Ambassadeurs

3 femmes différentes avec le même objectif : se surpasser

Tous les 8 mars, nous célébrons la journée internationale des femmes (appelée journée internationale des droits des femmes dans notre pays). Cette journée reconnue par l’ONU est destinée à célébrer l’amélioration de la condition féminine au cours des années.

Chez Myprotein, nous nous attachons à mettre en avant les deux sexes également en proposant du contenu de tout type, à destination des femmes et des hommes.

Cette année, nous avons interviewer 3 ambassadrices Myprotein à propos de leur rapport à leur entraînement et leur avis sur le conditionnement physique et leur rapport à la féminité.

Découvrez le témoignage que vous souhaitez en cliquant directement sur le nom :

  • Mariama (20 ans, bodybuildeuse à en devenir)
  • Jennifer (35 ans, championne de bodybuilding)
  • Majdouline (23 ans, pratiquante de musculation et de yoga)

Mariama – @riaamefit

Mariama a 20 ans et commence à prendre goût pour le sport dès l’âge de 6 ans en commençant par le judo. C’est en 2016, qu’elle commence la musculation afin d’améliorer sa condition physique.

Elle pratique le judo à haut niveau jusqu’à l’âge de ses 19 ans, malheureusement elle contracte une blessure au genou en se déchirant partiellement un ligament croisé.

C’est suite à cette blessure que Mariama se consacre entièrement à la musculation, jusqu’au point de vouloir faire de cette nouvelle passion, un mode de vie.

En 2019, elle décide d’arrêter ses études de droit afin de devenir coach sportif, études qu’elle financera en travaillant dans une salle de sport avant de pouvoir commencer sa formation à la prochaine rentrée.

Mariama commence à publier des photos sur Instagram afin de pouvoir montrer son évolution.

« Mes connaissances m’ont encouragé à ouvrir un compte sur Instagram pour partager le contenu de mes séances, mon physique pour pouvoir motiver les filles à s’y mettre. Je n’avais pas d’objectif de notoriété via les réseaux sociaux. »

C’est grâce à Twitter qu’elle se fait connaître notamment de par ses photos d’avant-après qui témoigne de son impressionnante évolution.

View this post on Instagram

JUILLET 2018 vs MAINTENANT 🤧 Dire que je n’ai jamais eu de formes serait mentir oui j’ai toujours été formée mais j’ai eu quelques périodes difficiles où il m’était casi impossible d’avoir une bonne hygiène de vie et tout ce qui s’en suis. J’ai donc totalement perdu en muscle notamment au niveau du bas du corps , je suis ce genre de personne qui maigrit lorsqu’elle ne fais plus de sport ! Après 6 mois de travail voilà où j’en suis maintenant avec un travail basé que sur du 100% naturel , aucun produit ou je ne sais quoi. Vous savez que ce n’est pas en 1 ou 2 mois que votre corps va se métamorphoser ça demande beaucoup de patience et une organisation qui vous permettra par la suite d’atteindre votre but. #motivation #sport #determination #transformation #fitness #musculation #fitnessgirl #perseverance #fitfrenchies #blackfitness #workout #glutes #fessiers #healthy #nopainnogain #fitfam #fitinspiration #success #picoftheday #instagood

A post shared by Mariama (@riaamefit) on

En l’espace d’un an, elle prend 10 kg.

« Je m’entraîne 5 fois par semaine, j’entraîne 2 groupes musculaires par jour et je m’octroie 2 jours de repos pendant le week-end. »

Son prochain objectif est de commencer les compétitions de bodybuilding féminine en catégorie Figure.

 

L’avis de Mariama sur le bodybuilding et la féminité


  • Que répondrais-tu aux personnes qui disent que la musculation rend les femmes masculines ? 

Selon Mariama, le fait d’avoir des muscles ne doit pas être un droit exclusivement octroyé aux hommes. La femme ne se catégorise pas selon son apparence physique.

C’est le sexe de la personne qui distingue la femme d’un homme et non pas son apparence. Même si elles sont musclées, elles gardent les attributs d’une femme. Seule leur musculature les rend « particulière » et non pas masculine.

  • Comment définirais-tu la féminité ? 
La féminité pour moi ne se résume certainement pas à un physique.

C’est la femme en elle-même qui définie la féminité, les muscle et le sport sont une façon de changer son physique, ce qui peut être sa principale force et donc sa féminité personnelle.

La féminité c’est aussi une attitude, un comportement que chaque femme dégage. C’est un terme très subjectif.

Pour suivre Mariama, c'est ici

Jennifer – @jennifer_tls_31

View this post on Instagram

Je n'avais pas le plus beau tan d'ailleurs merci encore à @labella.lody et @spartacus__official 🙌 ny même la plus belle silhouette et encore moins la plus belle sèche  mais je suis tout de même allé jusqu'au bout et je reste fière de moi… 🏆🏆( malgré les langues de vipère sur place 🐍) . . Et pour votre soutien Gros BigUp à @joelpintapary 🙏 La magnifique @luciole19😍 et son Chéri @fabs.alz Mais ce qui est sûr c'est que personne ne m'enlevera ce sourire Et merci à vous qui avez été présente hier @camilledbrl @emiliemorelle ainsi que la P'tite nièce ❤❤ Demain comme promis gros post ➡️ Keep your ears open. . . #ifbbfrance#ifbb#gpoccitanie#muscletech#biotechusa#biotech#body#bikinigirl#bikini#preparationphysique#mentalhealth#bodybuilding#bodybulding#bootyshake#bootydeliccious#like4likes#likeforlikes#inkedgirls#instagram#instagood#

A post shared by 🇫🇷 Jennifer-Fit Athlète IfBB (@jennifer_tls_31) on

Jennifer a 35 ans et pratique la musculation depuis plus de 10 ans en parallèle d’être modèle photo.

« Shannah Baker, une athlète Bikini IFBB Pro m’a beaucoup inspirée, elle est la représentation du corps parfait, qu’elle fasse du sport, ou bien qu’elle s’habille un peu plus normalement, elle reste très belle, très féminine »

Elle a commencé avant tout pour avoir la possibilité de se mesurer à d’autres personnes partageant sa passion.

Jennifer a remporté plusieurs compétitions en jonglant avec un autre métier à plein temps : mère de 3 enfants.

Son entraînement se décompose en 6 séances s’étalant du lundi au samedi en associant la musculation au crosstraining, et est actuellement en prise de masse. (comme quoi, la prise de masse n’est pas réservée uniquement aux hommes)

Son objectif est de passer de la catégorie Bikini à la catégorie Wellness en bodybuilding féminin.

 

L’avis de Jennifer sur le bodybuilding et la féminité


  • Que répondrais-tu aux personnes qui disent que la musculation rend les femmes masculines ? 

« Pour moi, la musculation ne rend pas du tout masculine, bien au contraire, cela nous permet d’être plus harmonieuse, et de nous sentir mieux dans notre corps. »

  • Comment définirais-tu la féminité ?
Une femme est féminine d’abord par sa façon d’être c’est-à-dire par son comportement, sa manière de parler, de s’exprimer…

« Et bien sûr l’aspect physique c’est-à-dire son allure, le style vestimentaire qu’elle choisit selon sa personnalité, selon ce qu’elle ressent avec la coiffure, et le maquillage qui s’accompagne, cependant elle peut être tout aussi féminine au naturel c’est-à-dire sans artifice quelconque. »

Elle rajoute que la féminité est liée à la séduction qui peut être consciente ou inconsciente, donc naturelle.

Pour suivre Jennifer, c'est ici

Majdouline – @majdoulinsr

Majdouline a 23 ans, elle pratique de la musculation et du yoga depuis quelques années.

Elle casse aisément le cliché comme quoi les personnes pratiquant la musculation sont raides.

En effet elle pratique le yoga en complément de la musculation et la partage à travers ses réseaux sociaux afin de montrer son évolution.

Elle a débuté Instagram en partageant ses entraînements, ses routines de mobilité ainsi que ses recettes healthy orientée autour d’un lifestyle fitness.

« Mes entraînements de musculation sont décomposés soit en fullbody, soit en halfbody. Chacune des séances durent approximativement 1 h 30, sachant que je m’entraîne 6 fois par semaine. »

 

L’avis de Majdouline sur le bodybuilding et la féminité


  • Que répondrais-tu aux personnes qui disent que la musculation rend les femmes masculines ? 

Selon Majdouline, la musculation a permis de rendre son corps plus « féminin », plus sculpté et plus fort que jamais.

« Pour les personnes qui disent que la musculation transforme les femmes en hommes, je peux leur dire que jusqu’aujourd’hui aucune liste de critères n’est mise pour nous dire qu’un corps est féminin, masculin ou musclé. Le plus important est d’être en bonne santé »

Elle ajoute une phrase assez inspirante :

« Je pense que le souci n’est pas purement relatif à la société, mais provient de nous même, car rien n’empêche une femme déterminée. Alors je pense que le premier responsable c’est la femme elle-même, ce sont les femmes qui se mettent toute seule des barrières. C’est notre devoir de tout faire pour véhiculer l’image que l’on veut afin de changer la société. »

  • Comment définirais-tu la féminité ?

« L’exemple de @racheljdillon m’inspire beaucoup car cette jeune femme n’était pas seulement capable d’être championne WBFF (fédération de bodybuilding britannique) ou d’être entrepreneuse, mais elle est aussi surtout capable de motiver une génération de femmes à se dépasser. »

Pour suivre Majdouline, c'est ici

 

Le message de fin

Vous avez découvert 3 témoignages que nous pensons inspirants pour tous les lecteurs, qu’ils soient hommes ou femmes. Beaucoup de femmes sont effrayées par la prise de poids et par le fait que la musculation les rendront plus « volumineuses« .

Cependant, ces 3 femmes restent féminines que cela soit par leur apparence, mais également par leur état d’esprit qui prédomine sur le reste. La féminité reste en effet un terme subjectif, et n’a pas de définition précise.



Anthony Ramos

Anthony Ramos

La rédac

Anthony Ramos pratique la musculation depuis plus de 5 ans et travaille pour Myprotein depuis 1 an. Il suit l’évolution de l’industrie du fitness, ses tendances et ses innovations depuis qu’il s’est passionné par la pratique de ce sport.

Durant son temps libre, Anthony aime se rendre à la salle de sport et perfectionner ses connaissances sur l’entraînement, la nutrition sportive et le monde des réseaux sociaux – mais surtout voir ses amis, sa famille et voyager autour du monde.


50% SUR +200 PRODUITS | AUCUN CODE REQUIS 35% SUR LES MEILLEURES VENTES | CODE: MV35 Profitez-en ici