Ambassadeurs

Ramzan le Loup Noir | L’interview avec Myprotein

Dans le monde du sport, chaque discipline connaît son lot d’espoirs qui, une fois découverts, peuvent devenir de véritables références.

Et même si les combats de MMA sont officialisés depuis peu en France, des noms commencent déjà à raisonner dans la sphère mondiale.

Parmi eux, Ramzan Jembiev, dit « Loup Noir » s’est révélé sur la toile grâce à une démonstration de son talent.

Ambassadeur au sein de notre team depuis 2020, Ramzan nous a permis d’en savoir plus à son sujet, sur ses méthodes d’entraînement et sa stratégie nutritionnelle, à travers une interview complète.

La vidéo avec Ramzan

Pour les personnes qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter rapidement ? 

Je m’appelle Ramzan Jembiev, j’ai 21 ans et je fais du MMA.

Explique-nous tes débuts. Comment est-ce que tu as connu le MMA, et qu’est ce qui t’as donné envie de faire carrière ?

Étant petit, je me suis beaucoup intéressé aux sports de combat que mon père regardait. J’ai commencé par la lutte et j’ai fait plusieurs sports de combat dont la lutte contact : j’ai été 3 fois Champion de France. J’ai fait environ 10 ans de lutte libre et j’ai ensuite commencé le MMA après avoir commencé à faire des combats de rue.

Je peux dire que j’ai commencé à m’entraîner sérieusement au mois de septembre 2020, puisqu’au début ce n’était pas vraiment sérieux.

Mon père est ma plus grande motivation et il a toujours été derrière moi, pour tout, dans tout ce que je faisais. Il m’emmenait aux entraînements et ne m’a jamais lâché.

J’ai même abandonné l’école parce que je savais que j’étais meilleur en sport, et mon père m’a toujours fait confiance, puis m’a emmené vers ce sport de combat.

 

Parle-nous de tes origines et de l’importance du sport ; du combat dans ta vie

Je suis d’origine tchétchène et notre sport national est la lutte. Les sports de combat sont vraiment très importants chez nous et certains les pratiquent, d’autres non.

Mon père a toujours voulu que je sois un combattant mais ne m’a jamais forcé à l’être. Il voulait tout de même un fils professionnel, un combattant pro, d’un champion du monde en lutte ; c’est pour ça que j’ai toujours tout donné.

Tu es probablement le sportif dans le milieu du MMA à avoir le plus de notoriété en France alors que tu n’as pas encore fait de combat pro. Qu’est-ce qui t’as aidé à te faire connaître ?

Ce qui m’a aidé à me faire connaître, ce sont probablement les combats de rue que je faisais sur YouTube. J’ai réussi un coup de pied pour lequel je me suis entraîné des années, qui dès fois passait et d’autres non. Je n’aurais jamais pensé le placer un jour.

Ce coup de pied a fait le tour du monde.

 

Qui est ton modèle dans la vie ?

Mon modèle est Georges St-Pierre. La technique et la détermination qu’il avait, c’est vraiment incroyable.

Khabib Nurmagomedov car il me fait beaucoup penser à moi et mon père. L’amour qu’il avait envers son père, lui aussi est incroyable : c’est un très très bon exemple.

 

Ton objectif ultime dans le MMA 

Mon objectif, c’est d’abord d’obtenir la ceinture de 100 % FIGHT.

Deuxièmement, et je verrai avec mon coach jusqu’où j’irai, mais mon objectif, mon rêve, ce serait l’UFC. Être champion aux yeux de papa.

Comment gères-tu la pression du premier combat qui ne cesse d’être repoussé ?

Bien-sûr, j’ai une petite pression car c’est mon premier combat pro et avec la notoriété que j’ai, beaucoup attendent ce combat, ce qui augmente la pression.

Je vais faire de mon mieux et essayer de ne pas penser aux personnes qui sont autour de moi. Je serai vraiment concentré sur mon combat et mon adversaire.

 

Quelle est la meilleure façon pour toi de commencer le MMA ?

Pour moi la meilleure façon pour commencer le MMA c’est tout d’abord : avoir une motivation. Si t’as pas de motivation, t’as pas de mental, t’as rien quoi… Si t’as une motivation, t’as le mental, le courage. Car le MMA c’est vraiment pas pour n’importe qui.  À la télé, c’est toujours facile de regarder et de critiquer, mais quand t’es vraiment dedans, c’est tout autre chose.

Pour commencer ce sport, il faut vraiment s’en donner les moyens et vraiment tout délaisser. Il faut arrêter de fumer, boire, il faut vraiment oublier tout ce qui est gênant autour de nous. Il faut s’entraîner sur tous les plans. Tu t’entraînes dur, et tout se paie.

 

Comment se décompose ton entraînement sur une période d’une semaine ?

Je m’entraîne du lundi au samedi.

Le lundi jusqu’au vendredi, on commence les entraînements par un petit footing le matin. À midi c’est renforcement musculaire et un peu de lutte juste après. Le soir on fait des sparrings en MMA, des sparrings en boxe, des cours, des techniques… On fait aussi des fractionnés 2 fois par semaine, très importants pour le cardio, pour le mental aussi.

Le samedi, on fait de la piste : on fait des 400 mètres avec un temps plusieurs fois, et voilà.

ramzan jembiev

La nutrition : qu’est-ce que tu manges généralement, combien de repas par jour, quelle importance, comptes-tu les calories ?

Je fais très attention aux calories. Lorsqu’on a une date de combat, c’est très dur de perdre du poids et c’est notre premier combat, c’est notre première difficulté en tant que combattants MMA. Si on fait constamment attention à ce qu’on mange, c’est plus simple.

La nutrition, c’est très important. Généralement, je mange beaucoup de fruits et légumes, de riz, de pâtes et beaucoup de choses d’origine tchétchène. C’est vraiment important car si tu te nourries mal, t’as pas la même force pendant les entraînements, pas la même performance. Donc il faut faire attention à ce que tu manges. À côté, je prends souvent de l’oméga-3 avant de manger, voire pendant.

 

Les compléments alimentaires que tu utilises et pourquoi ?

Si vous voulez savoir ce que je prends, allez voir ma vidéo sur Instagram

Je vous dis tout dessus, sur les compléments que je prends.

 

Message de fin : Ton conseil pour quelqu’un qui veut « devenir » Ramzan Jembiev.

Mon conseil pour devenir Ramzan Jemblev ? Croire en vous ! Croyez en vous, croyez en vos rêves. Il faut pas écouter les personnes qui vous démotivent et tourner la page. Si vous voulez réaliser vos rêves, soyez déterminés, allez jusqu’au bout et entraînez-vous, entraînez-vous dur surtout quand c’est difficile.

Si lorsque ça devient difficile les personnes abandonnent, ils abandonneront toujours. C’est au moment où vous réussissez à surpasser la difficulté que vous devenez fiers de vous. Juste après l’entraînement, quand vous réalisez que vous avez fait ce qu’avant vous ne pouviez pas faire, vous êtes de plus en plus fiers de vous et vous avez de plus en plus de motivation.

Il faut juste savoir d’où l’on vient et aller jusqu’au bout, jusqu’au bout de ses rêves.

#FUELYOURAMBITION

ramzan jembiev myprotein

Nous espérons que cet échange inspirera nombreux d’entre vous !

Etre combattant pro de MMA à 23 ans - Morgan Charrière alias "Luffy"

Ambassadeurs

Etre combattant pro de MMA à 23 ans - Morgan Charrière alias "Luffy"

2019-10-01 09:15:49Par Anthony Ramos

Les compléments de Ramzan



Anthony Ramos

Anthony Ramos

La rédac

Anthony Ramos pratique la musculation depuis plus de 5 ans et travaille pour Myprotein depuis 1 an. Il suit l’évolution de l’industrie du fitness, ses tendances et ses innovations depuis qu’il s’est passionné par la pratique de ce sport.

Durant son temps libre, Anthony aime se rendre à la salle de sport et perfectionner ses connaissances sur l’entraînement, la nutrition sportive et le monde des réseaux sociaux – mais surtout voir ses amis, sa famille et voyager autour du monde.


JUSQU'À 60% SUR TOUT LE SITE + 15% EN EXTRA | CODE: VITE & LIVRAISON OFFERTE DÈS 10€ D'ACHAT Profitez-en ici