processus hormonaux complexes : lorsque une molécule d’inositol rencontre une molécule hormonale différentes réactions physiologiques dont le processus de régénération cellulaire.

Ceci s’explique par la caractéristiques très soluble de l’inositol lui qui lui confère une mobilité intra et extra-cellulaire exceptionnelle. En contact, les molécules d’inositol et molécules hormonales « fusionnent » ce qui permet aux hormones de s’insérer dans les membranes cellulaires.

#2 Activer des neurotransmetteurs cérébraux

La molécule d’inositol a d’excellentes vertus thérapeutiques pour traiter de nombreux dysfonctionnements cérébral du fait de sa capacité à activer le système nerveux central sans interagir directement avec les récepteurs cérébraux

• En augmentant le taux de calcium dans les membranes cellulaires, l’inositol interagit sur le système nerveux. Ceci puisque le taux de calcium dans les membranes cellulaires a une influence sur le fonctionnement des neurotransmetteurs cérébraux : théoriquement, le taux de calcium dans les membranes cellulaires est faible. Cependant la consommation d’inositol augmente le taux de calcium dans les membranes cellulaires et donc améliorer le fonctionnement de neurotransmetteurs.

• L’inositol permet de réguler la teneur en eau des cellules cérébrales

Ces deux exemples permettent de comprendre que la consommation d’inositol a pour effet d’activer différents processus biologiques pouvant être utile pour différents traitements thérapeutiques.

 


Quelles sont les vertus thérapeutiques de l’inositol ?


 

De nombreuses études médicales ont examiné l’influence de la molécule d’inositol sur le système nerveux. Puisque l’inositol influence directement le fonctionnement cérébral, une modification de la teneur en inositol dans les membranes cellulaires peut causer des troubles neurologiques.

Ci-dessous voici brève synthèse des problèmes neurologiques pouvant être résolu avec l’inositol

stretch

#1 : Lutter contre la dépression

Une étude menée en 1978 démontre que le liquide cérébro-spinal de patient atteint de dépression avait une teneur inférieure en inositol par rapport aux patients non-dépressifs.

Une autre étude a mesuré l’influence d’une supplémentation de 12g d’inositol par jour sur des patients atteints de dépression. Pour évaluer l’efficacité de la démarche, l’étude a été randomisée en double aveugle : un groupe choisi aléatoirement consommait le principe actif, l’autre groupe consommait le produit placebo. Au final, le groupe consommant le principe actif d’inositol a vu une réduction des troubles dépressifs.

#2 : Lutter contre les effets de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative qui engendre un déclin des fonctions cognitives et de la mémoire. Ceci est causé par une destruction des cellules nerveuses présentent dans les régions du cerveau liées à la mémoire et au langage.

Les conséquences directes de cette maladie dégénératives sont des difficultés à mémoriser les événements, à reconnaître les objets et les visages, à se rappeler la signification des mots et à exercer des jugements.

Généralement la maladie Alzheimer apparait après 65 ans mais n’est pas une conséquence normale du vieillissement.

En 1996 un groupe, composé de 11 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, a subi un essai pour mesurer les effets d’une consommation de 6g d’inositol par jour durant une période de 30 jours.
Les participants ont été évalués à l’aide d’un outil d’évaluation complet appelé le « Cambridge Mental Disorder of Elderly Examination » mesurant les effets de la maladie sur l’être humain.

Les résultats de cette étude sont intéressants car ils ont montré que les individus ayant consommé de l’inositol ont dynamisé leurs fonctions cognitives de +5 points par rapport aux individus consommant la substance placebo. Par déduction, ceci permet de conclure que l’inositol peut aider la régénération cellulaire dans les zones cérébrales détruites par la maladie.

#3 : Lutter contre les troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Le trouble obsessionnel compulsif est un trouble mental caractérisé par l’apparition de pensées parasitaires répétées produisant inconfort, inquiétude, appréhension et peur ; ceci accompagné de comportements répétés ayant pour objectif inconscient de diminuer l’anxiété et soulager les tensions.

Les personnes atteintes de TOC ont une faible production d’hormone de sérotonine dans le cerveau. Ce hormone fait office de neurotransmetteur cérébral contribuant aux pensées positives et donc au bien être général de l’individu.

Puisque la production de sérotonine est influencé par l’inositol, une étude randomisée en double aveugle a été mené sur des individus atteints de TOC afin d’observer si la consommation d’inositol aurait des effets positifs pour lutter contre les effets négatifs de la maladie.

Le groupe cobaye a consommé 18 grammes d’inositol par jour durant 6 semaines. Les résultats ont démontré une réduction des pensées obsessionnelles et comportements compulsifs. En boostant la production de sérotonine, l’inositol fait donc office de véritable alternative aux antidépresseurs pour les individus atteints de TOC.

#4 : Des effets analgésiques

L’inositol peut être utilisé comme alternative aux médicaments analgésiques pour réduire les douleurs corporelles.

Ceci a été démontré par une étude randomisée mené en double aveugle sur 24 personnes atteintes de problème de vésicule biliaire.

Les individus ont reçu aléatoirement après leur opération chirurgicale soit une dose d’inositol de 240mg suivie de 90mg pendant 24h, soit un médicament analgésique opioïde.

Les résultats démontrent que les individus ayant consommé l’inositol ont une meilleure résistance à la douleur que les individus ayant consommé le médicament classique à base d’opiacés (médicament narcotique).

 


Autres bénéfices thérapeutiques de l’inositol


 

En plus des changements observés dans le fonctionnement du cerveau, l’inositol a également des vertus physiologiques

crossfit

#1 : Amélioration de la résistance à l’insuline

La consommation d’inositol permet d’améliorer l’insulino résistance des individus atteints de diabète.

Une étude randomisée menée en double aveugle sur des femmes enceintes atteintes de diabète a permis de confirmer cette assertion. Lors de cette étude, le groupe de femme aléatoirement choisi a consommé 2 grammes d’inositol par jour à jeun pendant plusieurs semaines et a connu une amélioration de +21% d’insulino résistance par rapport aux femmes consommant le produit placebo.

#2 : Prévenir l’apparition des troubles du métabolisme

L’inositol a une influence sur le métabolisme et permet de prévenir l’apparition de certains dysfonctionnements notamment responsables de l’obésité.

Une étude randomisée menée en double aveugle sur des individus atteints de troubles métaboliques a permis de confirmer cette assertion. Lors de cette étude, un groupe d’individus atteints de troubles métaboliques a été aléatoirement choisi pour consommer 5 grammes d’inositol par jour à jeun pendant 1 semaine puis 10 grammes par jour la seconde semaine.

Les résultats démontrent que le groupe test a connu une diminution de -22% des lipoprotéines (sdLDL) ainsi qu’une augmentation de la production de plasma sérique (du fait d’une réduction du glucose dans le sang).

Un taux élevé de lipides dans le sang est indicatif de risque de maladies cardiovasculaires et troubles métaboliques. Puisque l’inositol permet de diminuer ce taux de lipides dans le sang, nous pouvons conclure que cette substance a des effets préventifs sur l’apparition de ces maladies.

 


Quels sont les effets secondaires possibles en consommation de l’inositol ?


 

La consommation d’inositol est mortelle lorsque l’on dépasse 10 000mg (10 grammes) par kg de poids corporel par jour.

Une dose thérapeutique est sans danger pour l’être humain comme le confirme une étude mené sur un groupe d’individu consommant 18 grammes par jour pendant 3 mois puis 2 grammes par jour durant une année.

Sur quelques individus des effets secondaires sont apparus comme des troubles gastriques (flatulences, nausées, diarrhées)

Nous déconseillons de consommer de l’inositol pour certains individus :
• Pour les enfants puisque ceci pourrait générer de l’hyperactivité.
• Pour les femmes enceintes puisque ceci pourrait générer une surproduction de calcium et stimuler les contractions utérines.

 


Comment doser l’inositol ?


 

Nous recommandons un dosage d’inositol allant de 0.5 à 2 grammes par jour.

Pour les individus atteints de troubles dépressifs, un traitement temporaires allant jusqu’à 12 grammes par jour peut-être utilisé après autorisation par un spécialiste santé.

 


Informations à retenir


 

L’inositol est un complément alimentaire comportant de nombreuses vertus thérapeutiques et pouvant être utilisé comme substitut à de nombreux médicaments chimiques utilisés pour traiter certaines maladies comme les troubles dépressifs ou le diabète.

L’inositol est à doser avec précaution et ne doit pas être utilisé sans accord de votre médecin traitant.

Découvrez tous les bienfaits de la BCAA pour le corps et les performances !

Nos articles sont purement informatifs et ne remplacent en aucun cas l'avis d'un expert médical. Si vous avez des soucis de santé, consultez un professionel de santé avant de prendre des compléments alimentaires ou de changer radicalement votre régime alimentaire.

Pas de tags



Axel Falempin

Axel Falempin

Athlète Rédacteur

Axel Falempin est un rédacteur Myprotein depuis plus de trois ans et fait preuve d’une longue expérience sportive à haut niveau. En effet Axel a pratiqué le Football Américain au plus haut niveau Français et Anglais pendant 7 ans et a participé à plusieurs compétitions Françaises et américaines de Bodybuilding. Durant ces 7 ans de Football Américain, Axel a atteint les play offs 5 fois lors de championnats nationaux et a remporté un titre de champion d’île de France en 2014. En plus de son expérience de joueur, il a notamment coaché les Running Backs Cadet des Templiers d’Élancourt pendant 2 ans. Concernant son expérience dans le bodybuilding, Axel a obtenu une quatrième place au championnat de France IFBB dans la catégorie Bodybuilding -70kg en 2016 et a remporté un titre d’Overall Classic Physique Champion lors des Jax Physique organisés à Jacksonville, Floride en 2017. Vous pouvez trouver différents interview d’Axel sur le site des Fitpanthers et sur Youtube suite à sa victoire aux Jax Physique. Apprenez-en plus sur l’expérience d’Axel ici: https://www.linkedin.com/in/axel-falempin-1a321685/


TOUTES NOS REDUCS et PROMO ! Cliquez!