Ambassadeurs

Rencontrez Hannah : artiste et aventurière passionnée par la natation en eau libre

Le sport et l’exercice peuvent parfois offrir la plus grande libération des moments les plus difficiles de notre vie. Qu’il s’agisse de recentrer l’énergie ou simplement de prendre du temps pour penser à tout le reste, l’évasion qu’il offre est ce qui le rend si essentiel pour tant d’entre nous.

Il y a peu d’histoires qui montrent autant le pouvoir de guérison physique et psychologique du mouvement plus que celle d’Hannah. Une artiste d’Eastbourne qui se lève avant le soleil pour poursuivre sa passion et soigner son corps et son esprit.

Voici l’histoire d’Hannah.

 

« Je n’aimais plus ce que je faisais»

Hannah nage depuis aussi longtemps qu’elle se souvienne, mais la majeure partie de ce temps était limité aux longueurs de sa piscine locale.

Elle explique : « J’ai nagé avec mon club de natation local où j’ai participé à des compétitions non professionnelles jusqu’à l’âge de seize ans. »

Bien qu’elle ait excellé dans son équipe de natation locale, les longues heures passées à nager dans la même piscine lui ont fait sentir qu’il lui manquait quelque chose.

« J’ai fini par abandonner parce que je n’aimais plus. L’entraînement était très intense – je m’entraînais 5 à 6 fois par semaine et j’en ai perdu le plaisir. »

 

« Cela m’a fait me sentir si vivante »

Après des années loin de la natation, Hannah a atteint un creux. La perte de sa grand-mère et une maladie non diagnostiquée l’ont laissée désespérée et sans véritable objectif. C’était jusqu’à ce qu’elle découvre la natation en eau libre.

« Cela m’a donné l’occasion de travailler sur mes émotions et de retrouver une sorte de bonheur. »

L’euphorie de l’eau froide combinée à son amour redécouvert pour la natation a créé la fusion des sentiments dont Hannah avait besoin pour traiter tout ce qu’elle traversait et trouver un moyen d’aller de l’avant.

« J’aime le fait que quand tu as froid, tu ne peux penser à rien d’autre. Vous devez juste être présent avec vous-même à ce moment-là. »

Même les eaux glaciales n’étaient pas suffisantes pour détourner Hannah du sport.

« En fait, j’ai commencé pendant les mois les plus froids de l’année. J’ai commencé en janvier et l’eau était glaciale, je n’avais jamais rien ressenti de tel auparavant. Honnêtement, cela m’a juste fait me sentir tellement, tellement vivante. »

 

« J’ai été malade depuis environ cinq ans »

Ce n’était pas seulement la santé mentale d’Hannah qui s’améliorait à chaque nage, elle trouvait également que c’était plus facile de faire face à la maladie contre laquelle elle luttait depuis des années.

« J’étais malade depuis environ cinq ans et les médecins ne pouvaient pas comprendre pourquoi. Finalement, j’ai vu un nutritionniste et il s’avère que j’ai environ six ou sept intolérances alimentaires différentes, y compris le sucre qui est dans tout. »

Essayer de trouver des moyens de contourner ses intolérances avait laissé Hannah épuisée alors qu’elle luttait pour trouver des aliments qu’elle pouvait manger et souhaitait ceux qu’elle ne pouvait plus avoir.

« Je trouvais cela vraiment difficile à gérer car ils font partie intégrante de l’alimentation de beaucoup de gens. »

Sa natation en mer l’a non seulement aidée à accepter ses intolérances, mais à s’épanouir sans elles.

« La natation en eau froide m’a permis de réguler beaucoup plus mon système. Cela m’a donné un nouveau but – je ne suis pas assise ici, triste parce que je ne peux pas manger certaines choses, je suis juste excitée d’aller dans la mer. »

En fait, c’est maintenant la force motrice avec laquelle elle alimente son corps.

« Cela m’a rendu beaucoup plus consciente de ce que je mange, de la façon dont cela sert mon corps et de la façon dont je peux changer mes habitudes alimentaires pour m’assurer de continuer à nager aussi longtemps que je le veux. »

 

« Maintenant, je suis ici la plupart du temps pour admirer le lever du soleil »

La natation en eau libre est maintenant devenue bien plus qu’une évasion pour Hannah – c’est une énorme partie de son style de vie et de son identité. Elle médite, prend des bains de glace et a l’impression de faire partie de quelque chose de plus grand.

« On a l’impression de ne faire qu’un avec la mer et la terre et c’est tellement beau. Honnêtement, je ne peux pas le décrire, c’est juste le sentiment le plus incroyable.

Elle a trouvé une direction et a de nouveau des projets, grâce à la natation en mer.

« Je suis en train de rénover une camionnette dans laquelle j’espère emménager cet été… J’espère pouvoir parcourir l’Angleterre et nager dans tous les domaines de natation en eau libre. »

Rencontrez Amelia : De la salle de gym à l'université à la médaille d'or

Ambassadeurs

Rencontrez Amelia : De la salle de gym à l'université à la médaille d'or

Ne jamais abandonner pour poursuivre ses rêves

2021-07-05 14:07:15Par Anthony Ramos

Rencontrez Lucie : renversant l'anxiété de sa tête avec le tumbling

Ambassadeurs

Rencontrez Lucie : renversant l'anxiété de sa tête avec le tumbling

Lutter contre l'anxieté avec la gymnastique

2021-07-05 13:57:03Par Anthony Ramos

Rencontrez Phyllida : active le jour et militante la nuit

Ambassadeurs

Rencontrez Phyllida : active le jour et militante la nuit

2021-07-05 14:23:28Par Anthony Ramos



Anthony Ramos

Anthony Ramos

La rédac

Anthony Ramos pratique la musculation depuis plus de 5 ans et travaille pour Myprotein depuis 1 an. Il suit l’évolution de l’industrie du fitness, ses tendances et ses innovations depuis qu’il s’est passionné par la pratique de ce sport.

Durant son temps libre, Anthony aime se rendre à la salle de sport et perfectionner ses connaissances sur l’entraînement, la nutrition sportive et le monde des réseaux sociaux – mais surtout voir ses amis, sa famille et voyager autour du monde.


🔥 IMPACT WEEK 🔥 40% SUR TOUT LE SITE | CODE: IMPACTFR Profitez-en ici